Sign in to follow this  
Followers 0
gba

Des Poules Pour Boycotter Les Pesticides

9 posts in this topic

Utiliser les poules pour contrôler les parasites qui font pourrir les fruits avant qu'ils soient mûrs. La poule permet de réguler le cycles de parasites comme la mouche des fruits, donc elle a donc une grande utilité au verger pour la réduction de l'emploi de pesticides

Bande Annonce de "Establish a food forest using the permaculture way"

Share this post


Link to post
Share on other sites
La poule permet de réguler le cycles de parasites comme la mouche des fruits, donc elle a donc une grande utilité au verger pour la réduction de l'emploi de pesticides

Il parrait...

Mais mes pommes sont toujours autant véreuses, malgré l'installation de mes poulettes dans mon verger depuis trois ans... Franchement, je n'ai pas vu la différence.

L'avantage, quand même, c'est que les pommes qui tombent nourrissent mes poules !

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'espère que tu n'as pas des poules qui sont devenues végétariennes! :D

En tout cas ça doit faire de la bonne viande et des bon oeufs, parce que nourries au pommes et aux vers, elle doivent être heureuse!

Tu ne remarque pas un changement a fil des années, comme moins de parasites?

J'aimerais comprendre ce qui fait que ton verger est un contre exemple à cette théorie (et il y'en a peut-être d'autres)

Peut-être il y'a d'autres vergers envahi aux alentours. Mais si une abeille peut faire jusqu'à 4kilomètres aller-simple et ceci plusieurs fois par jour (il paraît qu'elle font 800km en 3 semaines) peut-être que la mouche des fruits est sportive de haut niveau aussi.

Du coups, ce serait intéressant de connaitre le rayon d'action utile du poulaillier autour du verger, pour la technique "chicken pest patrol"

Mais rien sur wikipedia concernant les trajets des drosophiles.

Merci pour le témoignage en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'avantage, quand même, c'est que les pommes qui tombent nourrissent mes poules !
Petit HS car je n'ai pas de poules : c'est vrai que les pommes tombées nourrissent bien les oiseaux quand il n'y a plus rien d'autre à glaner l'hiver, ils en sont friands ... La preuve l'hiver dernier dans un champ voisin, avant/après la neige :

post-4907-048514400 1283934874_thumb.png

post-4907-033267700 1283934885_thumb.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il parait en effet.…

Comme toutes les solutions alternatives, elles dépendent du lieu et d’autres conditions.

Je ne nie pas l’avantage, voir l’intérêt de l’association. Si la poule régule un ravageur de la pomme ; il en reste une vingtaine qui sévissent à l’année sur les fruits, les feuilles, les bourgeons, les rameaux du pommier.

En compensation, dans un potager de petite taille, ceinturé en carrés par des fascines ; les poules font un ravage parmi les rangs de limaces.

En revanche, ce n’est pas une découverte.…

Les drosophyles sévissent principalement dans les caves à vin.

D’autre part, il ne s’agit pas de boycotter les pesticides en général mais les pesticides de synthèse !

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, j'ai un verger de +/- 4000 m², qui est coupé en trois parties à peu près similaires : deux champs pour mes poules et moutons (5 à 10 poules et coqs, 2 moutons + bébé l'été) et une troisième partie où elles n'ont pas accès ("jardin d'agrément", pour moi et pour le gîte, avec hamacs et table de jardin).

Les animaux sont mis tantôt dans l'un, tantôt dans l'autre des deux champs, de façon à éviter le sur-pâturage, et j'essaye de ramasser un maximum de pommes tombées dans la troisième partie. Mais l'explication est peut-être là : seuls les 2/3 du verger sont "nettoyés" par les gallinacées...

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

coucou

moi aussi j'ai clos mes poules sous mes noisettiers en espérant ne plus avoir de vers

pas de chance cela n'a pas marché, autant de vers que les autres fois

a plus

Share this post


Link to post
Share on other sites

coucou

moi aussi j'ai clos mes poules sous mes noisettiers en espérant ne plus avoir de vers

pas de chance cela n'a pas marché, autant de vers que les autres fois

a plus

Cela sous entend que les larves restent au pieds des arbres à dévorer, ce dont je doute fortement

Dans l'illusration vidéo, on voit la larve qui se déplace dans le sol. De plus, en pensant aux abeilles parcourant plusieurs kilomètres d'un coups, cela doit être comparable aux mouches des fruits... quelle distance pensez vous qui soit utile à laisser picorer les poules, autour du verger, pour que les poules erradiquent la population de larves à un certain pourcentage, câd qu'elle controle la population (+/- 95%?)...?

Je veux dire efficace, à mon avis par cette conclusion : quelle distance les larves de drosophiles peuvent elle parcourir sous terre?

Si une larve peut s'éloigner d'une centaine de mètres pendant l'hiver, ça voudrait dire que l'enclos des poules devrait être à 100m du bout du verger de part et d'autres pour une efficacité maximale...

Ya-t-il des gens ici qui me suivent dans ce raisonnement?

Share this post


Link to post
Share on other sites

coucou

moi aussi j'ai clos mes poules sous mes noisettiers en espérant ne plus avoir de vers

pas de chance cela n'a pas marché, autant de vers que les autres fois

a plus

Peut-être aurait-il fallu les aider en grattant un peu le sol. La larve du balanin se cache en effet au pied des noisetiers, mais à 10-15 cm de profondeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0