Aller au contenu


Vaccins


155 réponses dans ce topic

#1 nouloulett

    Membre régulier

  • Membres
  • 122 Messages :

Posté 03 November 2004 à 11:28

Je ne sais pas si le sujet est polemique ici aussi, mais je pense que pas mal d'entre vous ont lu des infos "derangeantes" sur les "bienfaits" des vaccins.
Ma fille est un peu malade, et je l'ai emmenee chez le medecin hier; j'ai evité la pediatre qui la derniere fois m'avait passé un savon parce qu eje suis en retard pour le rappel du DT polio, en appelant a mon "civisme"; dur; j'ai lu de la doc, mais je ne sai spa sla "ressortir" a un medecin, comme ca; donc hier soir, bingo, le toubib (tres sympa) attrape le carnet de santé et aussitot va chercher la page vaccination, retard ("aurait du" etre fait en janvier 2004); on discute,il me dit qu'il a lu lui aussi mais qu'il est pro vaccinations etc; a la fin je lui dit qu'au pire, j'accepterai le dtp mais pas le quinta, c'esta dire ce a quoi la loi m'oblige, point barre; eh ben magnifique, il parait qu'il n'existe plus le vaccin des 3 obligatoires !!! vente forcee du penta !!! j'hallucine.......J'attends toujours, mais ca me "prend la tete", cette histoire.

#2 Mireille

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 3167 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 03 November 2004 à 14:57

:D Bonjour Nouloulett, je ne vois pas ce que c'est que ces vaccins "quinta" "pinta" ? le DTP , c'est déjà 3 en 1 mais là de quoi s'agit-il ?
Il y a des médecins qui sont contre les vaccins, les homéo par exemple. Mais dura lex sed lex, et si à une époque on pouvait avoir des contre-indications, maintenant ça s'est beaucoup durci, sans compter le forcing auprès des parents pour les culpabiliser d'être réticents aux vaccins...
Il y a plein de livres et d'assocs contre les vaccins. Mes enfants n'ont eu que le DT polio et que quand ils étaient petits, et pour le BCG, seul l'aîné a été obligé de le faire sinon on le refusait en lycée professionnel. jusque là on a joué à cache-cache avec les médecins scolaires : le carnet de santé est perdu, attestation sur l'honneur etc et les vacances arrivent et on n'y pense plus !
sinon un truc connu en médecine naturelle si on est vraiment obligé de se faire vacciner - encore qu'il y a des parents qui se battent jusque au tribunal pour faire valoir leurs droits - certaines professions genre infirmiers etc, et même pour les animaux quand on voyage etc :
prévoir un cataplasme d'argile et apporter un citron : se faire vacciner et le plus tôt possible, appliquer un demi citron sur le vaccin, puis se mettre le cataplasme d'argile : le vaccin sera bien absorbé.. Quand il a fallu céder pour le BCG, je suis allée voir un homéo qui a voulu quand même faire le vaccin ( ils risquent gros à refuser de vacciner ) bien que nous ayons prévenu pour le coup de l'argile ( qu'il connaissait ) et appliqué l'argile et le citron devant lui après, il a prescrit des granules homéo à prendre pour éliminer le vaccin, mais je ne me souviens plus lesquels et on a eu le papier officiel...
on peut prendre aussi du charbon végétal qui est un excellent anti-poison et qui va aider à éliminer.
question vaccins ou accompagnement de la petite enfance, c'est très inconfortable de faire à la fois confiance à la médecine "classique" avec des médecins qui croient à ce qu'ils font et agissent pour le bien ( enfin c'est ce qu'ils ont appris avec les lobbies pharmaceutiques derrière, et rien sur l'alimentation et l'hygiène de vie par exemple ), et de se poser des interrogations de bon sens : dois-je vacciner ? et si c'était pas bon ? pourquoi d'autres les remettent en question alors ? dois-je donner du fluor ? de la vitamine D alors qu'on est toujours dehors et qu'on profite du soleil sous prétexte qu'il y a un risque de rachitisme ? et comment fera le corps pour se défendre si on ne lui en laisse pas le temps en le vaccinant de plus en plus tôt ?? tu n'as pas fini de te poser des questions ! mais c'est bien, c'est souvent grâce à nos bouts de chou qu'on commence à comprendre et à s'ouvrir à d'autres façons de vivre ;-)

#3 nouloulett

    Membre régulier

  • Membres
  • 122 Messages :

Posté 04 November 2004 à 09:37

Tu as bien raison de dire que nos enfants nous font evoluer, on cherche le meilleur pour eux et on se l'applique aussi ! (je pense a la nourriture)
pour le vaccin, dans le dtploio, ils ont ajouté une meningite (haemophilus) et la coqueluche. Ca n'est pas obligé par la loi, mais le vaccin n'existe pas sans ca, ca me met e,n rage ce genre de lobby....gggrrr...Je trouve difficile de se battre contre tous sans se poser une question. La, le toubib nous a donné un certain nombre de medicaments pour ma puce, qui avait une toux grasse; je lis une notice : interdit a - de 1 an (elle en a 2...), une liste a rallonge de "attention si ceci cela", medicament pour toux seches, somnolences (ca, c'est ma faute, en plaisantant je lu iai dit "on voudrait tous mieux dormir", vu que ma puce avait passé 2 mauvaises nuits a cause de la toux), sur la notice la posologie pour un enfant de - de 8 ans depend du medecin, a partir de 8 ans c'est 10ml maxi; il m'a noté de donner 5 ml....bref, ca me fait me poser des questions mais quand je ralais a propos de ca devant le papa, il m'a dit que ce n'etait pas la peine d'aller voir un medecin si c'etait pour ne pas lui faire confiance, que c'etait son boulot etc.....

#4 Guest_Manue_*

  • Guests

Posté 04 November 2004 à 11:39

Nouloulett, pour info. après que la France ai vaccinné à tour de bras les enfants de son pays "contre" ou "pour" le BCG, il vient d'être déclaré "non obligatoire" car après études, les instances compètentes (!!!! :pleur: ) se sont aperçues que le vaccin ne protégait pas contre la tuberculose et vacciné ou pas, le risque était le même. On trouve essentiellement des cas de tuberculose parmi la population dite à risque : immigration & installation dans des conditions sanitaires mauvaises, suivi médical inexistant, la plupart vivent dans la rue ou des squatts, etc...Voir également la polémique sur l'hépatite B, une campagne choc il y a environ 8 ans, avait distillé la peur chez les adoslescent(e)s en les informants que l'hépatite B s'attrapait lors d'un baiser profond, sans préciser qu'il devait y avoir lésions dans la bouche ou saignements pour que le virus puisse s'immiscer.

Les vaccins posent d'énormes questions puisqu'on on injecte le virus qui est en quelque sorte "mort". Ce virus a été en culture sur des cellules malades ou cancéreuses ; ces cellules appartiennent pour la plupart au monde animal notamment le veau que l'on utilise (quid de la maladie de creutzfldt-jakob ??). Le vaccin est conservé dans des sels d'aluminium, dont le danger n'est plus à prouver.

Alors en se faisant vacciner et en pensant nous protéger n'est-ce pas l'inverse qui risque de se produire : l'empoisennement ?
Certes peut-être pas directement sur le virus inoculé, puisqu'il n'est pas actif,( ceci dit, je connais une infirmière qui à la suite de plusieurs rappels de BCG, a développé la tuberculose et "vit" maintenant avec) mais par la fabrication et la conservation du vaccin en lui-même.

Personnellement, je fais comme Mireille, je slalome à travers les mailles du filet pour mes enfants ; quand on connait très bien son médecin homéo. et si elle est d'accord, elle peut faire un "faux" en indiquant un vaccin qui n'a pas été injecté ; mais cela reste rare et il faut vraiment qu'elle ait une entière confiance en son patitien.
En ce qui me concerne, le dernier vaccin remonte à mon adoslescence.

:sorcier:

#5 unejuliette0

    Membre habitué

  • Membres
  • 11 Messages :
  • Commune:Loire-Atlantique

Posté 17 February 2005 à 19:50

Bonjour,
depuis que je suis devenue maman je me suis posé beaucoup de questions, et la vaccination n'y a pas coupé. :(
J'y ai echappé facilement jusqu'ici car nous allons très rarement chez le medecin. Mais depuis la naissance de ma seconde fille, Youna, j'ai été obligée de la faire suivre car j'ai contractée la toxoplasmose pendant la grossesse. Et j'ai rencontrée une pédiatre très ouverte et qui accepte de suivre mes filles malgré le fait que je refuse les vaccins et les vitamines.
Le DTP est le seul vaccin sur lequel j'hesitais toujours, mais le fait qu'il contienne la diphtérie me paraissait ahurissant, étant donné qu'il n'y en plus aucun cas en occident depuis plus de 50 ans. Bref, je l'ai dit à la pédiatre et comme elle tient tout de même à "ses vaccins", elle a trouvé un vaccin contre le tetanos et la polio uniquement. Comme ces deux maladie ont des conséquances graves et irréversibles, j'ai accepté pour mon ainée, Magdalhena, qui a 3 ans et demi, pour Youna ça peut attendre elle n'a que 7 mois. :retourné:
Pour information, ce vaccin se nome le TPolio du laboratoire Pasteur. <_<

#6 geispe

    Membre régulier

  • Membres
  • 912 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:alsace

Posté 18 February 2005 à 11:16

Je ne sais pas si déjà cité, mais voir peut-être aussi
Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations
BP 816 74016 ANNECY Cedex

plein de doc et de bouquins sur le sujet.

#7 andmie

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 3 Messages :

Posté 13 March 2005 à 00:03

:?: MarieMie:Je comprends votre retissence pour les vacinations, mais je suis une infirmière à la retraite, J'ai travaillé entre autre dans un service spécialisé dans pas mal de maladies contagieuses (tuberculose ,méningite ,polio et je pourrais rallonger la liste ) En 1969, certaines vaccinations provoquaient plus d'effets secondaires (encéphalopathies graves,avec sequelles importantes ) .Je n'avais encore qu'un seul enfant à l époque . J'ai obtenu une dérrogation pour que mon fils ne soit pas vacciné contre la variole . D'ailleur aucun de mes 3 enfants n'a eux ce vaccin . Mais j'ai pu voir les dégats provoqués par les maladies citées plus haut :aie: . Lorsque l'on est parents peut on au nom d'une certaine philosophie ne pas tout faire pour que son enfant puisse profiter de toute son intégrité physique et mentale ,n'oubliez jamais que lorsque la maladie est la avec son lot de malheurs pour tous ,les regrets sont vains. :( Ceci est mon point de vue,mais je peux vous dire que j'utillise l'homèopathie :bravo: ,ma grand mère utilisait tout un tas de plantes et autre mixtures pour me soigner lorsque j'était enfant. Les Antibiotiques restaient exceptionels. Amicalement pour tous. MarieMie. :bisou: ;)

#8 unejuliette0

    Membre habitué

  • Membres
  • 11 Messages :
  • Commune:Loire-Atlantique

Posté 14 March 2005 à 22:32

Alors, je suis allée chercher ce vaccin, le TPolio a la pharmacie, et on m'a répondu qu'il n'existait plus mais que je pouvais prendre le DTP :aie: , voilà comment on espere me faire consommer davantage, meme pour les vaccins :furieux: , ca me met vraiment en rogne des fois....
Enfin, du coup, je me suis renseignée encore plus et j'ai décidé de ne pas vaccinner du coup :P . Comme il faut voir le bon coté des choses, je me dit que j'aurais fait subir des vaccins a mes filles :malade: si on m'avait vendu le TPolio ouf !

#9 Tinuviel

    Membre régulier

  • Membres
  • 119 Messages :

Posté 15 March 2005 à 18:34

Citation

Lorsque l'on est parents peut on au nom d'une certaine philosophie ne pas tout faire pour que son enfant puisse profiter de toute son intégrité physique et mentale ,n'oubliez jamais que lorsque la maladie est la avec son lot de malheurs pour tous ,les regrets sont vains

Absolument d'accord :-)
C'est précisément parce que je veux tout faire pour que mes enfant bénéficient de leur intégrité physique et mentale que je préfère éviter les intrusions à répétition dans leur système immunitaire immature, et les cocktails détonnants que constituent les vaccinations.

Entre le risque -improbable- qu'ils attrapent la polio ou autre maladie, et le risque - certain - qu'on vienne trafiquer le subtil équilibre de leur corps en construction, j'ai fait mon choix après beaucoup de recherches et de réflexions.
Je les crois bien plus aptes à résister à n'importe quelle menace sur le plan immunitaire si j'évite de laisser des apprentis-sorciers aller perturber le développement de tout ce mécanisme.

Et il ne s'agit nullement de philosophie, mais de respect et de bon sens.

Comme le bon sens me dit, mais l'avenir me donnera raison ou tort, que cette course à la vaccination sans fin risque de déboucher sur quelque chose d'assez joyeux au niveau de la santé publique ...

#10 Vitobio

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 3 Messages :

Posté 27 March 2005 à 07:06

Il y a un tema sur le vaccin en général
http://raforum.apinc...id_article=1565
;) bonne lecture

#11 dynamis09

    Membre régulier

  • Membres
  • 142 Messages :

Posté 31 March 2005 à 16:48

Bonjour a tous, je suis entierement d'accord avec vous les vaccins sont inutilmes et dangereux, il y deux ans ,on a voulu m'obliger à vacciner mes enfants qui sont dans une école wardolf (cette école a été menacé de fermeture si les enfants n'étaient pas vaccinés, on as même suite a cette affaire classer ces écoles et le mouvement anthroposophique comme secte, ) jusque ou ira t'on pour nous obliger à vacciner, nous avons résister a la pression et fais faire des certificats médicaux de contre indication, ça a marché , entre temps plusieurs parents se sont penchés sur les vaccins et leurs conséquences, je vous livre le premier qui est la rage, de la part d'un enragé.
Vaccinations :
En science il faut toujours ce méfier de ce que l’on croit et essayer dés qu ‘il y a de nouvelles connaissances, de confirmer ou infirmer ce que l’on pense. Depuis Pasteur, la vaccination est devenue le symbole incontournable de la protection individuelle et surtout collective, contre la maladie, le rempart contre les épidémies. Pratiquement plus personne n’ose remettre en question cette médecine, malgré de nouvelles connaissances en immunologie. La vaccination, au cours du vingtième siècle, est devenu progressivement une religion mondiale. Si un fait épidémiologique ou scientifique apparaît contraire à la doctrine, à la croyance ; nous trouvons facilement une explication plus ou moins scientifique, qui nous arrange, qui nous permet de continuer de croire. Nous nous contentons de répéter de génération en génération des phrases stéréotypées et éculées, pour entretenir notre croyance et nous rassurer face aux risques épidémiques qui nous menacent.
Même un chercheur comme Luc Montagnier, découvreur du virus du SIDA, répète sans les remettre en cause, ce type de phrases alibi, dans son livre, DES VIRUS ET DES HOMMES,en parlant du virus de la rage il écrit « Sa particularité était qu’il pouvait être utilisé après l’infection, car les virus de la rage cheminent lentement par les fibres nerveuses jusqu’au cerveau avant de déclencher la maladie ce qui laisse le temps au système immunitaire d’organiser une réponse efficace » Peut être pourra t’il nous expliquer, que le système immunitaire de l’individu mordu par un chien enragé, va lutter contre un virus quand celui-ci chemine, jusqu’au système nerveux central, dans les nerfs, c’est-à-dire précisément dans un tissu à l’abri du système immunitaire. Les anti-corps n’ont et ne peuvent avoir une quelconque efficacité contre un virus ou une toxine qui chemine dans un nerf, c’est scientifiquement prouvé et universellement enseigné, mais malgré cela, ce type de phrase continue, de génération en génération, a être martelé. Comment un scientifique peut-il écrire qu’un virus atténué, contenu dans le vaccin, c’est-à-dire un virus affaibli, injecté quelques heures après la morsure va aller plus vite que le virus sauvage, déjà sur les lieux, pour déclencher la réponse immunitaire ??Oublie t’il que le virus sauvage se retrouve dans le sang avant le virus vaccinal. Quel virus va déclencher la réponse immunitaire dans ce cas là ? Bien sur le virus sauvage ; si cela se passait comme ils nous le disent( les pasteuriens), la rage n’existerait pas dans la nature. Les virus sauvages présents dés la morsure dans le sang de l’individu, déclencheraient la réponse immunitaire par anticorps avant les virus vaccinaux. La rage ne se déclare que plusieurs jours, à plusieurs mois après la morsure. Ce cheminement lent, très lent même, du virus sauvage à l’intérieur des nerfs laisserait le temps au système de produire des anticorps salvateurs. Le vaccin thérapeutique ne peut agir comme on nous l’enseigne, c’est un peu l’histoire du lièvre et de la tortue, c’est une belle fable certes, mais à la réflexion peut crédible. Le virus vaccinal (la tortue) qui va plus vite que le virus sauvage (le lièvre) est une très belle histoire. Pasteur sauvant le jeune Joseph Meister est un très beau conte, mais très difficile à gober. Il est possible mais peu probable, que le vaccin est une action protectrice, dans certaines conditions Il ne peut absolument pas agir comme un vaccin classique, les anticorps ne peuvent pas être neutralisants. En thérapeutique, la seule action qu ‘il pourrait avoir serait due à la production d’INTERFERON. En effet le vaccin entraîne la production d’interféron. L’interféron est une protéine fabriquée par les cellules infectées , capable de conférer aux autres cellules une protection contre l’envahissement des virus. L’interféron peut être comparé à un signal émis par un château assiégé (cellule infectée) pour avertir les autres châteaux (autres cellules) qu’un ennemi arrive et qu’il est temps de fermer les portes d’entrée (récepteurs cellulaires). Nous savons, par différentes expériences scientifique, que les substances productrices d’interféron sont de puissants inhibiteurs de la rage. Ainsi dans Virologie Médicale de J ;MAURIN on peut lire « les vaccins antirabiques inoculés à des cultures de tissu provoquent la formation d’interféron »
« la réplication du virus rabique est inhibée par la présence d’un interféron endogène ou exogène »
« on peut protéger de la rage en administrant avant ou après exposition, des produits capable de provoquer la fabrication d’interféron ou en administrant de l’interféron exogène homologue »
Si on est capable d’intervenir après exposition pourquoi vacciner alors ????
Pourquoi ne pas utiliser directement ces substances productrice d’interféron si elle sont suffisante ???Nous savions, d’après les travaux de FENDJE P et POSTIC B publiés dans Nature 1970 (déjà 35 ans ) revue scientifique de langue anglaise) que
« des produits synthétiques (poly II poly CI) susceptibles d’induire de l’interféron protègent les animaux de laboratoire. »
Pourquoi n’avoir pas étudié cela chez les hommes ? Est-ce que les nouveaux vaccins issus des manipulations génétique de l’interféron ou a-ton rajouté des substances produisant de l’interféron ? Dans la revue médicale de 1974 un spécialiste américain de la rage le professeur Wiktor s’interroge : « Nul ne semble se préoccuper du fait qu’aucun vaccin utilisé jusqu'à ce jour pour le traitement de l’homme ne soit capable de protéger expérimentalement les animaux infectés »
« on avait toujours imaginé que la multiplication du virus vaccinal faisait naître des anticorps protecteurs capables de s’opposer à la multiplication du virus sauvage. Or cette théorie ne résiste pas à l’observation, l’on constate, en effet, que les anticorps apparaissent dans la rage clinique en dehors de toute vaccination, et que leur niveau augmente progressivement jusqu'à la mort. »
La fascination et la croyance pour ce vaccin , viennent du fait que PASTEUR, pour prouver l’action protectrice de son vaccin, a injecté des doses journalières, à virulence croissante, de virus vaccinaux (13 doses). A partir de la dixième, jusqu'à la treizième injection, il a utilisé un virus de laboratoire très virulent, virus qui normalement entraîne la rage à tous les coups. Il en déduisit que le vaccin était efficace, ce qui n’est pas absolument prouvé. L’absence de rage après l’injection d’un virus vaccinal virulent peut impressionner le profane, et a pu impressionner la médecine à l’époque de pasteur, par manque de connaissances, mais elle ne devrait pas surprendre les médecins d’aujourd’hui. Nous savons que l’action de l’interféron peut parfaitement expliquer cela. Il ne faut pas oublier que Pasteur injectait son vaccin en sous-cutanées, c’est-à-dire loin des nerfs. Il est probable que les premières doses vaccinales atténués entraînent la production d’interféron et empêchent ensuite la pénétration des virus de laboratoire très virulents vers les cellules nerveuses Le vaccin agit en temps que substance interférogène et bloque la diffusion du virus vers les cellules nerveuses, à condition de na pas léser un nerf lors de la vaccination. L’injection en sous cutanée, la voie choisie par pasteur, évite normalement de léser les nerfs. Dans le cas du petit J MEISTER traité par pasteur, rien ne prouve qu’il a été mordu par un chien enragé. Cinq autres personnes non vaccinées, ont été mordues par le même chien et n’ont pas eu la rage Bizarre, le vaccin a t’il seulement protégé le petit MEISTER de la rage inoculé par pasteur ???
L’inteféron peut avoir une certaine action protectrice à la seule condition que le virus sauvage n’ait pas déjà eu le temps de gagner un nerf (on revient au lièvre et à la tortue) Malheureusement cette action ne peut être que très limité, puisque la lacération des tissus lors de la morsure par un animal enragé permet souvent la pénétration rapide du virus dans un nerf lésé.

Citation du Docteur LERY institut pasteur) : « Il ne faut pas se placer sur un plan scientifique, car les vaccins sont efficaces. Ce n’est pas un argument de dire les vaccins ne sont pas efficace pour réclamer la liberté. On sait que quand on vaccine, on aura tant de morts, c’est mathématiques » Et bien , la liberté de ne pas faire partie de cette loi des mathématique, pourquoi nous est t’elle refusée, pourquoi doit t’on abonder dans cette religion que nous impose l’état et depuis la mondialisation par l’OMS et la finance internationale. Au mépris des droits de l’homme, de choisir sa santé ou de disposer de son corps. Face au pouvoir qui nous refuse obstinément le droit à la parole, le droit à une clause de conscience, il est temps que des voix s’élèvent pour réclamer la liberté, même si cela n’est pas un argument.
Cette techno-science repose sur des dogmes faux. Les partisans des vaccinations se contentent de mesurer des taux d’anticorps dans le sang des vaccinés, pour les déclarer immunisés l’argument des médecins est que quand ils ont commencés leur carrière ils voyaient des tétanos, des diphtéries, des polios, aujourd’hui ils n’en voient plus, mais est-ce dû à la vaccination ? Pourquoi voient-ils aujourd’hui des sidas, des hépatites C, des cancers ? Pourquoi aujourd’hui sans vaccination, la peste, le choléra, la fièvre quinte et la scarlatine ont-ils disparu ?; En France la scarlatine, au début du vingtième siècle, provoquait chaque année plus de 1500 morts. De nos jours sans vaccination elle a disparu.
Commençons, sans tarder, à étudier les vaccinations obligatoires en France. Commençons par la moins contestée de toutes les vaccinations, la vaccination antirabique et voyons si cette vaccination immunise ou si c’est un magnifique placebo ?.
A suivre

#12 Vitobio

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 3 Messages :

Posté 06 April 2005 à 14:12

En parlant du vaccin, le vaccin contre le sida… il paraît que le fameux vih n’a jamais été isolé, des scientifique actuellement plus de 5000, entre eux Estephan Lanka, Etienne du Harve, affirment la non- isolation du vih, Muillis créateur de la technique PCR, dit que sa méthode ne serve pour compter des virus et que la charge viral, n’a pas de sens, l’immunologiste Roberto Giraldo parle sur le test Elisa comme étant pas spécifique mais qui a cependant été interprété comme une indication à la prescription d’AZT. Giraldo dit que toute le monde est positif a ce test si on ne fait pas la dilution des échantillons car pour ce test l’echantillon doit être dilué 400 fois du volumen pris à l’origine, ce qui veut dire, que les protéines que réagissent à ce test sont propres aux corps humain mais ils se trouvent à des taux différents.

#13 InfoAlis

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 2 Messages :

Posté 23 February 2006 à 09:54

Une autre source d'information sur les vaccins

--------------------------------------
Association Liberté Information Santé
19, rue de l'Argentière F-63200 RIOM
tel/fax : 04 73 63 02 21
mail : info@alis.asso.fr
site : http://alis.asso.fr
http://alis.france.f.../newsletter.htm
--------------------------------------

Le courrier d'ALIS est une revue trimestrielle. L’information qu’elle contient doit permettre aux lecteurs d’acquérir une connaissance sur les vaccinations et de s’appuyer sur des arguments fondés pour se défendre face aux abus de pouvoir.

L’information que donne le Courrier d’ALIS est issue de la littérature médicale internationale. Toutes les données avancées sont référencées donc vérifiables. Elles émanent pour la plupart des experts et des chercheurs qui s’expriment sur le problème des vaccinations. Elles offrent une pluralité de pensée et sont de nature à éveiller la curiosité et le sens critique.


http://alis.france.o...r/librairie.php

#14 zeuhline

    Membre régulier

  • Membres
  • 131 Messages :

Posté 23 February 2006 à 12:01

Oh Bonjour InfoAlis!
Je garde un vieux dépliant de votre association depuis 15 ans.
Je n'ai jamais fait vacciner mon enfant (il a 15 ans) et je suis heureuse de vous voir par ici et que vous existiez toujours! :coeur:

#15 Catherine

    Membre régulier

  • Membres
  • 345 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Belgique - Ardennes

Posté 09 March 2006 à 18:58

Je me permet de faire remonter ce post car je trouve ce sujet tellement grave :(

Oh ben tiens, j'en profite pour jetter une bouteille à la mer: y a pas d'association pour la liberté vaccinale ici en Belgique?! j'en trouve pas en tout cas :( ou a défaut, j'aimerais dégoter un avocat qui se soit déjà impliqué dans ce sujet, si qqun a des références à me filer en MP...

:fleurs:

#16 zeuhline

    Membre régulier

  • Membres
  • 131 Messages :

Posté 09 March 2006 à 19:04

Pourquoi es-tu si inquiète? :coeur:

#17 Catherine

    Membre régulier

  • Membres
  • 345 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Belgique - Ardennes

Posté 09 March 2006 à 19:24

parce que ma petite dernière a 7 mois et que je refuse qu'on m'oblige à la faire piquer sans broncher quand je suis convaincue que c'est potentiellement dangereux :furieux:

L'asile politique peut-être? :D

#18 Matriochka

    Membre régulier

  • Membres
  • 121 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Tourinnes-Saint-Lambert

Posté 09 March 2006 à 20:47

Hello Catherine.
Je peux t'avoir les références d'une homéopathe sur Bruxelles qui pourra peut-être t'aider. Je ne peux pas te dire comment ici sur le forum. Tu peux me contacter sur mon e-mail: saniada@hotmail.com ;)

#19 zeuhline

    Membre régulier

  • Membres
  • 131 Messages :

Posté 09 March 2006 à 20:50

Bonsoir Catherine!
Ne vois pas les choses ainsi!
En France aussi nous avons énormément de tabous au sujet de la vaccination.
Mon fils n'a jamais été vacciné alors qu'il a aujourd'hui 15 ans.
Comme toi j'ai eu énormément de peurs que j'ai fini par maîtriser: Je n'en parle à personne comme ça c'est mieux et puis de plus il n'est jamais allé à l'école ainsi aucune obligation.
Comme tu l'as vu plus haut: InfoAlis m'a toujours soutenue alors que croyais être seule.
Contacte les si ça ne va pas.
Sinon viens nous voir plus souvent et n'hésite pas à parler.

:fleurs:

#20 Tinuviel

    Membre régulier

  • Membres
  • 119 Messages :

Posté 10 March 2006 à 00:22

Citation

Oh ben tiens, j'en profite pour jetter une bouteille à la mer: y a pas d'association pour la liberté vaccinale ici en Belgique?! j'en trouve pas en tout cas sad.gif ou a défaut, j'aimerais dégoter un avocat qui se soit déjà impliqué dans ce sujet, si qqun a des références à me filer en MP...

Il existe l'association du Dr Gaublomme, "preventie vaccinatischade" (qui a contribué à l'étude sur les effets secondaires des vaccins du European Forum for Vaccine Vigilance), et je sais qu'Infor vie saine s'intéresse également à ce thème, mais il n'existe rien de vraiment concret au niveau national en ce qui concerne la liberté vaccinale, et je n'ai pas encore de contact au niveau juridique qui serait équilvalent à JP Joseph pour la France par exemple.

Mais si ce projet t'intéresse, je suis justement à étudier la question et à jeter les bases de quelque chose de concret pour la Belgique, avec quelques autres parents. Toutes les idées et bonnes volontés sont les bienvenues. Si ça te parle, tu peux toujours me contacter en privé à ce sujet :-)





2 utilisateur(s) sur ce sujet

0 invité(s) et 2 utilisateur(s) anonyme(s)


Ce site existe depuis 1999 et représente plusieurs centaines d'heures passées à sa gestion et à son développement. Je fais cela avec joie et par passion. L'augmentation des visites et la qualité du référencement m'ont amené à mettre en place des outils professionnels pour pouvoir faire face à la fréquentation importante. 

Eco Bio Info reste un 
Si Eco Bio Info vous apporte quelque chose dans votre vie et que vous avez envie de me soutenir dans ma démarche, vous pouvez effectuer un don par paypal à partir d'1 Euro à l'aide du bouton ci dessous. Vous pouvez aussi faire connaitre Eco Bio Info à vos amis à l'aide du lien Facebook. Je serai heureux de recevoir votre don et d'utiliser ce don pour financer l'hébergement et l'abonnement aux mises à jour du forum (environ 500 Euros/an). Merci de tout 

Soutenez Eco Bio Info en faisant connaitre ce forum à vos amis :