Aller au contenu


Pilule Contraceptive


22 réponses dans ce topic

#1 xmargueritex

    Membre régulier

  • Membres
  • 81 Messages :

Posté 28 November 2011 à 15:38

J'envisage sérieusement depuis un moment d'arrêter la pilule, pour diverses raisons - dont des maux de tête mensuels insupportables.

Tout le monde sait que ce comprimé est mauvais, mais est-il possible d'avoir des liens/textes "scientifiques" sur les effets néfastes de ce médicament ?

#2 Gytha Ogg

    Membre régulier

  • Membres
  • 623 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 28 November 2011 à 16:31

Voir le messagexmargueritex, le 28 November 2011 à 15:38, dit :

J'envisage sérieusement depuis un moment d'arrêter la pilule, pour diverses raisons - dont des maux de tête mensuels insupportables.

Tout le monde sait que ce comprimé est mauvais,

Non, rien d'aussi catégorique.

Voir le messagexmargueritex, le 28 November 2011 à 15:38, dit :

mais est-il possible d'avoir des liens/textes "scientifiques" sur les effets néfastes de ce médicament ?

Je doute que tu en trouves (je parle de lien sérieux), hormis pour les cas où elle n'est effectivement pas recommandée (femmes fumeuses, femmes souffrant de certaines maladies...)

Si tu as des maux de tête dus à la pilule, il faut que tu envisages un autre moyen de contraception (stérilet ou autre), à voir avec ton/ta gynécologue.

http://www.e-sante.f.../actualite/1240

http://martinwinckle...?id_article=565

#3 porcinet

    Membre habitué

  • Membres
  • 24 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 29 November 2011 à 18:49

Je m'invite dans votre conversation de femmes mais après tout les hommes sont concernés. J'ai pas de docs scientifiques mais de l'avis des médecins et spécialistes que j'ai cotoyé avec ma femme et il y en a pas mal: Ils sont formels: la prise pendant une période longue de cette saloperie est responsable d'une bonne partie des problèmes de fertilités chez la femme. De plus en plus de généralistes préconise même maintenant de faire des "pauses" pour l'organisme de temps en temps

De toute façon, la prise d'hormones de synthèse à ces dosages pendant des années et des années ne peut pas être anodine puisque de synthèse et d'une et contre nature

#4 Zaou

    Membre régulier

  • Membres
  • 235 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 29 November 2011 à 23:09

Essaye ce livre :
http://www.amazon.fr...22604600&sr=8-5
Très convaincant imo

#5 Gytha Ogg

    Membre régulier

  • Membres
  • 623 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 01 December 2011 à 13:21

Un livre qui a eu beaucoup de succès chez les chrétiens plus ou moins fondamentalistes..., c'est pratiquement tout ce qu'on trouve comme références, y compris en anglais. Je rappelle qu'on trouve aussi des scientifiques pour nier le réchauffement climatique, d'autres pour dire que l'homosexualité est une maladie, que le virus HIV n'existe pas, et autre calembredaines..
Tout ce que je sais, c'est que je n'ai jamais entendu un(e) gynécologue donner un quelconque crédit à ces « on dit ». Que la pilule puisse avoir des effets secondaires, évidemment, pour autant que je me souvienne, c'est même écrit sur la notice. Et, de mon point de vue perso, c'est un moyen de contraception contraignant, et qui ne peut pas être donné à toutes les femmes. De là à diaboliser la pilule et à répandre des rumeurs, faut pas pousser.

#6 simplement-naturelle

    Membre régulier

  • Membres
  • 798 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Belgique

Posté 01 December 2011 à 13:42

Voir le messageGytha Ogg, le 01 December 2011 à 13:21, dit :

Tout ce que je sais, c'est que je n'ai jamais entendu un(e) gynécologue donner un quelconque crédit à ces « on dit ». Que la pilule puisse avoir des effets secondaires, évidemment, pour autant que je me souvienne, c'est même écrit sur la notice. Et, de mon point de vue perso, c'est un moyen de contraception contraignant, et qui ne peut pas être donné à toutes les femmes. De là à diaboliser la pilule et à répandre des rumeurs, faut pas pousser.


Gytha, est-ce parce que TOI tu n'as jamais entendu un gynécologue te le confirmer que d'autres n'ont pas pu en entendre ? Porcinet dit que les spécialistes qu'ils a cotoyés lui ont dit, ment-il ?

J'ai des amis à qui le gynécologue leur a confirmé aussi, après être revenu d'une conférence sur ce thème ...

Et encore, une autre personne que je connais, ménopausée qui prenait des hormones synthétiques (on dépasse le cadre de la pilule je le conçois)
qui a demandé à son médecin d'être honnête : est-ce vrai ce qu'on dit que l'hormonothérapie et le lien avec le cancer ?
Et le médecin, bien embarrassé d'avoir eu l'honnêteté de dire OUI, même s'il a temporisé "mais après 5 ans de prise environ"

Il y a des soucis avec la pilule, et pas seulement pour les fumeuses. Déjà, il faut le savoir que fumer ET prendre la pilule augmente les risques. Qui le dit ? La plupart des fumeuses l'ignorent !

Qui enfin dit que prendre la pilule augmentent les besoins en certaines vitamines ? Personne ! Pourtant l'associer à un supplément de vitamines pourrait déjà atténuer ce problème là non ?

A une consultation chez un gynécologue, j'ai entendu sa conversation téléphonique avec une patiente :

" donc oui voilà, j'ai les résultats de votre prise de sang, et effectivement je pense qu'au vu de vos taux de xyz, il n'est pas conseillé pour vous de prendre la pilule" (un truc lié avec la trombose ou je sais plus quoi)

C'était un jeune médecin, je me suis faîte la réflexion que c'était bien, elle était prudente avec la prescription de pilule. Prudente, oui mais pas tant que ça : une autre gynécologue présente qui avait entendu la conversation téléphonique s'est étonnée : quoi tu fais l'analyse sanguine avant de prescrire la pilule (preuve que c'est peu courant) ; et l'autre de répondre : "oh non, c'est pcq dans la patiente m'a dit qu'elle avait eu des antécédent de maladie x dans sa famille alors j'ai vérifié, mais sinon je ne le fais JAMAIS"


Donc, si la patiente n'aurait pas fait cette remarque, elle aurait pris la pilule et aurait peut-être eu des problèmes de santé ... génial !

Comme elles, combien de femmes prennent la pilule alors que leur état de santé ou leur situation personnelle (fumeuse etc) ne leur permettrait pas ?
Qui fait des analyses pour savoir si la prescription est adéquate ?

Quant au lien direct avec le cancer, au delà du cancer de la femme qui a pris la pilule pas suffisamment prouvé, (dis-tu) il y en a un autre : l'accroissement de problème endoctriniens, de cancer, d'infertilité, sur toute la population; y compris hommes, enfants, par le rejet de résidus hormonaux dans le cycle de l'eau ... La pilule est un gros problème environnemental (poissons et grenouilles affectés etc) ET de santé publique : ce ne sont plus les seules consommatrices de pilules qui sont concernées ... !!

Je pense qu'être méfiante par rapport à cela, n'est pas diaboliser la pilule mais faire preuve de prudence tout simplement !

#7 Gytha Ogg

    Membre régulier

  • Membres
  • 623 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 01 December 2011 à 14:41

Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :

Gytha, est-ce parce que TOI tu n'as jamais entendu un gynécologue te le confirmer que d'autres n'ont pas pu en entendre ? Porcinet dit que les spécialistes qu'ils a cotoyés lui ont dit, ment-il ?

Euh... c'est pas pour dire, mais Porcinet parle de problèmes de fertilité, pas de cancer. Que la fertilité puisse mettre un certain temps à revenir après des années de pilules, ça étonne qui, précisément ? L'organisme n'est pas une machine avec un bouton marche/arrêt.
Et je ne parle pas seulement de ce que j'ai entendu, mais aussi de ce que j'ai lu.

Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :

J'ai des amis à qui le gynécologue leur a confirmé aussi, après être revenu d'une conférence sur ce thème ...


Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :

Et encore, une autre personne que je connais, ménopausée qui prenait des hormones synthétiques (on dépasse le cadre de la pilule je le conçois)
qui a demandé à son médecin d'être honnête : est-ce vrai ce qu'on dit que l'hormonothérapie et le lien avec le cancer ?
Et le médecin, bien embarrassé d'avoir eu l'honnêteté de dire OUI, même s'il a temporisé "mais après 5 ans de prise environ"

Ça n'a pas vraiment de rapport avec la pilule. Pour autant que je sache, on s'est rendu compte que ces traitements hormonaux de substitution étaient carrément dangereux. J'ai pas tout à fait l'âge d'en causer avec mon toubib, mais il me semble qu'ils sont tout bonnement interdits.

Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :

Il y a des soucis avec la pilule, et pas seulement pour les fumeuses. Déjà, il faut le savoir que fumer ET prendre la pilule augmente les risques. Qui le dit ? La plupart des fumeuses l'ignorent !

Faut pas pousser mémé dans les orties. Y a 25 ans, toutes les filles/femmes le savaient (certaines passaient outre, mais c'était leur choix), et on n'avait pas internet pour s'informer...

Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :

Qui enfin dit que prendre la pilule augmentent les besoins en certaines vitamines ? Personne ! Pourtant l'associer à un supplément de vitamines pourrait déjà atténuer ce problème là non ?

Comment savoir ? Je n'ai jamais entendu parler de ce problème là.

Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :

A une consultation chez un gynécologue, j'ai entendu sa conversation téléphonique avec une patiente :[...]
Qui fait des analyses pour savoir si la prescription est adéquate ?

Si le médecin ne fait pas son boulot, ou si le patient lui cache des trucs, tout médicament est dangereux, c'est aussi simple que ça.

Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :

Quant au lien direct avec le cancer, au delà du cancer de la femme qui a pris la pilule pas suffisamment prouvé, (dis-tu) il y en a un autre : l'accroissement de problème endoctriniens, de cancer, d'infertilité, sur toute la population; y compris hommes, enfants, par le rejet de résidus hormonaux dans le cycle de l'eau ... La pilule est un gros problème environnemental (poissons et grenouilles affectés etc) ET de santé publique : ce ne sont plus les seules consommatrices de pilules qui sont concernées ... !!

Mis à part le danger bien réel des rejets dans l'environnement, je ne crois pas qu'il y ait grand chose de prouvé là dedans. Pour le reste, faut-il rappeler à combien de perturbateurs endocriniens nous sommes soumis ? Il n'y a guère que chez les intégristes chrétiens qui rendent la pilule responsable de tous ces maux. Il faut rappeler aussi que les pilules actuelles sont infiniment moins dosées que les anciennes.

Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :

Je pense qu'être méfiante par rapport à cela, n'est pas diaboliser la pilule mais faire preuve de prudence tout simplement !

Être méfiante et prudente, je trouve ça normal et raisonnable. Et j'ajouterai que je trouve ridicules médecins qui refusent de poser un stérilet à une nullipare : il n'y a aucune raison médicale, c'est plutôt de l'idéologie.

#8 Zaou

    Membre régulier

  • Membres
  • 235 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 01 December 2011 à 15:40

Voir le messageGytha Ogg, le 01 December 2011 à 13:21, dit :

Un livre qui a eu beaucoup de succès chez les chrétiens plus ou moins fondamentalistes..., c'est pratiquement tout ce qu'on trouve comme références, y compris en anglais. Je rappelle qu'on trouve aussi des scientifiques pour nier le réchauffement climatique, d'autres pour dire que l'homosexualité est une maladie, que le virus HIV n'existe pas, et autre calembredaines..

Le problème c'est que tu juges ces "références" comme calembredaines sans avoir proprement approfondi le sujet ...
La question est en fait de savoir si ces études sont rigoureuses et cohérentes. Après si elles ont du succès auprès des chrétiens (qui sont pour la plupart des gens très bien) ou pas, on s'en contrefout.

En attendant j'aurai plutôt tendance à être d'accord avec simplement-naturelle.

#9 ultréia

    Membre habitué

  • Membres
  • 22 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Sainte maure de Touraine

Posté 01 December 2011 à 19:28

Je suis sûre qu'il doit exister de la documentation sur la pilule et le risque de cancers.
Lorsque j'étais jeune fille, je me suis souvent posée la question, et les médecins m'affirmant que non, il n'y avait pas de liens de cause à effet entre pilule et cancers.
Ceci étant, lorsque j'ai dit à ma gynéco qu'il y avait des cas de cancers du sein dans ma famille, elle m'a prescrit une pilule minidosée "par mesure de précaution" m'a t'elle dit, phrase qui n'était pas en mesure de me rassurer et qui laissait implicitement penser qu'il pouvait y avoir un lien.

J'ai finalement opté pour le stérilet après plusieurs années de bras de fer avec toujours la même gynéco, qui a finalement accepté de m'en poser un sans que je n'ai d'enfant.

En 2007, j'ai entendu au JT entre 2 reportages (du genre départ en vacances, et les artisans de france) un court flash d'information affirmant qu'il existait un lien entre prise de pilule prolongée et risque du cancer du sein en l'occurence. J'étais bluffée d'entendre ça, comme ça, vite fait entre deux sujets bateaux..

Je ne m'intéresse pas à la littérature médicale, mais je pensais que c'était maintenant un fait confirmé, le fait qu'il pouvait y avoir un lien entre prise d'hormones et risques de cancers. J'ai dans mon entourage amical des médecins qui n'ont jamais démenti le sujet lorsque celui-ci a été abordé avec eux.

Pour ce qui en est du stérilet en France, il semble qu'aujourd'hui les gynécos acceptent de plus en plus de poser des stérilets aux femmes sans enfant. Bien sûr, n'oubliez pas d'opter pour un stérilet en cuivre et non aux hormones, ce dernier revenant à la même chose que de prendre la pilule.

Je trouve que la pilule est pour la femme une avancée considérable en matière de liberté, et qu'elle a le mérite d'exister, malgré les effets secondaires possibles, mais ce que je trouve regrettable, c'est le manque d'information et de franchise venant du corps médical, qui ont parfois l'art et la manière de "noyer le poisson" sur ce sujet.

#10 la souris verte

    Membre régulier

  • Membres
  • 192 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Nature
  • Centres d'intérêt:Beaucoup.

Posté 01 December 2011 à 19:33

"Délicate", je n'ai pas pu prendre la pilule : quelques mois et une varice, perturbation du foie etc. Mon médecin a été honnête. Et franchement je ne le regrette pas.

J'ai connaissance récemment d'une trombose chez une jeune fille, due au cocktail oestrogène/cigarette. Oui c'est marqué sur la plaquette, aussi.

Dans la Seine, les poissons mâles tout riquiquis qui développent de petits ovaires à cause des urines des Parisiennes polluées aux oestrogènes... ça fait rêver aussi...

La "pilule" n'est qu'un aspect de nos modes de vie contrecarrant les lois de la nature. Avec les conséquences obligées.

#11 xmargueritex

    Membre régulier

  • Membres
  • 81 Messages :

Posté 02 December 2011 à 18:16

Voir le messageZaou, le 29 November 2011 à 23:09, dit :

Essaye ce livre :
http://www.amazon.fr...22604600&sr=8-5
Très convaincant imo


j'vais essayer de trouver ce livre. merci :flowers:

Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :


Qui enfin dit que prendre la pilule augmentent les besoins en certaines vitamines ? Personne ! Pourtant l'associer à un supplément de vitamines pourrait déjà atténuer ce problème là non ?


étant végétaLienne et prenant ce satané comprimé depuis de trop nombreuses années, j'ai jamais entendu parler de ça !! t'aurais des infos là-dessus ? :original:

#12 Zaou

    Membre régulier

  • Membres
  • 235 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 02 December 2011 à 21:20

De mémoire ça induit une carence en folates (~vitB) et zinc. Mais ils doivent en parler dans le bouquin aussi.

#13 xmargueritex

    Membre régulier

  • Membres
  • 81 Messages :

Posté 03 December 2011 à 15:05

Voir le messageultréia, le 01 December 2011 à 19:28, dit :

J'ai finalement opté pour le stérilet après plusieurs années de bras de fer avec toujours la même gynéco, qui a finalement accepté de m'en poser un sans que je n'ai d'enfant.


Je lis tout le temps partout que c'est une galère pas possible de se faire mettre un stérilet quand on est "nullipare". Ca vient d'où cette réticence ? Pression des labos pharmaceutiques ? Y'auraient des risques qu'une femme sans enfant ait un stérilet en cuivre ? :unsure:

#14 nomade

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 983 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:centre bretagne

Posté 03 December 2011 à 15:58

tu auras desréponses à ta question ici : http://martinwinckle...?id_rubrique=34

#15 Gytha Ogg

    Membre régulier

  • Membres
  • 623 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 04 December 2011 à 09:07

Voir le messagexmargueritex, le 03 December 2011 à 15:05, dit :

Je lis tout le temps partout que c'est une galère pas possible de se faire mettre un stérilet quand on est "nullipare". Ca vient d'où cette réticence ? Pression des labos pharmaceutiques ? Y'auraient des risques qu'une femme sans enfant ait un stérilet en cuivre ? :unsure:

Nomade a bien raison de mentionner le site de Martin Winckler.
Nullipare ou pas, le seul inconvénient d'un stérilet en cuivre (hormis qu'il est, me semble-t-il un peu moins sûr qu'un stérilet hormoné, à vérifier), c'est que, si tu as tendance à avoir des règles abondantes et/ou douloureuses, le stérilet au cuivre ne va pas arranger les choses, alors que c'est l'inverse (sauf problème d'intolérance) avec un stérilet hormoné. Outre l'inconfort, voire la souffrance, il y a le risque d'une carence en fer, puisque grosse perte de sang.

Ultréia, un stérilet hormoné n'est pas du tout équivalent à une pilule, les quantités d'hormones sont minuscules et elles ne se baladent pas dans le système digestif. En plus, il n'y a pas de risque d'oubli :original:

Il n'y a pas une méthode de contraception géniale qui surpasserait toutes les autres pour tout le monde, il y a celle qui nous convient le mieux, celles qui vont moins bien et éventuellement celles que nous ne supportons pas. ;)

#16 simplement-naturelle

    Membre régulier

  • Membres
  • 798 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Belgique

Posté 05 December 2011 à 14:28

Voir le messagexmargueritex, le 02 December 2011 à 18:16, dit :

Voir le messageZaou, le 29 November 2011 à 23:09, dit :

Essaye ce livre :
http://www.amazon.fr...22604600&sr=8-5
Très convaincant imo


j'vais essayer de trouver ce livre. merci :flowers:

Voir le messagesimplement-naturelle, le 01 December 2011 à 13:42, dit :


Qui enfin dit que prendre la pilule augmentent les besoins en certaines vitamines ? Personne ! Pourtant l'associer à un supplément de vitamines pourrait déjà atténuer ce problème là non ?


étant végétaLienne et prenant ce satané comprimé depuis de trop nombreuses années, j'ai jamais entendu parler de ça !! t'aurais des infos là-dessus ? :original:


je l'ai lu dans un bouquin sur les vitamines/minéraux/antioxidants, je ne l'ai plus sous la main, là (déménagement) mais dès que je peux, je t'en dis plus ;-)

#17 la souris verte

    Membre régulier

  • Membres
  • 192 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Nature
  • Centres d'intérêt:Beaucoup.

Posté 05 December 2011 à 18:49

Voir le messageGytha Ogg, le 04 December 2011 à 09:07, dit :

Voir le messagexmargueritex, le 03 December 2011 à 15:05, dit :

Je lis tout le temps partout que c'est une galère pas possible de se faire mettre un stérilet quand on est "nullipare". Ca vient d'où cette réticence ? Pression des labos pharmaceutiques ? Y'auraient des risques qu'une femme sans enfant ait un stérilet en cuivre ? :unsure:

Nomade a bien raison de mentionner le site de Martin Winckler.
Nullipare ou pas, le seul inconvénient d'un stérilet en cuivre (hormis qu'il est, me semble-t-il un peu moins sûr qu'un stérilet hormoné, à vérifier), c'est que, si tu as tendance à avoir des règles abondantes et/ou douloureuses, le stérilet au cuivre ne va pas arranger les choses, alors que c'est l'inverse (sauf problème d'intolérance) avec un stérilet hormoné. Outre l'inconfort, voire la souffrance, il y a le risque d'une carence en fer, puisque grosse perte de sang.

Ce n'est pas le seul risque : augmentation significative du risque de grossesse extra-utérine, ainsi qu'un risque d'infection de l'endomètre (testé pour vous).

#18 ultréia

    Membre habitué

  • Membres
  • 22 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Sainte maure de Touraine

Posté 06 December 2011 à 23:03

Oui la Souris Verte, et c'est justement les arguments que tu indiques qui font que les médecins sont réticents à poser un stérilet à une femme qui n'a pas eu d'enfant.

Ceci étant, il me semble que la pratique se démocratise et que certains pays Européens (comme la Belgique je crois ??) l'utilise plus facilement qu'en France pour les nullipares.

Mon cas est en tout cas l'exemple que ça peut aussi bien se passer, à la condition bien sûr d'être suffisamment à l'écoute de son corps et d'aller consulter en cas de doute. L'avantage du stérilet est aussi qu'il ne coûte pas cher à l'achat (il me semble aux alentours d'une quinzaine d'euros) et qu'il dure au moins 3,4 ans. De plus, un médecin le retire en une minute chrono.

#19 xmargueritex

    Membre régulier

  • Membres
  • 81 Messages :

Posté 12 December 2011 à 23:10

un autre point important : je prends aussi la pilule pour faire disparaître de l'acné.
quand je vais l'arrêter je vais bourgeonner de partout, des pustules sur la figure à 30 ans passé c'est pas top :ermm:

et surtout, pas franchement envie d'aller chez un dermato qui me prescrira une crème testée sur les animaux ou contenant des ingrédients d'origine animale !

alors, une solution naturelle et végétale contre l'acné ? :unsure:

#20 carpensis95

    Membre régulier

  • Membres
  • 546 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 13 December 2011 à 10:18

xmargueritex dit :

un autre point important : je prends aussi la pilule pour faire disparaître de l'acné.
alors, une solution naturelle et végétale contre l'acné ?


Les Monthy Python ou le professeur Choron t'auraient dit :
Tu peins tes lèvres en jaune clair, le contour de ta bouche en jaune orangé délimité par un fin trait blanc circulaire, le reste de ton visage en rouge camaïeux de violacé ; bref tu te dessines un furoncle sur la figure.
Ça n’enlèvera pas l’acné mais on ne verra plus qu’une seule pustule dégueue.





1 utilisateur(s) sur ce sujet

0 invité(s) et 1 utilisateur(s) anonyme(s)


Ce site existe depuis 1999 et représente plusieurs centaines d'heures passées à sa gestion et à son développement. Je fais cela avec joie et par passion. L'augmentation des visites et la qualité du référencement m'ont amené à mettre en place des outils professionnels pour pouvoir faire face à la fréquentation importante. 

Eco Bio Info reste un 
Si Eco Bio Info vous apporte quelque chose dans votre vie et que vous avez envie de me soutenir dans ma démarche, vous pouvez effectuer un don par paypal à partir d'1 Euro à l'aide du bouton ci dessous. Vous pouvez aussi faire connaitre Eco Bio Info à vos amis à l'aide du lien Facebook. Je serai heureux de recevoir votre don et d'utiliser ce don pour financer l'hébergement et l'abonnement aux mises à jour du forum (environ 500 Euros/an). Merci de tout 

Soutenez Eco Bio Info en faisant connaitre ce forum à vos amis :