Aller au contenu


Aliénation Des Machines


29 réponses dans ce topic

#21 Nico.

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 2452 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Chinon, en Indre & Loire

Posté 10 May 2010 à 21:21

...Et puis, on utilise tous, ici, un ordinateur, qui est la plus complexe (et polluante !) des machines...
En tout cas, c'est pas plus "indispensable" à notre vie qu'un bête robot ménager. Peut-être même moins, non !?

N.

#22 Boucledor

    Membre régulier

  • Membres
  • 624 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Toulouse - Metz

Posté 11 May 2010 à 08:13

J'ai tout lu, mais je vais donner mon avis.

Je ne pourrais pas me passer d'appareil électriques dans mon ménage et dans ma cuisine et je trouve dommage qu'on les mette tous sur un même pied d'égalité.
Pour moi, un aspirateur, un robot/mixer/rappeur, une machine à laver ne sont pas à mettre dans le même sac que je sais pas... pour moi, un micro-onde, une sorbetière ou un appareil à crêpes....
J'utilise quasiment tous les jours l'un de mes robots pour cuisiner, car je cuisine quasiment tout ce que l'on mange. Je ne vois pas d'appareil manuel qui me ferait un velouté, je ne me vois pas battre une chantilly ou des œufs en neige sans batteur, râper mes légumes ou en trancher une grande quantité c'est quand même super rapide avec un robot, idem pour réduire les noix ou amandes en poudre...
Je pense qu'il ne faut pas renier ni "cracher" sur ces appareils qui nous apporte un réel confort dans la vie de tous les jours et qui peuvent réellement nous aider à une vie plus respecteuse de la nature (moins d'emballage, moins de produits chimiques dans nos aliments...)
Ce qu'il faudrait, c'est une vraie éthique (pourquoi pas comme il y a sur les vêtements actuellement) de l'électroménager et d'autres produits hi-tech :
- fabriqué par des gens avec un salaire descent
- robuste (pourquoi pas imposer une garantie de par exemple 15ans sur une machine à laver ?)
- fabriqué dans des usines qui respectent l'environnement
- réparable, démontable, revalorisable en fin de vie.

#23 simplement-naturelle

    Membre régulier

  • Membres
  • 797 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Belgique

Posté 11 May 2010 à 12:34

Voir le messageBoucledor, le 11 May 2010 à 08:13, dit :

J'ai tout lu, mais je vais donner mon avis.

Je ne pourrais pas me passer d'appareil électriques dans mon ménage et dans ma cuisine et je trouve dommage qu'on les mette tous sur un même pied d'égalité.
Pour moi, un aspirateur, un robot/mixer/rappeur, une machine à laver ne sont pas à mettre dans le même sac que je sais pas... pour moi, un micro-onde, une sorbetière ou un appareil à crêpes....
J'utilise quasiment tous les jours l'un de mes robots pour cuisiner, car je cuisine quasiment tout ce que l'on mange. Je ne vois pas d'appareil manuel qui me ferait un velouté, je ne me vois pas battre une chantilly ou des œufs en neige sans batteur, râper mes légumes ou en trancher une grande quantité c'est quand même super rapide avec un robot, idem pour réduire les noix ou amandes en poudre...
Je pense qu'il ne faut pas renier ni "cracher" sur ces appareils qui nous apporte un réel confort dans la vie de tous les jours et qui peuvent réellement nous aider à une vie plus respecteuse de la nature (moins d'emballage, moins de produits chimiques dans nos aliments...)
Ce qu'il faudrait, c'est une vraie éthique (pourquoi pas comme il y a sur les vêtements actuellement) de l'électroménager et d'autres produits hi-tech :
- fabriqué par des gens avec un salaire descent
- robuste (pourquoi pas imposer une garantie de par exemple 15ans sur une machine à laver ?)
- fabriqué dans des usines qui respectent l'environnement
- réparable, démontable, revalorisable en fin de vie.


Je suis tout à fait d'accord avec toi. Cela me fait penser, mais on va peut-être dévier du sujet initial, que la durée de vie des machines actuelles est prévues volontairement pour être très courte. :noexpression:

Ainsi j'avais vu par hasard une émission très intéressante et révoltante qui démontrait que tout était fait pour obliger les gens à racheter neuf et ne plus réparer... et ce, volontairement£. :tete-cogne:

On donnait l'exemple des fils d'alimentation des aspirateurs de plus en plus fin se cassaient vite et au prix mini de ces aspirateurs (la 50e d'euros) on en rachetait un plutôt que de penser à changer le câble ...

Les machines à laver dont les tambours sont en plastiques plutôt qu'en métal et qui se cassent/fissure vite ...

L'aveu d'un fabricant qui disait que les télé à écran plat mises sur le marché depuis 2-3 ans étaient prévues pour ne durer que deux ans en moyenne : aucun service de dépannage. Aucun technicien formé à cette technologie ... mais ça tombait bien puisque la nouvelle génération de téléviseur allait suivre quelques années plus tard, et ça, ils le savaient ... Ainsi l'émission prenait l'exemple d'une télé à écran plat de grande taille et apparemment luxueuse. Elle était en panne. Toute l'électronique intégrée de l'engin faisait qu'à la moindre défaillance il fallait remplacer la dalle complète, d'un coût de 500 euros environ : résultat, quand on annonce un tel coût pour le client pour "réparer" (en réalité remplacer la dalle) il préfère acheter neuf et nouvelle génération ... Or le reportage a démontré que la télé était réparable, dans un atelier spécialisé, un technicien expliquait que la pièce défaillante sur la dalle électronique (pièce minuscule) coûtait quelque 30 cents ... (oui vous avez bien lu !!!) Mais à part eux, aucun atelier n'est équipé (pour travailler et réparer ce genre de dalle, et autres appareils comportant circuits électroniques et éléments minuscules) et d'autres part, les marques ne se donnent même plus la peine de former leur propre technicien à leur propre technologie.... Pas la peine, dans deux ans on change de génération d'appareil n'est-ce pas .... !! :furious:

Autre exemple frappant : un technicien expliquait que ce qui lâchait en premier dans une machine à laver ... c'étaient les roulement à billes. Un truc en théorie réparable ... Mais non ! Certains fabricants à présent coulent le mécanisme dans la masse : résultat impossible de démonter l'appareil pour remplacer le roulement !

Tout ça est scandaleux ...

D'où je pense, pour moi, l'importance d'être bien renseigné, et d'acheter du matériel peut-être plus cher mais permettant d'en remplacer les pièces ou d'être réparés.

#24 Boucledor

    Membre régulier

  • Membres
  • 624 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Toulouse - Metz

Posté 11 May 2010 à 13:33

J'avais aussi vu en reportage sur les ingénieurs chez une grande marque d'électroménager qui expliquaient clairement que leur but dans la vie c'était de concevoir des pièces non pas les plus robustes, mais qui cassent pile à la fin de la garantie...
Limite je mettrais cela dans le même sac que monsanto et ses ogm, ou les industriels de la cosmétiques qui mettent volontairement des produits toxiques dans leurs produits.
Il devrait vraiment y avoir une réglementation contre ca, bien avant les taxes carbones et autres conneries que les grenelles pourraient nous sortir.

Y a plein de gens qui viennent ici pour faire des études de consommations je sais pas si cet appel "équipement éthiques" pourraient être entendu...

#25 Guest_louise élie_*

  • Guests

Posté 11 May 2010 à 15:27

Salut tous

bien entendu que l'usage des machines est une réalité du monde actuel... bien entendu que les machines en elles-mêmes ne sont pas diaboliques, et que selon les circonstances elles sont utiles.


Je pense à madame nico par exemple... je comprends tellement, ayant été déjà clouée à mon lit moi-même à plusieurs reprises dans ma vie. Et les machines m'ont soutenues... j'aurais préféré avoir mon ''grabat'' installé dans un lieu où j'aurais pu regarder jouer des enfats, ou interragir avec eux par la parole, lire une histoire, ou avoir mon lit au milieu d'un jardin plein d'oiseaux, ou avoir la compagnie d'une amie, qu'il soit facile et simple de déplacer mon lit pour prendre le soleil, ou regarder la pluie...
... j'ai regardé une pléthore de films vhs pour ne pas devenir folle, seule la plupart du temps, et même à une époque, pendant quelques mois j'ai été abonnée à la télé... mais, honnêtement, je ne peux pas dire que j,en remercie les machines de m'avoir ''soulagée'' des idées noires, j'ai plutôt tendance à réfléchir sur le fait que j,en ai été réduite à cette seule solution alors qu'autour de moi il existait des gens, des voisins, des parents... je vais même plus loin, dans mon cas, les machines qui m'accompagnaient ont soulagé les autres de s'occuper de moi et de garder les liens relationnels.
Heureusement pour madame nico elle a monsieur nico Image IPB

L'idée de ce post n'est pas de condamner chacune des machines que nous utilisons.

... réfléchir sur la ''culture'' et la ''relation'' que les humains entretiennent avec les machines... si on peut appeller ça une ''relation'' ! et si c'en est une alors on bascule dans la relation de l'humain avec la matière en général et en suivant le fil... le prolongement de ces facultés manuelles ... ( autre et vaste sujet)


Pour parler de la question de la durabilité, les fabricants fabriquent des machines et ils veulent continuer d'en vendre, ce ne sont pas des organismes de charité, et même si une loi est passée pour améliorer un aspect ou une pièce, il manquera toujours une autre loi pour améliorer un autre aspect.

Je crois même que c'est encore le même phénomène social, dans lequel on a toutes et tous grandi ; attendre ou exiger des machines, et/ou attendre et exiger des lois pour qu'elles répondent à certains normes et respectent le ''consommateur''... mais c'est pas le sujet ...


Le fond du sujet c'est la culture de l'aliénation aux machines, grandissante et en accélération, qui deviennent toutes un jour ou l'autre des biens dits essentiels , à jeter et remplacer, peu importe si c'est pour de bonnes ou moins bonnes raisons à l'origine.

Ce qui se cache derrière cette culture des machines et appareils, est qu'elles ont toutes un aspect plus ou moins de remplacement d'une faculté, d'Un savoir-faire ou d'une valeur ''humaine'' vivante.


Outre le fait que les pièces pourraient éventuellement être ''respectueuses'' de l,environnement ( encore une question qui n'est pas comprise également ni mondialement de la même manière) il n'empêche que l'entretien des industries des machines entretiennent aussi le pillage des resources minières, les conditions de travail dans ces mines, le système des finances et bancaires qui y sont rattachés, la pollution et la destruction d'habitat naturel, et au point de vue humain, en général mais partout dans le monde la disparition des habiletés manuelles AUTONOMES, des savoir-faire.

Alors, comme d'autres ont dit, oui, c'est une question d'équilibre.

La question est d'être pleinement conscient aussi que cette culture qui est soit disant facilitante est un leurre de consommation .. ça ne fonctionne pas comme c'est sensé fonctionner !

ça n'a pas dégager plus de temps pour être en famille, pour sentir passer le vent et voir la lumière, heureux dans une ambiance détendue, ou heureux à travailler de ses deux mains avec en main un outil simple, qui retournera à la terre un jour, et qui peut durer toute une vie si on en prend soin ...non la majorité, ou du moins plus que la moyenne des gens qui vivent dans les sociétés industrielles où les machines sont nombreuses et ''démocratisées'' ( encore un belle arnaque la démocratisation !) sont hyper-tendus, pressés, stressés et ils sont pris dans l,engrenage de cette culture des machines.

Je me disais hier soir que c'était même très ''americain way of life'' ... les méricains ne sont pas le diable non plus, mais l'establishment des états-unis est à la tête du monuvement de la consommation industrielle
( paradoxalement aussi, c,est sur le sol américain que le mouvement biologique est né dans les années 40 !)

C'est pour ça que je les mets toutes sur le même pied à l'intérieur de ce post ... les enfants de maintenant sont élevés, éduqués, instruits avec et souvent par les machines ... et le pire du point de vue de l'évolution d'un organisme vivant, de celui qui vit et travaille tout au long de la semaine, en contact artificiel avec des machines qui peuvent penser et projeter l'avenir, élaborer des scénarri et des projets carrément mégalo ...
( je sais bien amies et amis qu'on est loin de la cafetière automatiqueImage IPB en comparaison d'une plate-forme de forage qui explose en pleine mer... mais, c'est le ''dénominateur commun'' du mental humain qui m'intéresse sur le sujet, sur tous les sujets d'ailleurs...)

Je ne suis pas une fanatique qui dit à bas toutes les machines demain matin jetons tout ... mais il y a un risque pour la santé mentale, pour la santé physique à dépendre des machines... et tout ça , c,est simplement une question de savoir ce qu'on favorise chez soi comme instruments, outils, appareils.

Les enfants feront leur choix à un moment x dans ce monde de machines, en général les gens ne cherchent pas nécessairement à vivre isoler socialement, ils veulent tous le gadget, le petit isoloir téléphonique personnel, etc... et bien entendu je lis d'avance les arguments '' oui mais il en ont partout ailleurs, aussi bien les utiliser à la maison en faisant l'éducation'' ... ben non ! justement.

Il ne faut pas plutôt regarder qu'en étant moins ou peu ou pas exposé aux machines à la maison, ce sont d'autres facultés qui vont pouvoir se développer ? et ces facultés qui se développent dans le jeune âge demeurent toujours... à l'inverse on n'est jamais trop vieux ni trop vieille chouette pour apprendre à user d'un clavier ou appuyer sur un bouton .


je crois que j'ai tout jeté en vrac ... je vous fais confiance pour vous y retrouver.
Je déplore souvent que sur un forum, il y a matière à discuter et échanger souvent pendant des jours dans un seul paragraphe ou une seule phrase pour ''développer'' la question, mieux que le débat selon moi où ''on'' perçoit que la critique sociale est une critique personnelle, ou présume du ton ou de l'intention ... bisous...lou ( coucou muguet Image IPB )


p.s. ... je me suis retenue pour ne pas parler le la ''culture'' des machines qui polluent de toutes les manières possible en simultanée au mains des jeunes hommes qui pourrissent leur vie et leurs belles énegies vitales à rouler et performer assis sur des moteurs à combustion qui puent soi disant et démocratiquement pour le plaisir et le loisir !!!

p.p.s. Il n'y a pas si longtemps, je pouvais réparer pratiquement tout ce qui était appreil électrique, outils du genre sableuse à courroie, ponçeuse orbitale, scie à chaîne, même entretenir et réparer mon char...les vieux appareils que j'ai encore sont ''bricolables'' .... mais c,est fini ce temps là. Je m'abstiens d'acheter des appareils neufs aussi pour la raison que ce sont des appareils conçus pour briser.

et puis... je fais la part des choses entre les machines que l'on bidouille soi-même en réponse à un besoin spécifique et les machines issues de l'industrie qui impose ''la '' machine standardisée et démocratique''... c'est évidemment pas la même culture Image IPB

#26 Gytha Ogg

    Membre régulier

  • Membres
  • 623 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Ruffécois

Posté 11 May 2010 à 17:38

Voir le messageBoucledor, le 11 May 2010 à 13:33, dit :

J'avais aussi vu en reportage sur les ingénieurs chez une grande marque d'électroménager qui expliquaient clairement que leur but dans la vie c'était de concevoir des pièces non pas les plus robustes, mais qui cassent pile à la fin de la garantie...
Limite je mettrais cela dans le même sac que monsanto et ses ogm, ou les industriels de la cosmétiques qui mettent volontairement des produits toxiques dans leurs produits.
Il devrait vraiment y avoir une réglementation contre ca, bien avant les taxes carbones et autres conneries que les grenelles pourraient nous sortir.

Y a plein de gens qui viennent ici pour faire des études de consommations je sais pas si cet appel "équipement éthiques" pourraient être entendu...


Je suis bien d'accord avec ça... mais à qui la faute si on nous fait du « pas solide » ? Aux fabricants, bien sûr, qui veulent gagner plus pour gaver plus leurs actionnaires, mais aussi à nous, clients, qui voulons toujours moins cher, quitte à acheter en Chine ou dans d'autres pays à main d'œuvre payée à coups de lance-pierre. Et ce n'est pas valable seulement pour l'électroménager. Pour ma part, je préfère payer plus cher un aspirateur ou une machine à laver dont je peux espérer qu'ils dureront longtemps (mais attention, tout ce qui est cher n'est pas bien), car à la fin du compte, je m'y retrouve largement, surtout si l'appareil est peu gourmand en eau (le cas échéant) et en électricité, tout en étant silencieux (certains appareils, surtout anciens, sont des gouffres énergétiques).


Enfin bon, tout ça ne répond pas à la question fondamentale « Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? »  ^_^



#27 Raffa

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 2022 Messages :
  • Genre:non renseigné

Posté 11 May 2010 à 18:52

Au sujet de la garantie

Citation

Étendre la garantie sur les biens de consommation à 10 ans, par Philippe Moati - LeMonde.fr - mai 2010

Il est peut-être temps de mettre en discussion une vieille revendication du mouvement consumériste : l'allongement de la durée de garantie sur les biens de consommation. D'une durée légale d'un an, la garantie du fabricant pour les biens durables pourrait être allongée – par paliers – à 10 ans. Dans le même mouvement, le principe de la garantie pourrait être étendu aux biens semi-durables, tels que les vêtements et les chaussures, qui en sont aujourd'hui exclus. Assortir la mise d'un produit sur le marché d'une garantie du fabricant d'une durée significative participerait d'un travail d'ingénierie institutionnelle visant à favoriser la transition vers un modèle de consommation "qualitatif", dont le fondement réside moins dans l'achat de produits que dans l'obtention "d'effets utiles" pour le consommateur. Expliquons-nous.

Source : http://www.lemonde.f...46065_3232.html


Il fut une époque pas si lointaine (je l'ai connu) ou les électroménagers avaient une durée de vie de 20 ans et plus (avec réparations) et se transmettaient dans une famille.

Une autre info intéressante (bien que cela dévie un chouïe du sujet, mais pas tant que ça au fond)

Citation

Fab-labs : quand chacun fabrique ce dont il a besoin - Auto-production industrielle - Basta ! - mai 2010

Nul besoin de remettre à demain ce qui vous est nécessaire aujourd’hui : faites-le vous-même ! De fabuleux laboratoires, les fab-labs (contraction de « fabrication » et « laboratory » en anglais), vous proposent de construire presque tout, de votre machine à laver à votre ordinateur sur mesure en passant par la chaise en bois au design personnalisé. Le plus souvent avec des matériaux recyclés et pour 1% de leur prix sur le marché.

Quand le consommateur devient créateur

Source : http://www.bastamag....rticle1024.html


#28 indiantigre

    Membre régulier

  • Membres
  • 159 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:nantes
  • Centres d'intérêt:le sport, les médecines alternatives telles que la phyto et aroma , l'écologie et la nature en général , l'alimentation vivante

Posté 11 May 2010 à 19:27

oui c'est vraiment bien dommage que les fabricants ne voient pas le côté durable de leur produit.
J'ai eu récupéré des choses à ma mère qu'elle avait eu super tôt et ça tenait la route toujours maintenant on achète un truc et cela dur 3 ans après faut changer.

#29 simplement-naturelle

    Membre régulier

  • Membres
  • 797 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Belgique

Posté 11 May 2010 à 19:51

Voir le messageRaffa, le 11 May 2010 à 18:52, dit :


Citation

Fab-labs : quand chacun fabrique ce dont il a besoin - Auto-production industrielle - Basta ! - mai 2010

Nul besoin de remettre à demain ce qui vous est nécessaire aujourd’hui : faites-le vous-même ! De fabuleux laboratoires, les fab-labs (contraction de « fabrication » et « laboratory » en anglais), vous proposent de construire presque tout, de votre machine à laver à votre ordinateur sur mesure en passant par la chaise en bois au design personnalisé. Le plus souvent avec des matériaux recyclés et pour 1% de leur prix sur le marché.

Quand le consommateur devient créateur

Source : http://www.bastamag....rticle1024.html



Mais !
C'est absolument génial ! :yahoo:

#30 Boucledor

    Membre régulier

  • Membres
  • 624 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Toulouse - Metz

Posté 12 May 2010 à 08:08

Louise Elie, on est donc d'accord ^^

Raffa, et bien, cet article n'est pas bien vieux, cela me fait plaisir de lire cela !





2 utilisateur(s) sur ce sujet

0 invité(s) et 2 utilisateur(s) anonyme(s)


Ce site existe depuis 1999 et représente plusieurs centaines d'heures passées à sa gestion et à son développement. Je fais cela avec joie et par passion. L'augmentation des visites et la qualité du référencement m'ont amené à mettre en place des outils professionnels pour pouvoir faire face à la fréquentation importante. 

Eco Bio Info reste un 
Si Eco Bio Info vous apporte quelque chose dans votre vie et que vous avez envie de me soutenir dans ma démarche, vous pouvez effectuer un don par paypal à partir d'1 Euro à l'aide du bouton ci dessous. Vous pouvez aussi faire connaitre Eco Bio Info à vos amis à l'aide du lien Facebook. Je serai heureux de recevoir votre don et d'utiliser ce don pour financer l'hébergement et l'abonnement aux mises à jour du forum (environ 500 Euros/an). Merci de tout 

Soutenez Eco Bio Info en faisant connaitre ce forum à vos amis :