Aller au contenu


Fabriquer Du Savon En Barre Soi-Même


14 réponses dans ce topic

#1 Lora

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 4 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 21 June 2011 à 06:17

A la maison, je fais moi-même le savon qu'on utilise (et on l'utilise pour tout: le corps, la lessive, la vaisselle, la maison).
J'ai plusieurs raisons à ça (c'est très évident, mais j'aime les rappeler):

1- ça permet de contrôler les choses qui y vont (pas de produits chimiques inutiles comme l'EDTA (qui ne sert qu'à la bonne conservation du savon pour que les grosses boites puisse en fabriquer en masse et les stocker dans les grandes chaines commerciales) ou les SLS (c'est un savon, oui ou m...? y'a pas besoin d'ajouter de SLS pour que ça mousse!)
2- les gros fabricants extraient du savon la glycérine (c'est un sous produit du savon) et le revendent séparément. Si la glycérine reste dans le savon, il est plus doux pour la peau. C'est pour ça que les savons industriels sont plus agressifs.
3- ça montre aux enfants qu'on n'est pas dépendant de grosses entreprises pour des choses aussi basiques que le savon, ça leur ouvre l'esprit
4- c'est simplement amusant et pas trop difficile à faire si quelques mesures de sécurité sont bien respectés
5- c'est économique tant qu'on ne tombe pas dans le ridicule de l'exotique (c'est bien joli l'huile de jojoba, de rose musquée, et tout le tralalas, mais ça ne vaut pas la peine d'en utiliser pour faire un savon d'usage quotidien)

Depuis que je le fais moi-même, je trouve vraiment dommage que tout le monde ne fait pas de même, alors je souhaite partager et initier d'autre personnes à commencer eux-aussi. Je vais tenter d'expliquer grosso-modo comment faire, mais il faudra quand même faire vos devoirs et rechercher ailleurs (ne serait-ce pour croiser l'information). Mais n'hésitez pas à poser autant de questions que vous voulez.

Il y a ENORMEMENT d'information en anglais sur la fabrication du savon, donc si vous parlez (ne serait-ce qu'un peu) anglais, faites de la recherche (recherchez "cold process soap making" par ex). Je conseille vivement d'au moins regarder quelques videos sur youtube de gens qui font leur savon. Même si c'est en anglais, vous saisirez la grande majorité du procédé (et ça permettra de mettre de l'image sur de l'explication texte que je vais fournir plus bas). Moi ça m'avait vraiment aidé à démarrer!
Voici quelques exemples de vidéos:
(j'aime bien cette vidéo, simple et agréable à regarder)
(Soap Queen TV, série de 4 vidéos, c'est un peu commercial, mais y'a quand même pas mal d'information, surtout sur la sécurité à respecter dans le premier épisode)

http://www.youtube.com/watch?v=xP7mvbAdYWc
http://www.youtube.com/watch?v=fHvuWaClMz0
http://www.youtube.com/watch?v=K3NQMzeDMAU
(je vous conseille de regardez même si vous ne comprenez pas un seul mot de ce qui est dit, ce sera toujours mieux que rien)



Les étapes de la fabrication:


Quelques règles à respecter:
- sécurisez le périmètre (pas d'enfants, d'animaux, de gens trop maladroit aux environs)
- protégez vous : gants de ménage, tablier (facultatif si vous êtes prudents), lunettes de protection (personnellement je n'en utilise pas, mais j'évite toute projection d'une autre façon, expliqué plus bas)
- protégez vos surfaces avec du papier journal ou du carton récupéré
- vérifiez votre recette en utilisant un calculateur (y'en a sur internet) et mesurez EXACTEMENT les quantités. Mieux vaut avoir une balance électronique
- jamais d'ustensiles ou de récipients en aluminium! ça fait une réaction avec la soude caustique, c'est dangereux. Seulement des récipients tolérant à la chaleur (pyrex, acier inox, plastique résistant à la chaleur)
- la soude caustique est un élément dangereux : stockez-le hors de portée, lorsque vous le manipulez faites attention et n'en renversez pas
- toujours verser la soude dans l'eau, jamais l'inverse (peut engendrer une réaction volcanique)
- toujours avoir une bouteille de vinaigre à proximité en cas de contact de la soude avec la peau
- je crois que c'est tout... enfin, usez de bon sens.

Matériel nécessaire
- 2 récipients qui ne craignent pas la température et qui ne soit pas en aluminium (pyrex, inox, plastique résistant à la chaleur), une casserole pour faire fondre les huiles
- une cuillère ne craignant pas la chaleur pour dissoudre la soude dans l'eau (genre cuillère à riz, je crois qu'on appelle ça comme ça, plutôt pas une cuillère en bois, la soude dégrade le bois à la longue et ça peut laisser des échardes)
- un mixer plongeur (rien d'extravagant, on en trouve pour 10-15 euros)
- une spatule silicone
- un moule pour couler le savon (y'a plein de moules super chers sur le marché, mais une simple boite en carton fait très très très bien l'affaire, à la rigueur vous devrez le découper et le scotcher un peu pour qu'il soit à la bonne taille. Il faut néanmoins l'étanchéifier avec un sac en plastique.
- je pense que je n'oublie rien...

Ingrédients
- huile / matière grasse
- soude caustique
- eau
- non, rien d'autre! vous pouvez vous amuser à le parfumer, le colorer, mais ce n'est vraiment pas nécessaire.

Mesurez tous les ingrédients, faites fondre les huiles/graisses
Avant de commencer, il faut préparer le moule pour ne pas devoir faire ça alors qu'on a les mains dans le savon (sens figuré, hein). Donc préparer son moule (il faut faire en sorte que le moule soit à la bonne contenance pour la quantité de savon qu'on va faire. Trucs et astuces à la fin.
Mesurez vos huiles et faites les fondre si nécessaire. C'est dans le récipient où se trouvent les huiles que le savon se fait mélanger, donc l'huile ne doit pas être à plus de la moitié de la hauteur du récipient. Moi j'aime utiliser un pichet comme celui de la première vidéo où la femme met l'eau (je fais fondre les huiles avant et je verse dans le pichet une fois fondu).
Mesurez l'eau dans un récipient qui ne craint pas les changements de température (pyrex, inox, plastique qui tolère la chaleur)
La soude caustique dans un petit récipient (je la mesure toujours en dernier, comme ça, si jamais je suis interrompue, l'huile et l'eau peuvent rester sur la table sans danger)

Mélanger l'eau et la soude
Avec précaution, versez doucement la soude dans l'eau et mélanger doucement jusqu'à dissolution.
Le mélange va commencer à chauffer et peut atteindre les 80°C il me semble, moi il n'a jamais dépassé les 45°C va savoir pourquoi...
Généralement les gens aiment garder la température de ce mélange autour des 40°C (100°F), c'est pour ça que certaines personnes ont un bac d'eau glacé déjà préparé pour y placer le récipient contenant l'eau et la soude et ainsi le refroidir. Comme je l'ai dit, moi il n'a jamais trop chauffé, mais c'est p-e un défaut du lot de soude que j'ai... il est p-e un peu vieux.

Contrôle de températures
Il y a plusieurs méthodes pour la préparation du savon.
Certains aiment contrôler les températures de l'huile et du mélange eau/soude et les garder tous deux à environ 40°C.
D'autres s'en fiche et mélange dès que tout est prêt (donc plutôt à chaud)
D'autres attendent que chaque mélange soit à température ambiante
Attention, même s'il y a la méthode de préparation du savon à froid et la méthode à chaud, tout ce que je décris ci-dessous rentre dans la catégorie du savon à froid, parce qu'on ne fait pas cuire le savon pour autant.
C'est une question de préférence, mais pour un débutant, je recommanderais de rester dans la fourchette approximative de 35°C-55°C (c'est à la louche que je dis ça, hein). Si vous n'avez pas de thermomètre, c'est pas grave: faites en sorte que le récipient soit tiède au toucher, pas chaud/brûlant (n'y mettez pas les doigts!).

Versez le mélange eau/soude dans le mélange d'huiles
Doucement, sans éclabousser, versez la solution d'eau et de soude dans le mélange d'huiles et mélangez avec la même cuillère que vous avez utilisé pour la dissolution de la soude.

Mélangez jusqu'à obtenir la trace
Mélangez quelques instants avec la cuillère, puis prenez le mixeur plongeant et mixer jusqu'à obtenir la trace. La trace c'est lorsque vous faites couler des gouttes de ce mélange de savon frais et que ça laisse une traînée (une trace) sur la surface du mélange. Pour voir exactement ce que ça fait, regardez la première vidéo que j'ai proposée.
On parle souvent de trace légère ou de trace prononcée. C'est en fonction de l'épaisseur / la consistance du savon (ça va de la consistance du yaourt liquide à la crème fraîche à peu près).

Faites couler le savon dans le moule
Prenez votre moule et faites couler le savon dedans. Vous pouvez le taper une ou deux fois contre votre table pour faire monter les bulles d'air.

Que faire du savon une fois coulé dans le moule
Lorsque j'apprenais au tout début comment faire du savon, j'avais lu qu'il fallait l'isoler (le couvrir avec de vieilles serviettes/couvertures) pour garder la chaleur. En fait, rien de tout ça n'est obligatoire.

Deux choses peuvent se passer lors de la saponification une fois le savon coulé dans le moule:
- le savon "gel". On dit "the soap gels" an anglais, je sais pas trop comment traduire ça en fait, et ça ne m'est jamais arrivé bien que je crois que ce soit la norme. C'est le savon qui émet beaucoup de chaleur et je crois qu'il prend une texture avec un effet "gel" avant de se solidifier. ça donne des savons un poil plus translucide et sombre que des savons qui ne "gel" pas (pas transparent, juste légèrement translucide).
- le savon ne "gel" pas. ça donne des savons plus opaques et blancs. Certaines personnes, pour éviter le "gel" place le moule avec le savon tout frais dans le frigo ou même le freezer.

Ce sont deux écoles différentes... en fait, ce que les gens n'aiment pas c'est l'entre-deux (mais même là, c'est pas trop gênant).
Souvent ce qui peut se passer c'est le gel partiel (l'intérieur du savon gel et les bords non), ce qui donne un cercle sombre au centre et des extrémités clairs. Pas forcément très joli, mais le savon reste du savon. C'est pour ça qu'on recommande d'isoler le moule, pour que le savon "gel" intégralement si c'est ce qu'il veut faire.
Mon savon refuse de chauffer pour tout l'or du monde, donc je fais couler le savon et je le place tel quel hors de portée au dessus d'une armoire par exemple. Je ne le recouvre même pas d'un film plastique, rien.

Nettoyage de votre matériel
Veillez à bien laver tout ce qui a été en contact avec la soude. Le savon frais est très gras... Une technique amusante pour nettoyer le savon frais c'est d'essuyer tout le savon avec de vieux torchons, laisser le savon durcir sur les torchons et laver les torchons à la machine quelques jours plus tard (sans lessive, c'est le savon des torchons qui les lave).

Démoulage et découpage
Il faut laisser le savon dans le moule jusqu'à ce qu'il se solidifie. ça peut mettre 6h, 12h, 24h, même 3-4 jours (pour les savons 100% huile d'olive). Mais en gros, attendez le lendemain. Au bout de 24h, regardez s'il est solide et si oui, vous pouvez le démouler. Pour faciliter le démoulage, certaines personnes place le moule dans le freezer quelques heures. ça durcit le savon encore plus le temps du démoulage et du découpage (je crois que c'est pour ça).
Attention, le savon bien qu'il soit durcit est encore assez frais. Vous pouvez le toucher à mains nues sans (trop de) risque, mais préférez utiliser les gants à nouveau, au cas où. La saponification a eu lieu en grande partie, mais pas encore tout à fait.
Coupez le savon en tranches/blocs, comme vous voulez à l'aide d'un couteau.

Temps de cure
Le savon n'est pas prêt à être utilisé. Il faut attendre au moins 4-6 semaines avant de pouvoir l'utiliser (jusqu'à 6 mois pour le 100% huile d'olive). Ce temps de cure permet à la saponification de se parfaire, à l'eau de s'évaporer et au savon de durcir, de baisser son PH et gagner en qualité.
Mais j'utilise presque tout de suite le savon que je fais pour la lessive (il est déjà bien assez dur puisque j'utilise du suif de boeuf à 50% et c'est pour les vêtements, donc je m'en fiche du PH, mais je lave mes vêtements à la main et je n'utilise pas de gants, bien que mes mains soient souvent eczémateux, je n'ai pas de souci à utiliser ce savon).

Une note sur les huiles
Le savon 100% huile d'olive... personnellement je n'aime pas le faire. C'est très long avant qu'il n'atteigne la trace, il est long à se solidifier et long à maturer (au bout d'un mois de cure il est encore assez mou donc inutilisable). Aussi, le savon ne mousse (quasiment) pas, donc faut aimer/s'y habituer. C'est le traditionnel savon de marseille ou de castille. Aujourd'hui on ne le connait plus puisque le nom "savon de marseille" n'est pas un label et les industriels l'utilisent à tout vas et de façon mensonger (si vous regardez sur un grand nombre de "savons de marseille" du supermarché, vous verrez que l'ingrédient principal et "sodium tallowate" qui est du suif de boeuf).

J'adore le savon au suif de boeuf (le mien, fabriqué par moi, pas celui du supermarché, ça n'a rien à voir). Bien que ça puisse faire grimacer les vegans, l'animal est déjà tué, et c'est pour sa viande que la bête est morte, donc le gras on peut le rentabiliser ou on peut le jeter... (je sais, on peut dire qu'il suffirait de ne pas tuer la bête en premier lieu, mais ce n'est pas de mon ressort et je ne veux pas rentrer dans le débat plus que ça). L'alternatif fréquemment utilisé pour faire un savon d'aussi bonne qualité c'est l'huile de palm. Malheureusement, l'huile de palm est cultivé de manière intensive en Malaysie/Indonésie et déforeste les zones d'habitation des ourang-outans. Et donc pour moi, avec cette perspective, l'huile de palm est encore moins vegan que le suif de boeuf (on peut toujours en trouver qui soit produit correctement, mais bon...). De plus, il faut importer l'huile de palm alors que la graisse de boeuf peut être trouvée localement, même probablement du bio.

L'huile de coco c'est bien pour faire du savon, mais on recommande de ne pas dépasser les 25% (environ) de la composition des huiles. Plus que ça et il est réputé pour assécher la peau.

On ajoute souvent de l'ordre de 5-7% d'huile de ricin pour la qualité du moussant qu'il procure.

Le beurre de karité est souvent utilisé, mais c'est cher et personnellement ma peau ne le supporte pas (allergy?).

L'huile de tournesol et de colza sont de mauvaises huiles pour faire du savon. Le tournesol fait un savon qui se garde mal dans le temps.

L'huile de riz est souvent utilisée pour remplacer l'huile d'olive plus chère (dans des recettes où il ne s'agit pas de 100% olive) car elle a des propriétés assez similaire.

Recettes de savon
Chaque huile a un indice de saponification différente des autres, pour cela, pour une recette d'huile donnée, il faut différentes quantités de soude et les quantités ne doivent pas être prise à la légère.
Sur internet on peut trouver des calculateurs de soude (lye calculators en anglais), le plus connue je pense étant http://www.soapcalc..../SoapCalcWP.asp . Ils permettent de rentrer les quantités d'huile qu'on veut utiliser et de calculer la quantité de soude et d'eau à utiliser pour cette recette. Il est recommandé de toujours vérifier les quantités d'une recette (que ce soit la notre ou celle de quelqu'un d'autre avant de l'effectuer);

Voici quelques unes de mes recettes:

savon à lessive:
suif de boeuf 300g (50%)
huile de coco (180g (30%)
huile de riz 120g (20%)
eau 198g
soude caustique 90g

savon personnel vegan:
(je trouve que le savon de cette recette est trop mou)
huile d'olive 420g (70%)
huile de coco 138g (23%)
huile de ricin 42g (7%)
eau 198g
soude caustique 82g

savon personnel non vegan:
(je l'avais fait en terminant des restes, mais je l'aime bien)
suif de boeuf 198g (33%)
huile de riz 132g (22%)
huile d'olive 120g (20%)
huile de coco 120g (20%)
huile de ricin 30g (5%)
eau 198g
soude caustique 83g

Pour savoir combien de savon contiendra le moule que vous prévoyez d'utiliser, faut faire un peu de maths: calculez le volume en cm cube de votre moule (longueur en cm x largeur x hauteur (en laissant 1cm de marge en hauteur environ)) et multipliez ça par 0,69. Ce chiffre obtenu est la quantité en grammes d'huile à utiliser dans votre recette (vous pouvez arrondir).

Surgraissage / décompte de soude
Parce que les huiles ne sont jamais vraiment identiques (suivant la récolte, la variété et d'autres facteurs), faisant varier légèrement leur indice de saponification (quantité de soude nécessaire à saponifier un gramme d'huile - je crois que c'est ça) et qu'on ne veut pas se retrouver avec de la soude non transformée dans le savon, on va augmenter la quantité d'huiles / diminuer la quantité de soude que ce qu'il faudrait exactement pour la réaction de saponification. On parle de surgraissage ou de décompte de soude, ces termes sont synonymes et on le fait de l'ordre de 5% généralement. Ici pour ma lessive le décompte est de 1% (parce que je ne veux pas qu'il laisse de film gras sur les vêtements mais que je veux quand même garder une petite sécurité, si vous avez peur, augmentez le décompte de 2-3%. Les deux autres recettes sont à 5%/




Il y aurait encore beaucoup à dire, mais je vais en rester là, c'est déjà bien sufisant :) un très grand bravo à ceux qui me suivent encore !
Comme dit plus haut, si vous êtes intéressé par vous faire votre propre savon, n'hésitez pas à me poser des questions.

#2 grenouille68

    Membre régulier

  • Membres
  • 214 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:75 et 29

Posté 15 July 2011 à 18:56

Longtemps que je n'étais pas passée ici et je tombe seulement sur cet article qui est super, bravo !
Il répond justement à un billet que je viens de faire sur mon blog, et à des interrogations qu'il relance - et l'envie de faire mon propre savon de Castille...

J'ai déjà lu des conseils similaire sur différents blogs/sites , mais ton petit topo sur les différentes huiles est très bien.
je n'utiliserai jamais de suif de boeuf, mais je comprends ton choix, car ce qui me tue avec les cosmétiques c'est cet entêtement à n'utiliser que des ingrédients exotiques : karité, coco etc, tout cela m'énerve personnellement ! Si on remplaçait toute l'huile de palme par de l'huile de coco/riz/karité etc, forcément les pressions écologiques ne feraient que se déplacer d'un lieu de production à un autre, je pense...
En fait la seule bonne solution est de limiter l'usage des savons et cosmétiques... :langue:

J'ai vu ici et là que l'on pouvait faire plus simple en utilisant de la lessive de soude plutôt que de la soude caustique : où cela se trouve-t-il ? Je n'en ai pas la moindre idée...

#3 Mélanie10

    Membre régulier

  • Membres
  • 379 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Champagne Ardennes

Posté 16 July 2011 à 11:37

A ma connaissance on n'en trouve pas en France.

#4 aerialcastor

    Membre régulier

  • Membres
  • 141 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 16 July 2011 à 12:41

Salut,

Citation

J'ai vu ici et là que l'on pouvait faire plus simple en utilisant de la lessive de soude plutôt que de la soude caustique : où cela se trouve-t-il ? Je n'en ai pas la moindre idée...


Ici ou et surement ailleurs.

#5 coccinelle63

    Membre régulier

  • Membres
  • 660 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:auvergne

Posté 17 July 2011 à 09:42

j'ai essayé pendant des semaines de faire mon savon moi meme .. rien a faire:il reste liquide.. mais ce temoignage me redonne confiance.. je m'y remet!!!merci!!!

#6 grenouille68

    Membre régulier

  • Membres
  • 214 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:75 et 29

Posté 18 July 2011 à 00:07

Mh, merci aerial Castor, et bien vu : google était mon ami.:blushing:
Casto, c'est quand même tout bête ! ;)

Coccinelle, peut-être ton problème venait-il des huiles employées ?
Il paraît que la trace est vraiment plus longue à atteindre avec l'huile d'olive...et peut-être avec d'autres huiles d'ailleurs.

#7 Runn

    Membre régulier

  • Membres
  • 168 Messages :
  • Commune:Belgique

Posté 18 July 2011 à 09:18

Bonjour,

Super message !

Où trouves tu tes huiles ?

Je recense :
suif de boeuf
huile de riz
huile d'olive
huile de coco
huile de ricin

#8 Runn

    Membre régulier

  • Membres
  • 168 Messages :
  • Commune:Belgique

Posté 18 July 2011 à 09:56

Re-Bonjour,

Quand je fais une vérification pour cette recette sur http://www.soapcalc..../SoapCalcWP.asp :

savon personnel vegan:
(je trouve que le savon de cette recette est trop mou)
huile d'olive 420g (70%)
huile de coco 138g (23%)
huile de ricin 42g (7%)
eau 198g
soude caustique 82g

J'obtiens 190g d'eau et 74 g de soude caustique, est ce que cela pourrait être cela le problème de mollesse ?

Total oil weight 500
Water as percent of oil weight 38 %
Super Fat/Discount 5 %
Lye Concentration 28.201 %
Water : Lye Ratio 2.546:1

Sat : Unsat Ratio 34 : 66
Iodine 66
INS 155
Fragrance Ratio 0
Fragrance Weight 0 Gm

Ingredient Pounds Ounces Grams
Water 0.419 6.702 190
Lye - NaOH 0.165 2.632 74.628
# √ Oil/Fat% Pounds Ounces Grams
1 Olive Oil 70 0.772 12.346 350
2 Coconut Oil, fractionated 23 0.254 4.057 115
3 Castor Oil 7 0.077 1.235 35
Totals 100 1.102 17.637 500

#9 venezia

    Membre régulier

  • Membres
  • 443 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Paris

Posté 18 July 2011 à 20:59

Bonsoir Lora et les autres, bonne idée que cet article.

Il y a énormement de savonnières amatrices et folles de savon (j'en fais partie!… et donc de blogs, de forum qui aident à se lancer). Le plus grand risque: Faire son savon soi meme devient vite une addiction, :siffle:

si l'on respecte bien les regles de prudence et de calcul, c'est inratable.

Pour les débutantes, quelques trucs supplémentaires:
penser à congeler à l'avance sous forme de glaçons la moitié de l'eau prévue pour dissoudre la soude;
-deux avantages:
-Ça baisse considérablement la température lors du mélange soude-eau
-et on se souvent bien mieux qu'il faut verser la soude sur les glaçons!

j'ai appris ce tour de main (et plein d'autres) grâce à Michèle, experte en savonnerie et dont je recommande le livre si simple, bien expliqué et bourré d'idées (Michèle Nicoué Paschoud: mes savons naturels faits maison chez Michel lafon, c'est un coffret avec des petits moules en silicone)

Très vite, on peut se lancer à ajouter des produits qu'on trouve dans la cuisine et qui améliorent grandement la qualité du savon. C'est le règne de la récup. je conseille notamment de récupérer l'eau de cuisson du riz ou des pates, très riches en amidon adoucissant. (Il suffit de diluer la soude dans cette eau). J'ajoute souvent aussi une cuillérée de creme fraiche après l'apparition de la trace pour augmenter l'onctuosité. Quand je suis au bord de la mer (atlantique, bretonne), j'en profite pour piocher de l'eau de mer pour faire mes savons, qui deviennent très doux et moussent bien?

Pour la couleur, si on veut s'en tenir au naturel, je conseille l'argile (en mini quantité, une demi cuillérée à café pour 500g de pate, à diluer directement dans les huiles pour obtenir un ton uniforme). mais un galet d'épinard congelé pour le vert, de la purée de carotte pour l'orange, du concentré de tomate pour le rouge sont des solutions culinaires bon marché et efficaces pour teinter la pate.

a priori toutes les huiles peuvent fonctionner, des plus rares aux plus simples et bon marché. je privilégie les huiles bio mais j'ai testé l'arachide raffinée (en association avec coco et d'autres huiles) qui donne de très jolis savons clairs.

Pari mes préférées:
outre le coco quasi indispensable pour avoir un savon qui ne fond pas trop vite et mousse
-l'olive bien sûr
-jusqu'à 10% -maxi- de beurre de cacao pour avoir une texture crémeuse
-l'huile de macadamia
pour les Belges, le gras de bœuf
-j'aime beaucoup l'huile de noix (mélangée à d'autres huiles) pour une mousse crémeuse.

Si on utilise des huiles fragiles (notamment riches en oméga 3, comme la noix par exemple) ou si on vit dans un pays humide, penser à ajouter un anti oxydant (vitamine e en gélules que l'on trouve en pharmacie) pour éviter le rancissement. laisser vieillir un savon permet de durcir la pate, il fondra moins vite, mais s"il rancit, il devient inutilisable.

j'arrète là sinon je pourrais continuer des heures.


NB 1:

ce qu'on appelle la phase de gel qui se produit notamment dans de grands moules où une quantité de pate plus importante peut contribuer à élever la température n'est pas très important. Ce qui compte c'est vraiment de vérifier les quantités de soude à utiliser selon les huiles choisies en s'aidant de calculateurs que l'on trouve sur internet
soap calc ou the sage pour ne citer que les deux plus connus.

NB2 la lessive de soude se trouve dans n'importe quelle grande surface au rayon droguerie. Le mélange eau+soude est déjà préparé, pour démarrer si on a la trouille de manipuler de la soude, ça peut aider à se lancer; Penser à bien vérifier la concentration de la lessive indiquée sur la bouteille pour calculer les quantités d' huiles choisies.


NB3 si on achète de la soude caustique, bien vérifier qu'elle est pure et ne contient rien d'autre car il y a des additifs dans les produits à la soude utilisés pour déboucher les lavabos

amusez vous bien
:fleurs:

#10 grenouille68

    Membre régulier

  • Membres
  • 214 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:75 et 29

Posté 19 July 2011 à 09:49

Super intervention également, merci . :flowers:

Juste rapport à l'huile de coco : mais pourquoi est-ce que tout le monde tient absolument à ce que le savon mousse ? Puisque ça ne change rien à l'efficacité du savon, je n'y vois que l'effet du matraquage publicitaire.... ^_^

D'autre part le savon d'alep ne fond pas trop vite, et il n'y a pas d'huile de coco dedans... Alors ? Effet de l'huile de laurier, ou du temps de séchage (hyper long je crois, pour l'Alep )?

#11 venezia

    Membre régulier

  • Membres
  • 443 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Paris

Posté 19 July 2011 à 11:11

Grenouille,

Bien sûr qu'on peut faire du savon sans coco, j'en ai déjà fait sans souci. Il faut alors bien choisir ses huiles ou beurres pour qu'il ne soit pas trop mou et fonde trop vite. On peut mettre par exemple pas mal de gras durs, sachant néanmoins que la trace risque alors d'arriver très vite, ce qui peut surprendre quand on débute. Et quand on commence, on est content d'obtenir de jolis savons sans trop se compliquer. :6:

Pour la mousse, il s'agit surtout d'avoir une belle qualité de bulles.

Le savon d'Alep à base essentiellement d'huile d'olive est dur car il sèche neuf mois dans des greniers aérés… donc il te faudra juste un peu de patience si tu veux en faire dans les règles de l'art avant de pouvoir l'utiliser ;)

#12 Mélanie10

    Membre régulier

  • Membres
  • 379 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Champagne Ardennes

Posté 20 July 2011 à 10:51

Je sais pas pourquoi j'ai lu : potasse. :blushing: Donc oui, la lessive de soude on en trouve partout.

#13 edline

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 1 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 19 March 2013 à 16:16

bonjour à tous
et merci à vous

je recherche de la soude caustique bio
ou
au mieux je recherche de la soude caustique naturelle

de façon à faire du bon savon, bon pour ma peau et pour celle de mes enfants


nous parlons de soude caustique de magasin de bricolage 100% synthétique chimique et industriel, 100% nocif, à étaler sur notre corps éco bio !!


j'ai de l'eau de source, de l'huile bio, il me manque la soude caustique naturelle,

quelqu'un pourrait il nous aider ? svp :flowers:

#14 nomade

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 983 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:centre bretagne

Posté 19 March 2013 à 18:25

D'après ce que j'ai compris, 99 % de la soude caustique est fabriquée à partir de l'eau de mer ou en tout cas salée, et ce sont surtout les produits qui servent à fabriquer qui sont toxiques (electrolyse au mercure...). Donc j'ai quelques doutes que tu puisses en trouver en bio faites comme ce fut le cas dans l'antiquité avec des cendres de je ne sais plus quoi.

La faire soi même ? :
http://ours.courageu....fr/leblanc.htm

#15 venezia

    Membre régulier

  • Membres
  • 443 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Paris

Posté 24 March 2013 à 14:49

Le principe meme de la saponification à froid, c'est une réaction chimique: soude+acide gras= savon+glycérine. La soude se métamorphose en autre chose.

la soude caustique bio toute faite n'existe pas.

On peut fabriquer de la lessive de cendre "naturelle" (à la potasse), en lavant de grosses quantités de cendres végétales. On obtiendra une lessive liquide;


quelques liens: http://www.manaterra...so/archives/665

http://frogblog.skyr...e-soi-meme.html


PS je fais mes savons (solides) depuis plusieurs années avec de la soude caustique ou de la lessive de soude du commerce.





3 utilisateur(s) sur ce sujet

0 invité(s) et 3 utilisateur(s) anonyme(s)


Ce site existe depuis 1999 et représente plusieurs centaines d'heures passées à sa gestion et à son développement. Je fais cela avec joie et par passion. L'augmentation des visites et la qualité du référencement m'ont amené à mettre en place des outils professionnels pour pouvoir faire face à la fréquentation importante. 

Eco Bio Info reste un 
Si Eco Bio Info vous apporte quelque chose dans votre vie et que vous avez envie de me soutenir dans ma démarche, vous pouvez effectuer un don par paypal à partir d'1 Euro à l'aide du bouton ci dessous. Vous pouvez aussi faire connaitre Eco Bio Info à vos amis à l'aide du lien Facebook. Je serai heureux de recevoir votre don et d'utiliser ce don pour financer l'hébergement et l'abonnement aux mises à jour du forum (environ 500 Euros/an). Merci de tout 

Soutenez Eco Bio Info en faisant connaitre ce forum à vos amis :