Sign in to follow this  
Followers 0
Bleu

Et Vous Vous Bossez Dans Quoi ?

31 posts in this topic

Bonjour à tous,

J'ai cherché sur le forum et je n'ai pas trouvé de post qui traite de ce sujet, si j'ai mal cherché je m'en excuse.

Je m'adresse à vous tous qui visiblement cherchez à vivre d'une façon saine et à appliquer vos valeurs dans tous les domaines de la vie et je me demande, qu'est ce que vous faites comme métier ?

Avez vous trouvé un travail, un moyen de subsistance qui vous correspond ? Si oui par quel cheminement ? Est ce que ça a été difficile ou pas ?

Si non, comment vivez vous la situation ?

Pour ma part je cherche encore et j'aimerais beaucoup avoir vos témoignages, idées et avis sur la question.

Merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

J'ai cherché sur le forum et je n'ai pas trouvé de post qui traite de ce sujet, si j'ai mal cherché je m'en excuse.

Je m'adresse à vous tous qui visiblement cherchez à vivre d'une façon saine et à appliquer vos valeurs dans tous les domaines de la vie et je me demande, qu'est ce que vous faites comme métier ?

Avez vous trouvé un travail, un moyen de subsistance qui vous correspond ? Si oui par quel cheminement ? Est ce que ça a été difficile ou pas ?

Si non, comment vivez vous la situation ?

Pour ma part je cherche encore et j'aimerais beaucoup avoir vos témoignages, idées et avis sur la question.

Merci d'avance

Je tombe sur cette question par "hasard"; et je la connait que trop.

Comment peut on faire pour vivre en harmonie et integité avec Soi meme et Ciel et Terre.

C'est tout mon paradigme de départ..

Et j'y arrive...Bon il manque un peu de couleur a l'esquisse mais le tableau se trame bien.

Ceci dit tout dépend de ce que notre niveau de conscience et notre volonté et courage nous autorise a faire.

Mais tout est possible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je tombe sur cette question par "hasard"; et je la connait que trop.

Comment peut on faire pour vivre en harmonie et integité avec Soi meme et Ciel et Terre.

C'est tout mon paradigme de départ..

Et j'y arrive...Bon il manque un peu de couleur a l'esquisse mais le tableau se trame bien.

Ceci dit tout dépend de ce que notre niveau de conscience et notre volonté et courage nous autorise a faire.

Mais tout est possible.

Effectivement "conscience, volonté et courage" ... pas évident de réunir tout ça tout le temps.

Je suis contente que tu y arrives mais ... qu'est ce que tu fais exactement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une très vaste question sur laquelle je fais encore un cheminement, je dirai même un début de cheminement malgré les quelques années qui sont déjà passée...

Tout le monde, ou peu s'en faut, a un point de départ qui n'est pas dans la SV avant d'être dans la SV, mon point de départ à moi est un couple avec un très jeune enfant, des projets pour en avoir un autre, chacun un bon boulot et un crédit hypthécaire à rembourser pour une maison que nous aimons bien dans un cadre que nous adorons.

Je suis entré dans la SV après plus de 10 ans de carrière comme programmeur en informatique, j'ai alors choisi de quitter un domaine de l'informatique qui m'avait beaucoup amusé par le passé (ce n'était plus le cas alors) et qui était en perte de vitesse dans ma région pour la partie du métier qui m'interessait, j'étais alors à mon compte et je gagnais assez bien ma vie tout en étant en 4/5eme mais sans "espoir" que la situation change à moyen terme étant donné le crédit de maison que nous avions, la situation n'avait rien de problématique, c'était plutot un mal-être sans perspectives d'amélioration.

Je suis allé dans un autre domaine de l'informatique pas beaucoup plus amusant (de mon point de vu, j'insiste sur ce point) mais plus rémunérateur et pas du tout en perte de vitesse dans ma région ce qui m'a permis de travailler durablement en 4/5 et de me remettre à mon compte après 2 ans de formation sur le tas, ce qui me donne la possibilité de rembourser mon emprunt de maison à moyen terme.

Ensuite, quel sera mon trajet professionnel ? Je ne sais pas encore, bien que j'y refléchisse déjà. Je pense à un métier qui soit à la fois manuel et créatif, me donnant un revenu beaucoup plus modeste qu'aujourd'hui tout en étant plus interessant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah disons que mon boulot est pas du tout en accord avec mes convictions...

Mais je me demande s'il est possible de trouver...

Je suis ingénieure en informatique, je travaille dans une grosse SSII, filiale d'une encore plus grosse dont le synonyme pourrait être "péninsule des jumeaux"....

j'aimerai trouver un boulot sur toulouse dans une société respecteuse des hommes et de la terre....

Je ne veux pas me mettre à mon compte (on serait alors deux, et je voudrais un salaire fixe pour rassurer le remboursement du crédit de l'appartement), je suis prête à revoir mon salaire à la baisse pour travailler dans ce genre de société...

Mais mon problème est que je ne sais même pas où chercher ce genre d'entreprise !

Share this post


Link to post
Share on other sites
:wacko: Bon, alors c'est peut être une question de génération, ou de jargon, mais il faudrait m'éclairer un peu...C'est quoi une SV ???? Et une grosse SSII ? (Grosse en plus, elle est...de quoi me laisser encore plus perplexe... )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans la santé, au chevet des personnes âgées, soins à domicile et en maison de retraite.

Moi dans la compta du cabinet et contacts téléphoniques.

Le grand avantage est que ce boulot permet de vivre dans la campagne, est très nécessaire et humain, si on le veut bien.

Il faut un moral d'acier, car voir tous les gens qui s'en vont, les uns après les autres, les volets qui se ferment, c'est éprouvant, mais riche en enseignements.

Je le conseille à tous ceux qui peuvent, car les besoins sont immenses !

Share this post


Link to post
Share on other sites

laugh.gif Nomade !

SV = simplicité volontaire, SSII = société de services en ingénierie informatique ... ;)

Coucou Bleu, le sujet avait été un peu abordé sous un angle différent dans ce fil de discussion :

http://www.eco-bio.i...nce-et-travail/

Au passage merci à Claire qui a bien voulu envoyer aux participants les résultats de ses recherches !

Pour ma part j'aurais certainement trouvé "ma voie" plus vite si je n'étais pas restée si longtemps en ville, et plongée dans des études intellectuelles ("pourquoi arrêter quand on a de bons résultats" ... pinch.gif je n'ai eu que ce genre de conseil et ça ne m'a pas du tout du tout aidée) ...

La culture en ville c'est bien mais pendant ce temps-là, c'est celle des champs dont on se coupe, on perd les liens avec le vivant ... et retrouver comment se relier à nouveau avec le monde naturel ("rien que" le cycle des saisons, déjà), ça revient parfois à tout désapprendre ... c'est long ... sauf si on rencontre les bonnes personnes sur le chemin ! ;) Enfin c'est comme ça que je l'ai vécu.

Quel âge as-tu, et que fais-tu actuellement ? Bonne chance pour trouver la voie qui te convienne ... flowers.gif l'avantage aujourd'hui c'est qu'internet permet de savoir que des tas d'alternatives existent ... il y a partout des gens qui témoignent de métiers qu'ils se sont créés, de vies qu'ils ont choisies, de projets collectifs qui font renaître des lieux ... tout ça est bien inspirant !

Share this post


Link to post
Share on other sites

sanitaire et social... auxiliaire de vie(entre autre!);.. ca bouge ya du contact.. mais comme dis souris.. c pas facile moralement tout les jours! apres par rapport a mes aspirations de vs.. ben ca n'a rien a voir... j'utilise des produits que je n'aime pas, fait 150km par jour, je travaille en ville(avant j'etais a la campagne.. ct mieux!!) ou j'avoue que la mentalité consumeriste m'etonne toujours(beaucoup de gens font des credits sans pouvoir les rembourser, se calment les angoisses en allant dans les grandes surfaces...) mais ya de bonnes surprises: les petits"pepe et meme" m'apprennent plein de choses de la vie,de leurs vies et des trucs et astuces!!:sorcerer: et le coté relationnel est parfois tres touchant ... des rencontres qui vous changent! de toute facon il n'y avait que le social et le sanitaire qui m'attiraient.. je ne me serais pas vue en vendeuse de panneaux solaire ou autres! je n'ai pas fait les etudes que je souhaitais ... la plupart des concours de cette branche etant tres cher.. et ma mere etant mere isolé avec mon petit frere derriere .. mais je me plaint;) pas.. ct ma route!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement "conscience, volonté et courage" ... pas évident de réunir tout ça tout le temps.

Je suis contente que tu y arrives mais ... qu'est ce que tu fais exactement ?

Bon pour te répondre, en fait je fait rien et de tout. Selon mes envies...

Pour mieux comprendre je te donne un liens de quelqu'un qui a fait comme moi...

http://www.dailymotion.com/video/xev0ru_l-univers-est-mon-boss-et-il-embauc_fun

Car c'est la que tout change vraiment et que tout commence.

Je te conseil aussi le film "Volem a rien foutre al pays" dont je connais beaucoup des réalisations concrètes du film:

pour ceux qui ont pas la patience le principec'est:

le remplacement du concept de TRAVAIL+TEMPS=ARGENT pour ARGENT spéculatif ( maison voiture etude)

par ACTIVITE + TEMPS = EPERIENCE ET AQUIS PERSONNEL dans le but d'une AUTONOMISATION de l'ETRE ds sa globalité

voila bonne inspiration

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être que mes aspirations ne correspondent pas à la philosophie des personnes sur le forum, mais peut-etre que si.

Pour moi le message de morpheus23 est une douce utopie qui n'est accessible à une poignée de personnes, dans la société telle qu'elle est en 2011. Tant mieux pour elle, mais personnellement, cela ne m'attire pas plus que cela.

Je ne conçois pas ma vie sans travail, sans contact avec des clients, sans contact avec mes collègues.

J'aime ma vie en ville, Toulouse, sans voiture, à pieds et transports en commun quasi exclusivement.

J'aime le domaine pour lequel je travaille, l'informatique et le développement de solutions logicielles et j'aimerai les mettre en pratique pour une société qui serait en accord avec mes convictions.

Je ne souhaite pas me mettre à mon compte.

Ousqu'on peut les trouver ces sociétés ? Pour le moment je n'ai trouvé que ce site, mais rien de concret pour moi, j'espère que cela peut l'être pour vous : http://www.emploi-environnement.com/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bleu

Dans tout et rien à la fois...

Difficile de bien expliquer surtout pour les personnes qui n'ont aucune idée vécues de mon genre de vie, de mon mode de vie.

En résumé ; au départ dès l'adolescence j'ai pensé'' je vais exploiter mes talents moi-même plutôt que de les laisser exploiter par les autres ou exploiter ceux des autres et en faire un apprentissage tout au long de ma vie''...

en résumé : travailleuse autonome, développement du moindre de mes talents et intérêts, qui a saisi les occasions qui passaient, très axé sur l,aide à apporter aux autres, la collaboration et l'apprentissage sur le terrain...

exemple ? un voisin, un ami, une connaissance a un souci, genre son associé l'a laissé tomber ou il y a des gros travaux à faire dans son apart mais pas les moyens de payer un entrepreneur... je prends... je négocie l'entente, je gère le tout, j'adapte, je propose, j'apprends, si besoin j'engage une aide supplémentaire...

Je commets une erreur de calcul ? j'assume et je repars, je rencontre une difficulté ? je creuse la question, je trouve une solution...

... un exemple... lors d'un pasage obligé en ville il y a 25 ans, un voisin concepteur en paysagement débordait de travail, je me suis proposée pour faire les copies ( à la main à L'époque) et colorier les plans... de fil en aiguille je suis devenue moi-même conceptrice de jardins avec mon bureau pendant 5 ans et sous-contractante pour des entrepreneurs...

Une famille amie d'une amie cherche une gardienne ? temps plein nourrie logée plus petit salaire ? je prends...

C'est une vie différente, totalement différente, qui donne un vécu différent, qui apporte une pensée différente aussi, qui n'est pas standard et qui peut, d'une certaine manière isoler ou être rejetée par ''les autres'' quand on tente de partager sa compréhension du monde et des autres...

C'est une vie où la zone de confort qui se développe est intérieure plutôt que matérielle ... ou avancer signifie autre chose qu'avoir une maison payée et des vacances à la montagne ou aux antilles ... une vie qui ne signifie rien du point de vue de la ''réussite sociale'' mais qui signifie tout du point de vue épanouissement de soi , et surtout dépoussièrage de toute la crasse et de toutes les pressions socilaes qui nous couvent depuis la naissance... c'est une vie où j'ai rencontré, aimé, combattu, des centaines de gens dont la plupart sont encore des amis 40 ans plus tard, une vie de rencontre, une vie à la rencontre de moi-même surtout...

c'est une vie à temps plein... il faut être prête à travailler 7 jours/7 et faire de longues journjées et savoir s'adapter

J'admire sincèrement les gens comme coccinelle qui se dévouent dans un milieu donné à une clientèle donnée... j'ai aussi connu ce milieu ayant aboutie formatrice en technique de soins et déplacements...

J'ai beaucoup de compassion ( et d'incompréhension aussi , en partie du moins) pour les personnes qui disent ne pas aimer leur ''travail''... c'est tellement normal !!! parce que le ''travaill'' dans le monde moderne signifie réellement une sorte d,esclavage , une ''dévotion obligée'' à l'Économie et aux institutions... et si vous jetez un coup d'oeil à mon petit blog sans prétention, vous saurez ce que je considére comme la vraie nature des institutions......

... bien entendu, je n'ai jamais été riche , je suis sur le point de mettre en marché ma maison et il ne me restera pas grand chose quand j'aurai liquidé le tout... il faut savoir vivre avec l'insécurité financière... mais savoir et oser se mettre en danger est une avenue certaine pour finir par se rencontrer et s'aprofondir soi-même en dehors de tous les dogmes et tous les cadres... sans mépriser qui que ce soit, ni les chanteuses qui écrivent des livres sur la santé, ni les opératuers de bétonni

ère qui sont maître en shiatsu, ni les filles de la rue qui cherchent à sortir de ces lamentables et méprisés réseaux et qui cherchent le bonheur...

Aujourd'hui ? à l'aube de mes 56 ans ? Je suis écrivaine, brocanteuse, je sais monter un projet, établir une comptabilité, construire une maison, un hangar, réparer une toiture, soigner une entorse, m,occuper des bébés et des personnes alitées, cuisiner un repas végétarien pour 30 personnes, faire un grand potager bio, conserver les fruits et les légumes, entrer en contact avec de gens de toute classe, de toute nationalité, en français et en anglais, coordonner une équipe ... et je suis aussi à l'aube d'un nouvelle vie puisque je vais bientôt quitter mon domaine bien-aimé... je suis dans les mains de dieu ... comprend qui peut !

Je ne regrette pas une seconde de ma vie d'épreuve, d'apprentissage parfois douloureux, surtout pas de rencontres et liens humains précieux...

J'ai peut-être un fichu caractère d'après certains de mes ''lecteurs'' de forum, mais c'est sans savoir à quel point on doit être convaincu et ferme dans ses décisions pour se mettre en situation et retser en dehors du cadre et de la pression sociale...

Et... c'est une vie merveilleuse... une Vie qui fait confiance à l'Inconnu où il se passe toujours quelque chose, d'une manière ou d'une autre et où se confirme cette notion devenue désuette dans les sociétés artificielles et construites... que la Nature a horreur du vide et que tôt ou tard il se passe quelque chose de fantastique, de bien, d'heureux, un défi... qui est une pierre de plus à l'édifice de sa propre évolution, pour le Meilleur à partager, à offrir... le Pire étant une source d'apprentissage

:sorcerer:

De tout Coeur

louise élie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être que mes aspirations ne correspondent pas à la philosophie des personnes sur le forum, mais peut-etre que si.

Pour moi le message de morpheus23 est une douce utopie qui n'est accessible à une poignée de personnes, dans la société telle qu'elle est en 2011. Tant mieux pour elle, mais personnellement, cela ne m'attire pas plus que cela.

Je ne conçois pas ma vie sans travail, sans contact avec des clients, sans contact avec mes collègues.

J'aime ma vie en ville, Toulouse, sans voiture, à pieds et transports en commun quasi exclusivement.

J'aime le domaine pour lequel je travaille, l'informatique et le développement de solutions logicielles et j'aimerai les mettre en pratique pour une société qui serait en accord avec mes convictions.

Je ne souhaite pas me mettre à mon compte.

Ousqu'on peut les trouver ces sociétés ? Pour le moment je n'ai trouvé que ce site, mais rien de concret pour moi, j'espère que cela peut l'être pour vous : http://www.emploi-environnement.com/

Si dans tes convictions, tu mets le respect de l'autre, du client, du travail dont du peut être fier, la non spoliation du client et de ses salariés (combien de fois l'informatique sert à supprimer du travail)..., c'est en me rendant compte que ce type de société n'existe pas (pret de chez moi en tout cas) dans l'informatique que j'ai changé mon fusil d'épaule en utilisant mes compétences aujourd'hui au mieux afin de quitter ce domaine à terme.

Je te souhaite bonne chance pour les recherches dans ton coin...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Boucledor, peut-être que certaines manifestations pourraient te donner des idées pour utiliser tes compétences dans d'autres domaines ?

Par exemple, du 17 au 19 juin à Paris il y a les Etats Généraux de l'Economie Sociale et Solidaire : http://pouruneautreeconomie.fr/?q=/node/33

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Runn.

Je veux croire qu'elles existent.

Et d'ailleurs, hier, j'ai eu un entretien pour l'une d'elle. Je vous en dirais plus, plus tard ;)

Ensuite, concernant l'informatique qui supprime du travail je suis à la fois d'accord et pas d'accord.

Techniquement oui, cela devrait soulager une charge de travail. Mais pour moi c'est le même genre d'avancées qu'une machine à laver par exemple ou l'automatisation du montage d'une voiture. L'idée est de faire produire quelque chose par un outil (informatique ou non) afin que ce soit la machine qui rapporte de l'argent à distribuer aux hommes, malheureusement ces profits ne sont pas reversés à tous, juste à une poignée de personnes qui en profitent pour licencier. Mais c'est un autre sujet

En pratique, du moins dans mon cas, c'est non : jamais les outils que j'ai développé n'ont servis à virer des gens. Mais au contraire à les aider, car les processus qualités et des contrôles sont tellement lourd, qu'ils demandent des outils pour suivre tout cela.

Et l'avantage du client pour qui je travaille actuellement, une grande société qui construit des avions dans le sud de la france, c'est qu'on bosse sur des nouveaux modèles d'avions...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour vos témoignages, et pour les éclaircissement, parce SV pour moi c'était une moto, et SSII ... pas la moindre idée. :)

Morpheus et Louise Elie, je comprends bien votre mode de vie qui est celui de mon père et que j'ai toujours admiré. Ça ressemble un peu à ce que je vis mais je manque trop souvent de confiance en moi pour en savourer tous les aspects. Je me rends compte que j'ai du mal à assumer, je déteste l'inévitable question quand je rencontre quelqu'un : "qu'est ce que tu fais dans la vie?", et j'aimerais avoir une certaine reconnaissance, pouvoir dire "je suis ça", "je fais ça" et faire taire les médisants. Je ferais sûrement mieux de soigner mes problèmes d'insécurité mais bon ... je fais de mon mieux.

Coccinelle tu aurais voulu faire quoi comme études ?

C'est marrant on a deux personnes dans l'informatique, deux dans le social/médical, et deux dans le tout et rien. Quoi d'autres ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

coucou

moi c'est infirmière dans un service d'urgence la nuit.

J'aime mon travail, le contact avec les gens, l'ambiance avec mes collègues. c'est un plaisir d'y aller.

Je vis en pleine campagne maison isolée avec beaucoup de terrain donc bois et potager plus cueillette plus

bricolage

J'ai pris un temps partiel, cela me suffit pour payer les longues études de ma fille et mes besoins

voilà pour moi

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est marrant on a deux personnes dans l'informatique, deux dans le social/médical, et deux dans le tout et rien. Quoi d'autres ?

Alors, ça fera trois dans le "tout et rien"...

Pendant 7 ans, j'ai tenu une auto-école, avec ma femme. On l'a vendue il y a deux ans pour cause d'aggravation du handicap de ma femme, qui ne pouvait plus m'aider, mais aussi par lassitude de ce travail et surtout parce que ça ne correspondait pas du tout à notre philosophie, notre façon de vie, nous qui ne sortons la voiture qu'un minimum de fois (entre zéro et trois ou quatre fois par semaine), optimisons nos sorties, allons aux courses et aux activités à pieds ou à vélo (ou en fauteuil roulant...)

Bref : depuis ce temps là, je gère mon gîte rural, ce qui nous permet de rencontrer plein de personnes de tout horizon et très majoritairement intéressantes, je m'occupe de ma femme, qui passe beaucoup de temps couchée (et je suis reconnu officiellement comme étant son aide à domicile), je travaille à un maximum d'autonomie alimentaire (potager, fruitiers, poules, conserves, bière, huile...) et... j'ai gardé un petit boulot en auto-école, entre 6 et 8 heures par semaine, pour un petit revenu et pour la sécurité sociale.

Voilà ma vie actuelle. Mais c'est amené à changer, car rien n'est fixe et l'auto-école, même à ce volume là, ne restera pas dans ma vie jusqu'à 60 ans !

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'acceptation de toi.. c 'est l'essentiel et de ce que tu souhaites.. moi aussi j'ai connu ca.. le regard des autres et meme la fameuse question" tu fais quoi dans la vie" j'ai fait pas mal de metiers et je sais que de toute facon la plupart des regards sont negatifs( et je parle pas de ma periode de 3 ans ou j'ai elevé mes enfants.. là j'etais limite cloporte!)

a moins d'avoir un emplois dit surdiplomé(docteur, kiné, banquier, prof..) a forte plus value social ou a forte remuneration !!!

le coté humain ou utile de ce que tu fais passe en second plan face au prestige des noms-dont on affuble tout :le bien parler n'est pas le bien penser!!-(moi je suis affublé du sobriquet" d'assistante de vie social".. ca en jette...!!! :24: )une fois une amie documentaliste(bac +5 comme elle aimait a le repeter) m'a dit" alors c'est ca ton metier.... nettoyer la merde.." sur le coup ca m'a vexer.. et puis soulager(apres tout c en partie vrai!!)... je ne la frequente plus.. j'evite les gens imbus de leurs petites personnes(enfin j'essaie parce que ca va etre le vide total autour de moi!! :siffle: )on a tous son utilité sur terre.. sa main a tendre... et c'est vrai qu'il faudrait qu'on arrete de mettre tout dans des cases y compris les gens... on ne devrais pas juger les gens sur ce qu'ils ont mais sur ce qu'ils fond combien de meres ou de peres celibataires caisierres,eboueurs peuvent levés la tete car ils fond ce qu'ils ont a faire!!!! ah! utopie quand tu nous tiens!!!:chapeau: j'ai decouvert que l'essentiel est d'etre autonome... de quelques facon que ce soit!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Bleu ! J'ai été bibliothécaire dans une grande bibliothèque départementale (les anciens bibliobus), puis j'ai arrêté parce que la fonction publique me faisait bugguer. Trop fonctionnaires avant d'être des amoureux des livres. J'ai ensuite donné des ateliers de danse et je ne fais plus rien depuis deux ans, j'élève mon petit bonhomme et je prépare mon projet de café-librairie à vocation écologique qui mijote depuis longtemps mais a subit de sérieux retards (aléas d'achat de lieu puis grossesse puis bébé). Sinon, je fais le potager sur notre grand terrain...on vit avec plus que très peu d'argent, et on est heureux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

. Je me rends compte que j'ai du mal à assumer, je déteste l'inévitable question quand je rencontre quelqu'un : "qu'est ce que tu fais dans la vie?", et j'aimerais avoir une certaine reconnaissance, pouvoir dire "je suis ça", "je fais ça" et faire taire les médisants. Je ferais sûrement mieux de soigner mes problèmes d'insécurité mais bon ... je fais de mon mieux.

Coccinelle tu aurais voulu faire quoi comme études ?

C'est marrant on a deux personnes dans l'informatique, deux dans le social/médical, et deux dans le tout et rien. Quoi d'autres ?

Si je peux me permettre la cle est là ETRE et non "PAR-ETRE"

On peut etre sans avoir un travail dans une boite ou une bonne caisse et allez en boite le week end

just do it

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous ces parcours de vie sont intéressants.

Pour ma part, je suis vendeuse pour une grande enseigne de chaussures. Cela fait un an que je n'y ait plus mis les pieds (grossesse, congé maternité puis congé parental de 6 mois).

Le commerce en général, m'a toujours mis mal à l'aise. Le fait de voir les gens comme des porte-monnaie sur pattes, tous ces employés payés au lance-pierre, usés par une pression énorme car le tiroir-caisse n'est jamais assez rempli.

Et le métier s'est dégradé ces 10 dernières années: les clients pas faciles, toujours plus de chiffre à faire, toujours plus de comptes à rendre, de tableaux à remplir, de boulot à faire. Et toujours moins de moyens, d'employés. Enfin bref, comme un peu partout d'ailleurs...

Je dois reprendre le travail dans 1 mois et j'ai finalement négocié un licenciement avec mon employeur pour pouvoir me tourner vers une activité qui correspondrait plus à mes envies. Pour le moment, je n'ai pas d'idées arrêtées car j'ai toujours été intéressée par plein de choses.

Et malheureusement, dès l'école, on veut vous mettre dans une case. On me traitait d"indécise", de "fille qui ne sait pas quoi faire de sa peau". Mais si, j'ai toujours voulu quoi faire!!! Vivre pleinement ma vie, m'ouvrir à plein de choses. Mais la pression est forte. Et quand on a 15, 20, 25 ans, on a du mal à aller à contre-courant.

Et les parents qui ont peur pour vous, qui veulent que vous ayez un "vrai" métier en main.

Alors on fait une croix sur des études qui nous plaisent, on fait taire ses envies profondes et on se fond dans la masse malgré les cris du coeur.....

Bizarrement la venue de mon enfant a tout changé. Et de manière positive. Ma vraie nature se bat pour remonter à la surface. Son retour à été violent mais j'en suis vraiment heureuse.

Je ne sais pas ce que la vie me réservera par la suite. Je suis enchaînée au traditionnel prêt maison/ voiture mais maintenant ça ne me paraît rien par rapport à la vie qui s'offre à nouveau à moi.

J'ai de la chance d'avoir un compagnon qui est sur la même longueur d'ondes. Lui aussi était vendeur, et il a tout lâché pour se lancer dans la menuiserie il y a quelques mois. Ca lui plaît, il se sent utile et revient plein de bonne fatigue. Et surtout il s'est écouté.

C'est une période de notre vie où nous n'avons presque pas de revenus, où l'avenir est incertain, et nous n'avons jamais été aussi heureux! :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

dans le sanitaire et social de toute facon.. je voulait sauver le monde(ah quand on a 16ans!!!) etre educatrice ou assistante sociale... a l'epoque c'etait 900 franc le concours(1ere partie... en 2 parties) a passer avant de savoir si tu as le bac: une abberation pour moi : une selection par l'argent(la pire!!!) on m'a demoralisé (avec les notes que tu as en math" tu vas etre eliminer d'office", "tu viens d'un Bep... c pas facile") alors j'ai preferé m'abstenir en plus ma mere faisait des menages pour vivre et je me voyait pas etre a ses "crochets" (tu me diras j'aurais put bosser pour l'aider mais elel a travailléa 16 ans alors hors de question que JE travaille.. ect..)... apres je me suis installer avec mon futur mari... mais je suis heureuse ainsi.. me connaissant j'aurais prise tres vite le melon de" je suis!":24: petite parenthese je me suis "taper"0,5 en physique et 1,5 en math... et je l'ai eu mon bac!!! plus tout plein de formations apres! et toi tu es attiré par quoi???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je voulais dire par "besoin de reconnaissance" ce n'est pas que je voudrais un job qui ait la classe ou une "situation" avec un belle voiture et tout ça, j'aimerais juste ne pas passer pour une glandeuse en fait. Je suis entourée de gens simples qui n'attendent pas de moi que je sois avocate mais qui seraient soulagés de me savoir caissière ou n'importe quoi d'autre avec un salaire fixe et une activité de "travail".

Enfin, pour être honnête on me fait rarement de réflexion, tout au plus des sous entendus (que je vis très mal), mais le problème c'est surtout moi, dans la mesure où j'ai la perpétuelle impression que je dois me justifier au monde. C'est pour ça que j'aimerais trouver une activité qui me justifie aux yeux des gens par un intitulé compréhensible pour qu'on ne me pose plus de questions et qu'on ne me regarde plus avec cet air de commisération, et qui me justifie à moi-même en me faisant sentir utile et fidèle à mes valeurs.

Coccinelle : et maintenant que tu bosses, tu n'as plus envie de les passer ces fameux concours ? il existe des financements pour ça.

En ce qui me concerne, j'ai un bts assistante de gestion, ce n'est pas inintéressant en soi, même si je n'ai plus tellement envie de passer ma journée derrière un bureau et un ordi, mais il faudrait que je travaille dans une boite dont la production et les valeurs ont un sens pour moi (pas gagné, dernier entretien d'embauche : Monsanto ... j'ai raté évidemment :innocent:)

Je suis attirée par différentes choses : la psy, la naturopathie, la fabrication de cosmétiques bio (mais où et comment vendre ?), la construction écologique (je me demande s'il y a vraiment des débouchés), l'art thérapie, des trucs comme ça ... dernièrement je me suis dit que je pourrais faire assistante maternelle aussi quand j'ai vu en lisant divers forum et blogs à quel point il était difficile pour les parents d'en trouver qui respectaient leurs envies au niveau alimentation, éducation etc. J'aime aussi énormément l'idée du gite rural mais il faut des moyens à la base.

Et puis il y a aussi le fait que j'ai très très envie d'avoir un enfant alors c'est pas forcément le meilleur moment pour commencer quelque chose de nouveau ...

Bref ayé j'arrête de vous raconter ma vie, racontez moi la vôtre ! :D

Et toi Zet c'était quoi les études qui te plaisaient vraiment et sur lesquelles tu as fait une croix ?

Nomade ça consistera en quoi exactement ce café/librairie écologique ?

Auvergnate : et 3 dans le social/médical !

Nico : je crois que vous êtes 5 dans le tout et rien maintenant.

Excellentes ces statistiques !

Share this post


Link to post
Share on other sites

excellentes... ici, ces statististiques::langue: : mais dans le monde du travail.. je doute !! j'ai continuer en BTS tu sais, je suis meme barde de tout un tas de trucs..). ma boite me propose de financer une formation en informatique afin que je fasse partie des "grosses tetes dirigeantes de l'asso":siffle: mais ca ne n'interesse pas... je suis bien ainsi... j'ai trouver ma place:w00t:(he oui je sais on me le dit... aucune AMBITION... autre que celle de faire de mon mieux vis a vis de moi et des autres-gros projet en fait-!! ).. je te souhaite d'en faire autant:4-bisou: ! mais de toute facon il faut sans cesse se justifier dans ce monde.. je suis passé a 95h /semaine depuis hier... ben il a fallut justifier mon choix a tous.. et pareil quand j'etais a plein temps!!! c usant tout ca!!! on met du temps parfois a ce trouver et parfois on croit y etre arriver et.... non en fait!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0