Aller au contenu


Les Aléas Du Pancréas


6 réponses dans ce topic

#1 sauge.A°

    Membre habitué

  • Membres
  • 18 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Midi-Pyrénées
  • Centres d'intérêt:vie/culture/santé

Posté 17 November 2011 à 23:50

après m'être nouvellement (re)présenté (ex-Dav), je retourne aux fournils. Je viens depuis 1 mois et demi de rééditer d'une pancréatite aigü, la deuxième depuis 2007. classé D contre E pour la première. Je déguste! (jai dû attendre 12h avant de me décider d'aller aux urgences tellement j'étais persuadé que ce ne pouvait pas à être une nouvelle crise de pancréatite aigü.). J'étais bien assurémént mal informé, et peut-être un peu confiant sur mon nouveau régime actuel.
Sauf qu'à l'inverse de la première ou les causes étaient exrtèmement nombreuses et suffisantes, là? bein... mystère! Rien! pas de cholesthérol, pas de calculs bliliaires, pas d'alcool aucun.. rien!!

Donc j'arrive aujourd'hui entre tests et autres dépistages lourds dans tout les sens du terme dailleurs. Il faut savoir que le dépistage sanguin d'une quelconque maladie auto-imune est à votre charge. Il s'avère que c'est une piste aussi à suivre.
Bilan après bili-IRM et fibro-andoscopie: pancréatite chronique

Bien sûr la difficulté de trouver quelqu'un dans les services Hospitaliers qui soit, végétariens, qui pratique en gastro/nutri, et qui s'intéresse de près ou consomme de l'alimentation vivante, c'est beaucoup demander. (si bien pour lannecdote que la Diététitienne que j'ai vu après la sortie de la crise les jours suivant, m'a demander quelques avis sur les graines germées!)

Je discute auprès de moi de mon problème pancréatite à droite et à gauche et le phénomène semblent toucher nombreuses personnes en France, mais chacune ont emprunter des voies (voix) de giagnostics diverses. Elles seraient suivies sur Paris ou en Angleterre.

Tous ceci est encore frais et encore en cours d'analyses.En attendant je me suis remis encore en question, mais je m'épuise alors.
En 1 an:
j'ai découvert les maladies cardio-vasculaires héréditaires et suis du-coup, double pontés et ballonés 6 fois. J'ai seuvré mon tabagisme de 25 ans, j'ai découvert l'alimentation Bio, je suis rapidement devenu végétarien qui chez moi était imminant, j'ai découvert l'alimentation vivante et consomme aujourd'hui un 70/30 cru/cuit, ma consommation de protéines animales se fait uniquement par la culpabilité des risques supposés et supplémentaires que je pense prendre en dépi des problèmes que j'ai déjà. Il ne me faudra pas grand chose pour basculer vers le végétalismes complet.
Je suis seul, j'habite une campagne hostile à mes comportements, et malgrès ma famille et quelques potes j'avoue que c'est cher payé pour l'homme que je suis. bref.

J'ai fait apparrement assez peur au médecin en question par ma maigreur au sortir de ces analyses, 1 mois et demi après ma crise. Mais si j'ai du mal à retrouver un poids, mon tonus lui est bien revenu au dessus de la moyenne. Dailleurs pour dire, 6 jours après la deuxième pancréatite l'hopital m'avait déjà mis dehors. C'est simple le corps puise dans les ressources qui lui sont bonnes ..ou pas!
Sans trop l'avouer le cadre médical était bien surpris quand même d'une telle récupération.
Une petite question au plus formuliste et médecin d'entre vous: je viens de m'être fait prescrit par l'hopital du Créon 25000u....soit du pur pancréa de porc. c'est donc pas pour mon pancréas alors?

#2 sauge.A°

    Membre habitué

  • Membres
  • 18 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Midi-Pyrénées
  • Centres d'intérêt:vie/culture/santé

Posté 18 November 2011 à 15:54

J'ai entendu et croisé cet ouvrage du Dr G.Douglas, mais l'anglais à ce niveau de comphrénsion va être je pense, un frein pour moi. Merci de ton éclairage en tout cas.

Par rapport au système andocrine, lors de la première PA j'avais acquis un diabète de type 2. Ce qui me confortait dans ma faible attirance de consommation de fruits crus, trop en consommer pouvait-il me nuire...
Il est vrai que je n'ai de cesse de revenir sur la composition de mes repas post-pancréatite. Si il y avait eu un excès je pense à une quantité moindre de protéines végétales, mais pas forcément d'oléiques. J'ai éliminé de toute façon 80% des huiles pressées qui étaient aussi rajoutés aux nombreux assaisonement. Je me force également à me nourrir d'un peu plus de fruits, (déshydraté pour moi), qui n'étaient je pense pas assez présent aussi.

Je ne sais pas le diagnostic exact des fonctions exocrines pour l'instant, je n'en ai pas eu encore vent, sinon que par l'entretien du Docteur juste au réveil de l' annestésie générale réalisé pour l'andosopie. Je n'était pas très perspicace à ce moment-là et Je ne sais si sa prescription du Créon correspond à mon état général qui lui a fait peur (pour rappel le jeûne est le seul moyen de guerrison possible du pancréas en cas de poussées aigües) et étant en pleine recherche "équilibre alimentaire" (et donc un peu forcément désiquilibré) je suis donc plus amainci qu'à l'accoutumé, je n'ai pas pu forcément prendre quoi que ce soit après ce nouvel épisode de PA. Il se peut que ce soit à cause du bilan de "calsifications apparentes" trop importantes? ou/et de la présence d'une stéatorrhée? je l'ignore.

Je suis en lecture du Rapport Campbell et persuadué qu'il va être déterminant dans ce que je vais en conclure à son achèvement..

#3 sauge.A°

    Membre habitué

  • Membres
  • 18 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Midi-Pyrénées
  • Centres d'intérêt:vie/culture/santé

Posté 09 December 2011 à 17:21

Bonjour, aujourd'hui des nouvelles de mon pancréa via un laboratoire de renom Lyonnais: bonne nouvelles vos pancréatites sont non-auto-immune! c'est rassurant mais je reste sur ma faim :( une piste peut-être sur l'analyse, je cite, pour les anticorps anti cytoplasme des polynucléaires neutrophiles, un dépistage douteux est signaler et ainsi un "tirage" des anticorps anti MPO et PR3 est nécessaire.
Je sais pas trop ce qu'ils entendent par douteux, et si je comprend bien ce sont des marqueurs qui concerne les reins et/ou les poumons. D'autres analyses en prévision donc sûrement!

Mais depuis hier de façon constante maintenant, mon état n'est pas au mieux j'ai des douleurs aux hanches / dos / jambes / côtes et ce n'est pas normal. Même si en ce moment je ne me tiens pas aux 40 mn de marche quotidienne qui me sont prescrite, je ne pense pas que ce soit si directement et fortement lié.
Je partique plus ardumment le cru ses jours-ci et essaye de respecter l'équilibre de mon alimentation. Bien-sur, je voudrai que se soit ce régime qui déclanche ces maux nouveaux, mais je suis septique encore quand j'ai lu hier un rapport sur le Tahor (anticholestérol) que je prends entre autres et dont la liste des indésirables effets en ce qui me concerne, est en train de me convaincre de l'état actuel des choses.
Outre les douleurs il y a aussi ces fonctionnements de la mémoire qui défaille et que je remarque de temps en temps, surtout dans la mémoire immédiate ou spontanée , j'oubli, j'hyper-agi..etc mais aussi ces emportements d'humeur avec une violence presque physique qui part poutant de rien ou de si peu. J'espère que je vais tirer le pouquoi du comment assez vite.
La prise des médiaments et de l'AV n'est alors pas possible?

http://pharmacritiqu...l_inegy....html

#4 sauge.A°

    Membre habitué

  • Membres
  • 18 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Midi-Pyrénées
  • Centres d'intérêt:vie/culture/santé

Posté 10 December 2011 à 15:45

http://michel.delorg...RES-ET-STATINES

Je suis parti cette nuit aux urgences de la ville la plus proche, vu mon passé et les douleurs qui mon réveillé au bout de 2 heures cette nuit, je craignai encore une récidive de je ne sais quoi encore.
Examens et prises de sang routinière se succèdent, l'attente aussi... le rapport du médecin de garde.. c'est là que cet moins habituel, la joie! Je cite "d'après les analyses sanguines, pour vos symptomes, nous pensons à la responsabilité du Tahor ".
J'ai émis certainement un sourire béant tellement j'étais content de l'entendre de leur bouche et la reconnaissance aussi de l'échec du dit médicament. (le lien au dessus est rempli de témoignages similaires face à l'annonce du docteur M.Delorgeril)

C'était un poste sur le pancréas et ce médicament responsable de nouvelles annomalies en ce qui me concerne, est pris pour un traitement de maladie cardio vasculaire et donc rien à voir (à forciori) avec mon pancréas....à suivre!

Je n'arrive pas à faire admettre encore à mes médecins, ce dont je suis persuadé, que le tahor pourrait bien avoir été la cause de la deuxième pancréatite aïgue. Le risque de pancréatite est écrit noir sur blanc dans la liste des effets indésirables de la notice du tahor! (C'est taré non?)
Avec mes entécedents déjà pancréatique et mon régime alimentaire désormais dépourvu de la moindre "dangerosité" sur un point du cholestérol,personne n'y voit là de la stupidité à continué ce genre de traitement. J'ai quand même réussi, par mon cardiologue il y a 2 ou 3 mois à faire diminuer le dosage du tahor 40 à 20! avec à l'appui des taux de cholestérol "dans les chausettes" déjà!
Ce matin quand j'ai vu le corps médical, que j'ai parlé avec réserve de l'éventuelle responsabilité du tahor, je me suis vite fais dit que non, c'était pas possible, mon traitement ne serait sûrement pas la ou en cause. C'est démoralisant, surtout que l'on vous dit que si vous avez supporté votre traitement jusqu'à maintenant, cela ne peut pas être alors une bonne piste!
Je sais que depuis une semaine je travaillais à l'équilibre de mes repas encore plus, et que j'y intègre un peu plus de cru et de moins en moins de cuits sur la journée et essai de mieux gèrer aussi les différentes associations, bref, ce régime de plus en plus sain coinside avec une vulnérabilité plus accrue (ici une intolérence) à la présence du chimique dans le corps, qui explique selon moi le "rejet" des statines de façon différé.
Mais aujourd'hui fini le tahor, mon sevrage à enfin commencé, et la guerre à déja commencé! Une porte vers la liberté.
Mieux vaut tard que jamais.

#5 louise élie

    Membre régulier

  • Membres
  • 130 Messages :
  • Genre:non renseigné

Posté 10 December 2011 à 22:25

Salut Sauge

il doit y avoir une saturation quelque part... trop de changements forcés dans un temps trop court ?

J'ai été aidée à plusieurs égards ( ayant tendance aux auto-immunités moi aussi) par les pistes du régime en fonction du groupe sanguin ... certains aliments sont des poisons pour certains groupes... on le réalise vraiment après un sevrage

Ne pas négliger l'aspect psychique non plus... les émotions cristallisées, un plan de vie difficile et non résolu, un problème au niveau des chakras et donc de la circulation énergétique ...

Les exercices de respiration profonde, mine de rien, contruibue à la santé des organes d'une part par une plus grande oxygénation, et aussi par l,effet de ''malxage'' des mouvements respiratoires

Tous les médicaments de la pharmaceutiques ont des effets secondaires... je te souhaite de trouver rapidement les moyens de t'en passer

louise élie

#6 Nestor345

    Membre régulier

  • Membres
  • 985 Messages :
  • Commune:LIEGE

Posté 11 December 2011 à 00:05

Bonsoir,
Tu as bien fait d'arrêter le tahors. je te conseille de prendre un supplément de co-enzyme Q10 en cas de prise concomitante de d'anti-cholestérol (ce qui est généralement une absurdité). Voir "Cholestérol, mensonge et propagande" de Thierry Souccar pour approfondir le sujet.

Infos supplémentaire sur le cholestérol:
Je vous invite aller lire :
Cholestérol : ami ou ennemi ?
Auteur : Marcel Arickx (biochimiste)
http://phill443.unblog.fr/

Je présente mon point de vue sur le cholestérol dans le topic :
Le Cholestérol : Vaste Escroquerie ?
sur éco-bio, rubrique « Ecologie pratique et alimentation »
http://www.eco-bio.i...te-escroquerie/

#7 sauge.A°

    Membre habitué

  • Membres
  • 18 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Midi-Pyrénées
  • Centres d'intérêt:vie/culture/santé

Posté 11 December 2011 à 22:27

Merci pour ces précieux compléments Nestor, je les lierai aussi.
J'espère ne pas devoir subir aussi les côtés néfastes d'un ténormine ou/et d'un plavix et d'un cardegic! Je n'ai encore rien vu à leur sujet mais je ne fais pas trop d'illusions...

Quand à moi, même s'il y a une psychologie à prendre encompte effectivement (je le vit comme une libération) aujourd'hui je me sens bien mieux, malgrès des douleurs encore quand même, je sens des réelles différences (du mieux dans le transit, la concentration; l'humeur..) un réel changement.



Pour répondre à Louise Elie, tu dis, "trop de changements forcés dans un temps trop court " c'est tellement exact que de ta phrase que maintenant ce sera " bien trop, le temps depuis lequel je cours, et des-forts changements sont bien suffisants, de l'air je laisse passer".

C'est aussi là l'amorce des connaissances que je découvre ici enfin, et donc aussi leurs "mises en pratique". Quand l'intuition est flouée (foultée) par les "trop-de" et des pas assez, ce sont des gens et leurs connaissances qui vous aident et vous guident sur le fil.
Merci





2 utilisateur(s) sur ce sujet

0 invité(s) et 2 utilisateur(s) anonyme(s)


Ce site existe depuis 1999 et représente plusieurs centaines d'heures passées à sa gestion et à son développement. Je fais cela avec joie et par passion. L'augmentation des visites et la qualité du référencement m'ont amené à mettre en place des outils professionnels pour pouvoir faire face à la fréquentation importante. 

Eco Bio Info reste un 
Si Eco Bio Info vous apporte quelque chose dans votre vie et que vous avez envie de me soutenir dans ma démarche, vous pouvez effectuer un don par paypal à partir d'1 Euro à l'aide du bouton ci dessous. Vous pouvez aussi faire connaitre Eco Bio Info à vos amis à l'aide du lien Facebook. Je serai heureux de recevoir votre don et d'utiliser ce don pour financer l'hébergement et l'abonnement aux mises à jour du forum (environ 500 Euros/an). Merci de tout 

Soutenez Eco Bio Info en faisant connaitre ce forum à vos amis :