Aller au contenu


Maternage/Parentage Et Spiritualité/Religion


35 réponses dans ce topic

#1 bolabola

    Membre régulier

  • Membres
  • 60 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 01 June 2011 à 19:26

Après m'être présentée dans l'autre section, je viens poster ici en espérant avoir quelques réponses. :rolleyes:
Pour me situer encore un peu plus, j'aimerais discuter avec des "mamans nature" (ou des papas aussi) c'est-à-dire des parents qui pratiquent certaines formes de maternage/parentage dit "proximal". D'abord je dois dire que je ne sais pas si je me qualifie comme une maman nature personnellement, mais probablement que oui. Est-ce une philosophie en soi? En tout cas certaines idées me parlent beaucoup. J'ai fait un suivi de grossesse par une SF, j'ai fait un peu de chant prénatal, je voulais un AAD mais comme cela a mal tourné nous avons fini au CHU, j'ai allaité (presque exclusif 6 mois et j'ai arrêté à 8 mois), dormi à côté de bébé jusqu'à ce qu'elle dorme la nuit entière, nous avons beaucoup porté bébé toute petite et la portons tjrs mais un peu moins maintenant, j'ai suivi des cours pour le massage, le portage, je l'ai très peu laissé pleurer ...et j'ai découvert tout un univers fascinant à travers des rencontres, des cours, des sites web.
J'ai remarqué que certaines pratiques du maternage proximal (typiquement le cododo et l'allaitement long) sont très décriée par la presse, par les pédiatres, par l'opinion générale, par des féministes comme Badinter. J'ai aussi remarqué que les sites, blogs et forums servent de lieu d'échange intensif à des mamans/parents dont l'entourage proche ne comprend pas toujours les choix éducatifs. En fait, à part dans quelques revues (style Grandir Autrement) et chez quelques auteurs, ces parents-nature ne prennent que peu la parole, et quand il le font, leurs opinions et pratiques sont critiquées.
J'ai un futur projet de recherche à préparer (pour faire bref: en sciences sociales) et je serais ravie si des membres de ce forum pourraient m'aider en me donnant leur opinion.
J'aimerais savoir notamment s'il y a
un lien entre religion ou spiritualité au sens très LARGE et maternage proximal... Pour celles qui pratiquent ce type de maternage, est-ce que cela répond à des convictions de type spirituel? Est-ce que certaines religions conduisent à un type d'éducation plus ou moins "distancial" ou autoritaire?
S'il n'y a au contraire aucun lien, est-ce que adopter ces pratiques (Comme d'autres pratiques écologiques comme le végétarisme p. ex. ) est une forme de protestation contre l'autorité?
Michel Odent a-t-il raison de voir des liens entre industrialisation intensive de l'agriculture et hyper-médicalisation de l'accouchement? Le refus de l'une ou/et de l'autre est-il motivé par des convictions religieuses?
Voyez-vous vos pratiques comme des rituels (au sens large)? (p. ex. porter un bola pendant la grossesse, enterrer le placenta plutôt que le jeter avec des déchets hospitaliers)
Pour ceux et celles qui refusent la contraception hormonale ou les vaccins, le faites-vous en raison de convictions religieuses ou de valeurs ou simplement pour des raisons de santé/mesure des risques vs bénéfices?

Voilà, je suis en plein questionnement et j'aimerais beaucoup lire des opinions sur ce sujet en particulier pour voir si l'une ou l'autre de ces hypothèses (lien ou absence de lien entre maternage et spiritualité) se vérifie... Si cela marche, j'aimerais à terme (d'ici 1-2 ans) lancer mon projet et interviewer des parents avec un questionnaire un peu plus construit (bien sûr tout sera anonyme!).

Merci d'avance pour vos commentaires :gardecoe:
et je réponds aussi volontiers à vos questions


#2 louise élie

    Membre régulier

  • Membres
  • 130 Messages :
  • Genre:non renseigné

Posté 01 June 2011 à 21:14

Bonjour bolabola... que de questions ! :flowers:

j'ai acouché à la maison de ampagne avec un médecin bienveillant, allaité 5 mois, le cododo était courant mais pas obligatoire, pas de vaccin, végétarisme, alimentation libre et à volonté, jardins bio, pas de crèche, et aucun enseignement religieux - la spiritualité permet de s'épanouir, la religion divise - je suis, 35 ans plus tard, dans un mode de vie très basic, encore et toujours... je ne dirai pas que élever son fils selon ses convictions et son propre Esprit offre une garantie de le voir se développer comme tu le souhaites, il a sa vie, son karma, et il en fera ce qu'il a à en faire... mais tu ne peux faire autrement que vouloir lui donner le meilleur de toi-même ... et aussi il y a l'importance qu'il puisse faire ses propres choix ... et je comprends ça par fréquenter plusieurs milieux, et savoir vivre en ville aussi bien que dans la nature

mon fils est autonome depuis l'âge de 17 ans, il est apprécié et ses projets marchent bien, il fait des affaires et tout lui réussi, il a aussi cessé de fréquenter l'école à 15 ans avec mon accord ... je ne te cacherai pas que je le vois très peu, son mode de vie est différent du mien, mais... je n'ai pas mis un enfant au monde pour qu'il me plaise et réalise mes rêves

suis ton instinct... ne sois pas inquiète

louise élie

#3 Zaou

    Membre régulier

  • Membres
  • 235 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 02 June 2011 à 07:00

Citation

Pour celles qui pratiquent ce type de maternage, est-ce que cela répond à des convictions de type spirituel?

Ce maternage est le prolongement de ma morale et de mes valeurs qui sont liés à ma spiritualité. Je pense que la différence entre ceux qui pratiquent le maternage proximal et les autres sont 1) Les valeurs 2) La pratique effective de ces valeurs.

Citation

Est-ce que certaines religions conduisent à un type d'éducation plus ou moins "distancial" ou autoritaire?

Tout dépend de leur interprétation en fait. Ça dépend donc des courants religieux à l'intérieur d'une même religion !

Citation

S'il n'y a au contraire aucun lien, est-ce que adopter ces pratiques (Comme d'autres pratiques écologiques comme le végétarisme p. ex. ) est une forme de protestation contre l'autorité?

Adopter ces pratiques veut certainement dire que celles reconnues par "l'autorité" ne nous conviennent pas. Mais, à mon avis, c'est la dimension positive qui est la plus prégnante; la construction de quelque chose de meilleur.

Citation

Michel Odent a-t-il raison de voir des liens entre industrialisation intensive de l'agriculture et hyper-médicalisation de l'accouchement?

Je pense que oui. Pour simplifier on est dans une culture "plus de mécanisation, moins d'humain", "plus de quantité et de rapidité pour moins de qualité". C'est ce qu'on appelle aujourd'hui le progrès et qui se traduit dans tout les aspects de nos vie.

Citation

Le refus de l'une ou/et de l'autre est-il motivé par des convictions religieuses?

Euuh je dirai en premier lieu par mon raisonnement scientifique, mais il est certain que spirituellement toute les fibres de mon être s'élèvent contre ces pratiques.

Citation

Voyez-vous vos pratiques comme des rituels (au sens large)?

A la base non, mais elles peuvent le devenir.

Citation

Pour ceux et celles qui refusent la contraception hormonale ou les vaccins, le faites-vous en raison de convictions religieuses ou de valeurs ou simplement pour des raisons de santé/mesure des risques vs bénéfices?

Santé bénéfice/risque.

Si t'as d'autres questions n'hésite pas, même par mail. ++

#4 nomade

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 983 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:centre bretagne

Posté 02 June 2011 à 09:24

²Salut Bolabola...En voilà des questions interessantes. En fait je me rend compte que c'est extrêmement difficile d'y répondre. je ne me suis pas posé de question en ces termes avec l'arrivée de mon petit bonhomme. C'était plutôt quelquechose qui coulait de source, qui ne pouvait même pas se concevoir autrement. Quelque chose de très naturel. Est ce que tout cela a un lien avec la spiritualité ? Je ne m'étais même pas posé la question. Mais ta question me fait y réfléchir du coup. Le petit Nomadou est allaité exclusivement, porté, cododoté, et je commence à changer ma façon de faire concernant l'éducation, surtout inspirée par le bouquin de Filliozat "j'ai tout essayé (...)" qui correspond à ce que je cherche.J'ai aussi apprécié les recherches sur le principe du continuum de Jean Liedloff. Nous sommes entrain de réfléchir à une autre forme d'instruction (école montessori, ou quelque chose d'approchant). J'ai fait un suivi SF libérale avec accouchement en plateau technique (heureusement car Nomadou a du venir par césarienne).
C'est exact que la "société" occidentale voit d'un mauvais oeil ce type de parentage. Les pédiatres sont obtus même sur l'allaitement, je ne parle pas des réflexions de gynéco de l'hopital sur le sujet (j'ai eu droit au "vous êtes irresponsable" d'avoir refusé les examens sur le diabete gestationnel, d'avoir pris du fer en homéopathie et d'avoir utilisé l'acupuncture pour cela, ce qui a très bien fonctionné pourtant, prises de sang à l'appui). Il y a un principe de l'ouverture du parapluie par les médecins qui est très prégnant dans les milieu. J'ai eu droit au "l'accoucghement naturel n'existe pas". Bref...commme tout le monde. Par contre, je n'ai pas rencontré d'obstacles côté famiile, qui ont plutôt regardé les résultats sur Nomadou au lieu de se braquer contre une façon de faire.

Je ne suis pas issue d'une famille croyante, bien au contraire, plutôt la version athés intégristes si je puis me permettre cette appélation. Est ce une réaction contre ma propre éducation (j'ai souffert de la distance maternelle) ? Au départ, ma façon de materner est plus une réaction à mon éducation qu'une façon d'être cohérente avec ma spiritualité. Le manque de religion et de spiritualité familial a donné exactement ce dont tu parles pour les religions : un autoritarisme et une distanciation avec les enfants. Ce n'est donc pas forcément en lien avec une religion. Cela dit, l'athéisme intégriste est aussi une forme de croyance, non ?
Ma façon de vivre écolo et ma façon de materner est en cohérence avec ma spiritualité. je suis arrivée à un stade où de toute façon, je ne peux plus faire de choses qui ne soient pas en cohérence les unes avec les autres, sinon je me sens très mal à l'aise.

Est ce que c'est une forme de protestation contre l'autorité ? Je ne sais pas. Oui pour une part, mais c'est aussi une mise en cohérence, et une tentative de rester au plus près de ce qui est naturel, sans se poser de question vis à vis du quand dira t on et de l'autorité. Comme de manger bio, de supprimer la viande en grande partie (je ne suis pas végétarienne pure !!!). C'est plutot écouter ce que me dicte mon corps et mon coeur avant tout.
MIchel Odent a probablement raison ne serait ce que par la perte de repères de bon sens vis à vis de la nature par les sociétés occidentales. Tout doit être controlé. La pousse des légumes et des cochons comme celle des enfants. rationalisé.
Ce ne sont pas mes convictions spirituelles qui m'ont fait refuser les vaccins ou les pillules, mais le bénéfice risque, ainsi que le confort (je ne supporte pas du tout les traitements hormonaux) du corps. D'ailleurs ma spiritualité s'est développée en même temps que mon besoin d'être de plus en plus proche du naturel. Elle n'a pas conditionné mes choix, mais accompagné le changement en profondeur. D'autre part j'ai une profonde méfiance vis à vis des castes médicales en général. Leur discours formaté m'a toujours fait penser à celui de la FNSEA en matière agricole. Je cherche depuis une vingtaine d'années à commencer par les médecines douces et l'alimentation avant tout pour les soins. Je suis persuadée que le corps a une grande force de soin si je le respecte en amont...

Bon, je ne sais pas si je suis très claire...

#5 nomade

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 983 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:centre bretagne

Posté 02 June 2011 à 09:35

Bon, j'ai mon homme qui participe à la discussion. Pour lui, il me dit qu'il revendique que c'est une conception totalement spirituelle, qui donne une autre dimension à sa façon de vivre la religion, une dimension à laquelle il n'avait pas accès avant. Le maternage (ou paternage en l'occurence) est sa façon de vivre le mesage d'amour chrétien quiest sa religion. (une incarnation ici et maintenant d'une idée religieuse en somme)


PS : et j'ajouterai encore ceci, ce sera mon dernier ajout ! Je vois une très grande déresponsabilisation autour de moi, on s'en remet beaucoup au savoir des médecins, des scientifiques etc...Donc égalemement au pédiatre et aux psychologues divers et variés qui soutiennent mordicus qu'il est dangereux de materner.
Mon homme dit que c'est par peur de la mort, par déspiritualisation...peut être...

#6 coccinelle63

    Membre régulier

  • Membres
  • 660 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:auvergne

Posté 02 June 2011 à 14:37

allaiter mes fils jusqu'a 8 mois.. cododo... aucune religion, aucune spiritualité là dedans pour moi.. juste suivie "un instinc", mes envies.. et le pratique(cododo= pas se lever::sleeping: , allaitement =rien a emporter::siffle: )! n'ai pas put avoir le suivie et les accouchements souhaités car aucune structure dans le coin...:chapeau:

#7 oiana

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 4 Messages :
  • Genre:Femme
  • Centres d'intérêt:yoga, meditation, cinema.

Posté 03 June 2011 à 17:27

Bonjour,


J'ai une petite fille de 2 mois que j'allaite, je pratique le portage et le cosleeping. j'ai préparé mon accouchement grâce au yoga mais j 'ai accouché sous péridurale car je n'ai pas réussi à gérer les contactions. Pour autant je ne me sens pas coupable, je ne vois pas pourquoi il faudrait rejeter la médecine même si je conçois qu'il y a quelques excès.En effet, j'ai la chance d'avoir une pédiatre proallaitement et très ouverte au cododo (elle affirme que plus un enfant se sent protégé et choyé dans les premiers mois plus il sera autonome par la suite), ma sage femme est très branchée et j'ai pu ainsi trouver un compromis intelligent entre la science et "ma spiritualité" Je suis végétarienne depuis 10 ans et je tends progressivement vers une alimentation crue, je pratique le yoga et je suis énergéticienne avec mon mari. Néanmoins je n'appartiens à aucune religion, je suis très spirituelle et je pratique la méditation et je compte éduquer ma fille avec ces valeurs. Bien qu'étant enseignante dans un lycée je n'envisage pas une scolarisation classique car j'ai bien conscience des failles de notre système et je m'intéresse à l'école steiner ou à la rigueur MontessorI..Ma famille est assez ouverte mais s'interroge sur le cosleeping. J'espère que j'ai répondu au mieux à tes questions,


A plus,

#8 Gytha Ogg

    Membre régulier

  • Membres
  • 623 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 05 June 2011 à 19:18

Voir le messageoiana, le 03 June 2011 à 17:27, dit :

.Ma famille est assez ouverte mais s'interroge sur le cosleeping.

Elle n'est pas la seule.... http://www.psycholog...c-ses-enfants/7

http://www.cyberpres...e-le-cododo.php

http://archives.leso...609-005KQY.html

http://leligueur.cit...o-a-eviter.html

Pour ma part, je trouve très bizarre cette nouvelle mode venue (comme il se doit), des États-Unis, limite malsain. En plus, un adulte dort en principe beaucoup moins qu'un bébé...


Bon, je sens que je vais me faire encore agonir de reproches, mais c'est pas grave.

#9 nomade

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 983 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:centre bretagne

Posté 05 June 2011 à 19:39

Agonir de reproches ? C'est peut être un peu exagéré, non ! :flowers: Chacun fait ce qu'il veut ou ce qu'il sent en matière de sommeil partagé ou non, Gytha. Je te renvoi à un autre site qui parle positivement du "co-sleeping" dans "maternage"... et aussi cette étude ethnologique sur un site de cododo Beaucoup de sociétés extra européennes pratiquent cela sans pour autant avoir de soucis psychologiques sur leurs bambins, et c'est une mode également que de vouloir autonomiser un petit d'homme démuni de tout si tôt. Pour ma part, je trouve ça rudement pratique avec l'allaitement ! Malsain ? Alors que de peuples malsains dans le monde !
sinon, il faudrait essayer de ne pas trop sortir du sujet de bolabola, il y a d'autres fils dans la section petite enfance pour échanger sur les bienfaits ou non du cododo en particulier...

#10 Gytha Ogg

    Membre régulier

  • Membres
  • 623 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 06 June 2011 à 09:45

Voir le messagenomade, le 05 June 2011 à 19:39, dit :

Agonir de reproches ? C'est peut être un peu exagéré, non ! :flowers: Chacun fait ce qu'il veut ou ce qu'il sent en matière de sommeil partagé ou non, Gytha.


Certes, mais j'ai un peu de ne pas être dans la ligne idéologique du parti ^_^... J'ai du mal à voir ce qu'il y a d'écolo dans l'acceptation sans conditions de toutes ces modes américaines (family bed, mais aussi régimes alimentaires farfelus,...)

Voir le messagenomade, le 05 June 2011 à 19:39, dit :

Je te renvoi à un autre site qui parle positivement du "co-sleeping" dans "maternage"... et aussi cette étude ethnologique sur un site de cododo Beaucoup de sociétés extra européennes pratiquent cela sans pour autant avoir de soucis psychologiques sur leurs bambins, et c'est une mode également que de vouloir autonomiser un petit d'homme démuni de tout si tôt. Pour ma part, je trouve ça rudement pratique avec l'allaitement ! Malsain ? Alors que de peuples malsains dans le monde !


Conditions différentes, pratiques différentes, conséquences différentes... cela est d'ailleurs évoqué dans un des liens que j'ai donnés ;)

De plus, de nombreuses sociétés traditionnelles pratiquent une sorte d'apartheid plus ou moins marqué, le plus souvent au détriment des femmes, donc je ne suis pas très sûre que ce soient des modèles à suivre forcément.




Voir le messagenomade, le 05 June 2011 à 19:39, dit :

sinon, il faudrait essayer de ne pas trop sortir du sujet de bolabola, il y a d'autres fils dans la section petite enfance pour échanger sur les bienfaits ou non du cododo en particulier...

Exact !

#11 la souris verte

    Membre régulier

  • Membres
  • 192 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Nature
  • Centres d'intérêt:Beaucoup.

Posté 06 June 2011 à 20:03

Le lien que je vois entre spiritualité, religion et éducation "écolo" : dans tous les cas, le parent cherche a être à l'écoute, bienfaisant, en empathie, agit avec amour et réflexion dans l'intérêt de son enfant, selon ses convictions et ses sentiments. En accord avec ce qu'il croit et ressent comme bon.

Pour moi ça s'est traduit en son temps (28 ans mon bébé), par les mêmes gestes, attention, allaitement à volonté, sommeil partagé, propreté sans forcer.
Je reste dans mes convictions, au vu des résultats excellents et je me réjouis que mes filles fassent de même.
Mode ou pas.

Le message de plusieurs religions que je connais est le même. Attention, soins, bienveillance, voire même sacrifice de la mère pour son tout-petit, et quand on tombe sur des bébés exigeants, c'est parfois bien le mot ! Dans la joie, la bonne humeur et la patience, sachant que le bébé devient grand, inéluctablement. Et aussi de l'aide quand c'est trop difficile.

Pour la suite de l'éducation, ça me parait plus complexe que les simples gestes et affection d'un maternage tendre et doux, souple, sans rigidité ni violence.
J'ai eu un peu du mal avec la nécessaire frustration !
Je crois beaucoup aux bonnes intentions, quoique cette valeur ne soit souvent rabaissée, à tort à mon avis.

Donc pour résumer : le désir de bien faire est ce qui parait en commun entre spiritualité et éducation douce.

#12 bolabola

    Membre régulier

  • Membres
  • 60 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 12 June 2011 à 18:58

Bonjour,
je vous remercie pour vos réponses. Je reviens d'une semaine sans Internet et n'ai pas encore pu tout lire. Je me réjouis de découvrir tout cela et continuerai bientôt la discussion avec les détails.
:rolleyes:

#13 bolabola

    Membre régulier

  • Membres
  • 60 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 13 June 2011 à 16:48

Voir le messagelouise élie, le 01 June 2011 à 21:14, dit :


suis ton instinct... ne sois pas inquiète


Merci pour ton message et ton témoignage. Je ne suis pas inquiète en ce qui me concerne car je fais comme je le ressens et c'est bien ainsi, pour moi, pour nous. Mais là, je pose simplement une question générale pour savoir ce qu'en pensent les mamans maternantes (plutôt que les pédiatres, les médias et l'opinion publique)... pour voir si cela tiendrait la route comme projet de recherche. En tout cas toutes les réponses ici sont intéressantes et pour une fois on entend la voix des mamans (et des papas parfois).

#14 bolabola

    Membre régulier

  • Membres
  • 60 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 13 June 2011 à 17:07

Voir le messagenomade, le 05 June 2011 à 19:39, dit :

et aussi cette étude ethnologique sur un site de cododo Beaucoup de sociétés extra européennes pratiquent cela sans pour autant avoir de soucis psychologiques sur leurs bambins, et c'est une mode également que de vouloir autonomiser un petit d'homme démuni de tout si tôt. Pour ma part, je trouve ça rudement pratique avec l'allaitement ! Malsain ? Alors que de peuples malsains dans le monde !
sinon, il faudrait essayer de ne pas trop sortir du sujet de bolabola, il y a d'autres fils dans la section petite enfance pour échanger sur les bienfaits ou non du cododo en particulier...


Merci pour ce lien... c'est justement ce type de discours qui m'intéresse... et alors surgit une autre question:
certaines pratiques, notamment l'allaitement prolongé (encore faudrait-il définir ce qu'on entend par là), le portage, le cododo, sont prônés et en quelque sorte "justifiés" par la mention de sociétés extra-occidentales. Lesquelles exactement? Et dans certains cas, comment concilier le fait que ces sociétés connaissent aussi des rites d'initiations pour passer de l'enfance à l'âge adulte (sans adolescence longue) très marqués et parfois physiquement et psychologiquement très violents? Je vais essayer de trouver des exemples précis, mais je dois lire encore beaucoup (notamment cet ouvrage de Jean Liedloff sur le Continuum... qn l'a-t-il lu?).

#15 paillette

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 4 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:95
  • Centres d'intérêt:www.mm-blog.fr

Posté 13 June 2011 à 22:54

coucou

je n'ai pas beaucoup de temps car là mes yeux se ferment devant mon écran

je suis une maman de 3 enfants convertie à l'Islam depuis une dizaine d'années et effectivement en devenant maman petit à petit j'ai fais la relation entre ma religion et le maternage proximal
c'est devenu naturel finalement

Grandir Autrement avait d'ailleurs fait un article il y a qq mois je pourrais te l'envoyer par mail si tu veux , ça pourrait être intéressant pour toi
biz

#16 bolabola

    Membre régulier

  • Membres
  • 60 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 16 June 2011 à 19:14

Voir le messagepaillette, le 13 June 2011 à 22:54, dit :

coucou

je n'ai pas beaucoup de temps car là mes yeux se ferment devant mon écran

je suis une maman de 3 enfants convertie à l'Islam depuis une dizaine d'années et effectivement en devenant maman petit à petit j'ai fais la relation entre ma religion et le maternage proximal
c'est devenu naturel finalement

Grandir Autrement avait d'ailleurs fait un article il y a qq mois je pourrais te l'envoyer par mail si tu veux , ça pourrait être intéressant pour toi
biz


Merci Paillette,
c'est fort intéressant. D'après ce que je lis, les gens font le lien une fois qu'ils sont parents et rarement ont à l'avance un tel programme de maternage + religion.
J'ai lu cet article dans ce magazine (j'y suis d'ailleurs abonnée depuis peu) mais il ne concernait que l'islam et pas les autres religions. Il y a d'ailleurs souvent des allusions ou des activités proposées (comme les fêtes au cours des saisons) en rapport plus ou moins direct avec des traditions dites païennes (ou médiévales chrétiennes...mais tout ceci est souvent très lié).
MErci!


Encore d'autres témoignages?:chapeau:

#17 bolabola

    Membre régulier

  • Membres
  • 60 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 21 August 2011 à 20:33

Le Magazine Grandir Autrement a fait un numéro sur les RITUELS. Si vous l'avez-lu, qu'en pensez-vous?
Même si vous ne l'avez pas lu, peut-être que ces questions vous intéresseront-elles autant que moi :rolleyes:
Avez-vous vous aussi des rituels que vous faites avec vos enfants? Pour vous, qu'est-ce qu'un "rituel"? Y a-t-il des rites religieux que vous estimez important de transmettre à vos enfants? Créez-vous vos propres rites? des nouveaux rituels non-religieux? Si vous pratiquez une tradition, comment faites-vous pour éveillez la curiosité face à ces rites?

Dans les cultures occidentales, quels sont les "nouveaux rites" autour de la conception, de la grossesse, de l'accouchement et du maternage?
Par exemple, avez-vous eu un "Blessing Way" lors de votre grossesse? Moi oui, et je me suis beaucoup inspirée de ce que j'ai pu trouver sur le web pour créer un moment "sur mesure" pour moi et les amies qui m'entouraient. Pouvez-vous le décrire? Je me retrouve en partie dans ce qui est décrit de l'article du GA.


#18 nomade

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 983 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:centre bretagne

Posté 22 August 2011 à 09:10

Oui, j'ai lu l'article en question. Pour ma part, je ne compte pas "créer" de rites sortis de mon imagination, je trouve que ceux qu'on nous a transmis depuis des générations sont adaptés...et c'est ceux là que j'utilise quotidiennement. Je suis chrétienne, donc je transmet ces rites là à mon petit bonhomme, que ce soit pour les grandes fêtes comme pâques ou noel. Mais aussi l'attention à la nature (prières pour les éléments de la nature, la pousse des fruits etc...que nous pratiquons dans nos rites chrétiens) qui sont importants pour apprendre aussi le respect sacré à la nature. Bien que les enfants aient un rapport naturel et direct à tout ça sans besoin qu'on le leur apprenne !!! Je trouve interessant aussi le concept de filiation de génération en générations, qui nous relient à nos ancêtres...Pour le moment, je me contente de faire par imprégnation, puisque le bébé nous suit partout, et qu'il vit donc les "rituels" à travers notre quotidien.
Il y aura aussi certainement un moment ou nous ritualiseront avec le petit le passage de la vie à la mort de ses animaux familiers...ça finira par arriver un jour.

Je n'ai pas fait de "blessing way", je n'en ai pas vu l'interet ni ni ressenti l'envie. Qu'est ce que cela t'a apporté personnellement ?

#19 bolabola

    Membre régulier

  • Membres
  • 60 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 24 August 2011 à 21:06

Voir le messagenomade, le 22 August 2011 à 09:10, dit :

le concept de filiation de génération en générations, qui nous relient à nos ancêtres


Merci Nomade, c'est très intéressant... Est-ce que c'est caractéristique du parentage proximal cette idée d'être "proche de la nature", d'apprendre aux enfants à la respecter, à se rendre compte que la Terre sur laquelle nous vivons appartient à tous, à ceux qui nous ont précédés comme à ceux qui nous suivent? est-ce une sensibilité particulière dans ces familles?
Pour ce concept de filiation, est-ce que tu ferais un lien avec l'idée (chrétienne) de "communion des saints" (certes différente, mais n'y a-t-il pas un peu de la même idée d'être connecté les uns aux autres au-delà du lien éphémère et visible)?

Pour le blessing way que j'ai fait: cela m'a bcp apporté car cela m'a permis de "me fêter moi" en tant que future maman. L'attention est mise sur la mère et pas que sur le bébé. C'était aussi le moment que j'ai choisi (au 8e mois bien que je le savais déjà bien avant) pour annoncer, à celles qui voulaient le savoir (toutes sauf ma BM qui voulait garder la surprise, ce qu'on a respecté), le sexe du bébé à venir. C'était un très beau moment avec des gestes symboliques (pas très corporels... faisait froid à fin janvier et pas envie de me faire toucher ou peindre le ventre, ou laver les pieds. etc...). Le seul souci que j'ai eu pdt ce moment est que certaines amies (dont la doula et la SF bien sûr) savaient que je prévoyais un AAD, mais d'autres pas et je ne voulais pas qu'elles le sachent (pour ne pas qu'elles s'affolent par leurs fausses idées). NB: j'ai finalement dû accoucher à l'hôpital après transfert non-urgent pour stagnation après perte des eaux teintées... J'ai accouché de façon la plus respectueuse possible vu les circonstances (très défavorables). Le fait d'avoir réfléchi à tout cela et d'avoir justement fait certains rites, comme le blessing way, m'a aidée à accepter que les choses ne tournent pas comme je l'aurais souhaité.

Pour le blessing way, je me suis bricolée un rite sur mesure d'après des idées trouvées sur le web... Je suis d'accord que pour les autres rites, ceux des fêtes (Noël, Pâques mais même d'autres passages dans l'année, ou le mariage, le baptême) il y a des rites chrétiens existant... mais rien pour fêter la femme enceinte? ou y a-t-il une bénédiction spéciale?

Pour des nouveaux rites, je pensais à des choses comme:
- enterrer le placenta (ou en faire autre chose? l'imprimer, le manger... j'ai lu plein de choses à ce sujet dans d'autres forums)
- planter un arbre pour la naissance de l'enfant
- faire un don à une association de bienfaisance
- un geste particulier quand on revient à la maison avec l'enfant (si accouchement en maternité... moi j'ai fait le tour de toutes les pièces avec mon bébé pour lui montrer la maison. C'est bien sûr symbolique).
-... d'autres témoignages???

#20 nomade

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 983 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:centre bretagne

Posté 26 August 2011 à 18:03

Citation

Est-ce que c'est caractéristique du parentage proximal cette idée d'être "proche de la nature", d'apprendre aux enfants à la respecter, à se rendre compte que la Terre sur laquelle nous vivons appartient à tous, à ceux qui nous ont précédés comme à ceux qui nous suivent? est-ce une sensibilité particulière dans ces familles?

Aucune idée ! Je pense que tu auras autant de réponses différentes que de personnes !!! Pour ma part, je pense que le maternage proximal est ce qui est le l^pus ancien rapport entre la mère et l'enfant, depuis la nuit des temps. Un peu ce que soutient Jean Liedloff dans sa théorie du continuum...quelque chose d'instinctif et naturel quand on lui laisse la place. Donc pour moi, ça va de paire avec le fait de respecter la nature.
Mais c'est aussi certainement lié à une sensibilité familiale, je suppose que le maternage s'inscrit dans une démarche de vie globale...on ne plonge pas là-dedans par hasard en occident, puisque notre culture nous en a coupé.

Citation

est-ce que tu ferais un lien avec l'idée (chrétienne) de "communion des saints"
Je n'y avais absolument pas songé, puisque je parlais plus d'une filliation dans le temps, qu'on passe d'humain à humain depuis le début des temps...mais ce n'est pas très loin en effet de cette idée de passage au-delà de ce qui est visible, tangible.

Citation

mais rien pour fêter la femme enceinte? ou y a-t-il une bénédiction spéciale?

en orthodoxie, oui, il y en a une.

sinon j'avais oublié ça...la dame qui nous louait le gite près de la ville où j'ai accouché a offert un petit pêcher pour notre fils...il pousse dans le jardin. c'est un beau cadeau, je ne l'avais pas noté comme un rite, mais ça en fait partie...





1 utilisateur(s) sur ce sujet

0 invité(s) et 1 utilisateur(s) anonyme(s)


Ce site existe depuis 1999 et représente plusieurs centaines d'heures passées à sa gestion et à son développement. Je fais cela avec joie et par passion. L'augmentation des visites et la qualité du référencement m'ont amené à mettre en place des outils professionnels pour pouvoir faire face à la fréquentation importante. 

Eco Bio Info reste un 
Si Eco Bio Info vous apporte quelque chose dans votre vie et que vous avez envie de me soutenir dans ma démarche, vous pouvez effectuer un don par paypal à partir d'1 Euro à l'aide du bouton ci dessous. Vous pouvez aussi faire connaitre Eco Bio Info à vos amis à l'aide du lien Facebook. Je serai heureux de recevoir votre don et d'utiliser ce don pour financer l'hébergement et l'abonnement aux mises à jour du forum (environ 500 Euros/an). Merci de tout 

Soutenez Eco Bio Info en faisant connaitre ce forum à vos amis :