nouloulett

Vaccins

156 posts in this topic

M'étant aperçu que j'avais oublié d'indiquer le nom de l'article du Dct Girard ainsi que ses "titres et références professionnelles", je répare ci-dessous cette erreur, car je pense que cela mérite d'être évoqué:

Grippe « porcine » : je vaccine mes enfants ?

Dr Marc GIRARD

Conseil en pharmacovigilance et pharmacoépidémiologie

Expert européen (AEXEA)

76 route de Paris, 78760 Jouars-Pontchartrain (agosgirard@free.fr)

site : http://www.rolandsimion.org

Share this post


Link to post
Share on other sites

à cette adresse , un article de fond incontournable qui résume dans un langage à la fois scientifique et simple toute la réalité du virus, du vaccin et de l'opération mondiale ...

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=16347

je ne vous transcris que l'introduction.

Bien que ce soit une vidéo l'entrevue est entièrement retranscrite. Bonne lecture

loulie

_____________________

Teresa Forcades

Sœur bénédictine

Diplômée de médecine de l’Université de Barcelone

Spécialisation en médecine interne à la New York State University

Diplomée en théologie de Harvard

Teresa Forcades est une nonne bénédictine du monastère de San Benet à Montserrat, près de Barcelone, en Espagne. Avant de rejoindre le monastère, Teresa pratiquait la médecine depuis plusieurs années, elle était spécialisée en médecine interne. Elle est docteur en santé publique, ayant reçu son Phd dans une université de Barcelone. Elle a également effectué une période de recherche à l’Université d’État de New York.

Dans cette vidéo Teresa discute des origines probables du virus actuel de la grippe H1N1, et pourquoi, en dépit des déclarations de l’OMS, il n’y a pas de pandémie.

Elle discute aussi des détails et risques du programme de vaccination, des motivations politiques et économiques, et du danger que, sous la panique créée par l’OMS à propos de la “pandémie”, la vaccination obligatoire est introduite, elle lance un appel pour une approche sereine de la maladie en insistant sur le droit des citoyens de refuser de se faire vacciner contre celle-ci..

Elle a aussi un nouveau blog sur catalunyareligió.cat sur lequel elle partage ses écrits sur la grippe et d’autres sujets.

source en français : http://diablogtime.free.fr/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article sur Agoravox:

" Pandemix; le vaccin mille fois plus dangereux que la grippe:

Mais peut-on chiffrer ce risque quon tente à toute force de camoufler ? Cest le docteur Marc Girard, spécialiste de pharmaco-épidémiologie nayant cessé de protester des conditions dans lesquels les vaccins anti-grippe A avaient été hâtivement conçus et autorisés, qui sy colle sur son blog : "Même en faisant le forcing (et en attribuant systématiquement à la grippe les décès potentiellement liés à Tamiflu), ladministration sanitaire décompte actuellement environ 120 décès, soit une mortalité maximum de 2 pour un million. En parallèle, lAgence européenne se félicite que les essais réalisés lors du développement permettent de reconnaître (et même pas dexclure) les effets indésirables survenant à une fréquence minimum de 1% (source). En parallèle, encore, on relève que la mortalité observée au cours du développement de Pandemrix a été de 0,3 à 0,4% (7 morts inexpliqués chez environ 2 000 patients traités). De plus, il faut bien comprendre que la grande majorité des sujets actuellement répertoriés comme décédés de la grippe avaient dimportant facteurs de fragilité, alors quil suffit de lire les documents de lAgence européenne pour apercevoir que les sujets décédés après vaccination étaient initialement en parfaite santé : tout un chacun, quoi. Il est donc extrêmement modéré de soutenir quà lheure actuelle, sur la base des données « incomplètes » mais disponibles, le risque lié au vaccin peut être mille fois plus élevé que le risque de la grippe. Dautre part et au contraire de ce que soutient comme prévu ladministration sanitaire, les données de la pharmacovigilance après commercialisation sont loin dêtre rassurantes, compte tenu de la sous-notification habituellement massive (moins de 1% des accidents notifiés), délibérément exacerbée en lespèce par les autorités qui sappliquent à créer un sanitairement correct visant à dissuader les vaccinateurs de notifier (voir ici). On a connu exactement la même situation avec le vaccin contre lhépatite B avec les résultats que lon sait"

http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/pandemrix-le-vaccin-1000-fois-plus-67227

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vaccin anti-tétanos superflu ?

Jusqu'il y a peu, je pensais que les vaccins étaient, si pas au moins inutiles (pour la plupart des personnes en bonne santé), au moins dangereux à cause du risque disproportionnés encourus : effets secondaires possibles suite à une réaction immunitaire sur-exprimée, sans parler du danger des adjuvants au mercure ou à l'aluminium de la plupart des vaccins.

Je faisais une exception pour le vaccin anti-tétanos, jusqu'à ce que je lise un article dans le magazine Pratiques de Santé, N° 101, page 4, de mai 2010, ainsi que dans un ancien numéro de Nexus (N° 38 de mai - juin 2005, pages 47 à 52) :

Vaccin antitétanique : Une absurdité biologique. Tiré du livre du Dr Jean MÉRIC : « Vaccination – Je ne serai plus complice », Editions Marco Pietteur.

*) Je résume la position :

Le tétanos n'est pas contagieux. Le vaccin ne protège pas. Le tétanos peut être guéri.

*) Inutilité du vaccin anti-tétanos :

Les spores doivent survivre dans un milieu anaérobique (sans oxygène). Or, il y a de l'oxygène dans le sang. Le bacille ne pourrait survivre que dans des plaies fermées et nécrosées (mortes), sans vascularisation …

*) Article intitulé : « Diphtérie, tétanos, polio : trois vaccins inutiles » (PDS 101). Je cite:

"Le tétanos

Il est surprenant de constater à quel point la peur du tétanos imprègne l'imaginaire.

Elle est totalement irrationnelle et fantasmatique pour les raisons suivantes :

- le tétanos n'est pas une maladie contagieuse,

- le tétanos n'est pas une maladie immunisante,

- le tétanos n'est pas une maladie fréquente,

- le tétanos nécessite des conditions très particulières pour se développer,

- le tétanos peut être guéri,

- le tétanos n'affecte pas les enfants (sauf de rarissimes exceptions),

- seule la toxine de certains bacilles de Nicolaïer est dangereuse.

Tous ces éléments font du tétanos une maladie rare et non redoutable, mais on en a véhiculé une image totalement déformée au point de distiller la peur dans tous les esprits.

Les spores tétaniques qui existent dans la nature doivent se trouver dans un milieu totalement privé d'oxygène pour qu'il y ait un danger, car le bacille est un anaérobie strict, cela veut dire que la maladie ne peut pas se développer si le bacille est en contact avec de l'oxygène, même en petite quantité. Il faut donc que les plaies soient fermées et nécrosées (mortes) sans vascularisation puisque le sang véhicule de l'oxygène. Dans ce type de plaie peuvent aboutir des terminaisons nerveuses vers lesquelles va se diriger la toxine produite par le bacille après germination (à noter que les bacilles tétaniques ne produisent pas tous la toxine). C'est alors que la maladie peut se déclencher car, une fois présente dans le système nerveux, rien n'est plus capable de l'arrêter la toxine. La vaccination à base d'anatoxine (toxine tétanique atténuée) ne peut engendrer que des anticorps qui vont circuler dans le sang. Ces anticorps ne pourront donc jamais rencontrer la toxine présente dans un tissu nécrosé ou dans une terminaison nerveuse (non irrigués), ils seront donc inopérants pour éviter la maladie. Il est ainsi facile de comprendre pourquoi le tétanos n'est pas une maladie immunisante : c'est précisément parce qu'il n'y a pas de rencontre entre le système immunitaire et la toxine, donc jamais de production d'anticorps. On ne retrouve pas d'anticorps chez un malade guéri du tétanos, et pour cause.

La maladie ne touche pas les enfants car ils ont un système sanguin actif et un système immunitaire en plein fonctionnement. La maladie atteint les personnes âgées ayant un système immunitaire déficient et des problèmes de circulation sanguine, voire des carences en magnésium ainsi que des plaies chroniques et d'autres problèmes de santé qui affaiblissent leur organisme.

Le tétanos est très certainement aussi une maladie très fortement liée au « terrain » des individus. Un tétanos peut se produire sans qu'il y ait de porte d'entrée, chez les grands brûlés par exemple. La maladie serait-elle d'origine endogène ? Des milliers de personnes se piquent chaque année sans déclarer un tétanos. D'ailleurs, les chiffres parlent d'eux mêmes : comme c'est une maladie à déclaration obligatoire on connaît avec précision le nombre de malades. Ainsi dénombre-t-on chaque année une vingtaine de cas dont très peu sont mortels. Les progrès en réanimation permettent de sauver les gens en milieu hospitalier. Ne pas oublier que le chlorure de magnésium est souverain contre le tétanos, la diphtérie et la polio, n'en déplaise aux autorités qui refusent de reconnaître ses vertus (attention, il s'agit de suivre des prescriptions particulières). Dans ces conditions, pourquoi vacciner avec un vaccin sans effet et pour une maladie si peu fréquente et qui n'est pas contagieuse ? Sans oublier que le vaccin (qui contient un adjuvant à base d'aluminium) provoque toute une série d'effets secondaires répertoriés dans la littérature médicale [voir encadré]. Pour quelle raison maintenir cette protection illusoire et mettre en danger la santé des bien-portants ?"

Françoise Joët, Présidente de l'association ALIS (Association Liberté Information Santé).

Française née le 17/03/1945.

*) Autres références :

1. JAMA 19 février 1997

2. Médecine et Hygiène 15 août 1986 p. 2216

3. Revue du Praticien tome 10, n° 354 (14 octobre 1996) p. 3

4. La Recherche avril 1999 p. 38

5. Le Monde 21 décembre 1977 p. 17

:chapeau:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vaccin anti-tétanos superflu ?

Jusqu'il y a peu, je pensais que les vaccins étaient, si pas au moins inutiles (pour la plupart des personnes en bonne santé), au moins dangereux à cause du risque disproportionnés encourus : effets secondaires possibles suite à une réaction immunitaire sur-exprimée, sans parler du danger des adjuvants au mercure ou à l'aluminium de la plupart des vaccins.

Je faisais une exception pour le vaccin anti-tétanos, jusqu'à ce que je lise un article dans le magazine Pratiques de Santé, N° 101, page 4, de mai 2010, ainsi que dans un ancien numéro de Nexus (N° 38 de mai - juin 2005, pages 47 à 52) :

Vaccin antitétanique : Une absurdité biologique. Tiré du livre du Dr Jean MÉRIC : « Vaccination – Je ne serai plus complice », Editions Marco Pietteur.

*) Je résume la position :

Le tétanos n'est pas contagieux. Le vaccin ne protège pas. Le tétanos peut être guéri.

*) Inutilité du vaccin anti-tétanos :

Les spores doivent survivre dans un milieu anaérobique (sans oxygène). Or, il y a de l'oxygène dans le sang. Le bacille ne pourrait survivre que dans des plaies fermées et nécrosées (mortes), sans vascularisation …

*) Article intitulé : « Diphtérie, tétanos, polio : trois vaccins inutiles » (PDS 101). Je cite:

"Le tétanos

Il est surprenant de constater à quel point la peur du tétanos imprègne l'imaginaire.

Elle est totalement irrationnelle et fantasmatique pour les raisons suivantes :

- le tétanos n'est pas une maladie contagieuse,

- le tétanos n'est pas une maladie immunisante,

- le tétanos n'est pas une maladie fréquente,

- le tétanos nécessite des conditions très particulières pour se développer,

- le tétanos peut être guéri,

- le tétanos n'affecte pas les enfants (sauf de rarissimes exceptions),

- seule la toxine de certains bacilles de Nicolaïer est dangereuse.

Tous ces éléments font du tétanos une maladie rare et non redoutable, mais on en a véhiculé une image totalement déformée au point de distiller la peur dans tous les esprits.

Les spores tétaniques qui existent dans la nature doivent se trouver dans un milieu totalement privé d'oxygène pour qu'il y ait un danger, car le bacille est un anaérobie strict, cela veut dire que la maladie ne peut pas se développer si le bacille est en contact avec de l'oxygène, même en petite quantité. Il faut donc que les plaies soient fermées et nécrosées (mortes) sans vascularisation puisque le sang véhicule de l'oxygène. Dans ce type de plaie peuvent aboutir des terminaisons nerveuses vers lesquelles va se diriger la toxine produite par le bacille après germination (à noter que les bacilles tétaniques ne produisent pas tous la toxine). C'est alors que la maladie peut se déclencher car, une fois présente dans le système nerveux, rien n'est plus capable de l'arrêter la toxine. La vaccination à base d'anatoxine (toxine tétanique atténuée) ne peut engendrer que des anticorps qui vont circuler dans le sang. Ces anticorps ne pourront donc jamais rencontrer la toxine présente dans un tissu nécrosé ou dans une terminaison nerveuse (non irrigués), ils seront donc inopérants pour éviter la maladie. Il est ainsi facile de comprendre pourquoi le tétanos n'est pas une maladie immunisante : c'est précisément parce qu'il n'y a pas de rencontre entre le système immunitaire et la toxine, donc jamais de production d'anticorps. On ne retrouve pas d'anticorps chez un malade guéri du tétanos, et pour cause.

La maladie ne touche pas les enfants car ils ont un système sanguin actif et un système immunitaire en plein fonctionnement. La maladie atteint les personnes âgées ayant un système immunitaire déficient et des problèmes de circulation sanguine, voire des carences en magnésium ainsi que des plaies chroniques et d'autres problèmes de santé qui affaiblissent leur organisme.

Le tétanos est très certainement aussi une maladie très fortement liée au « terrain » des individus. Un tétanos peut se produire sans qu'il y ait de porte d'entrée, chez les grands brûlés par exemple. La maladie serait-elle d'origine endogène ? Des milliers de personnes se piquent chaque année sans déclarer un tétanos. D'ailleurs, les chiffres parlent d'eux mêmes : comme c'est une maladie à déclaration obligatoire on connaît avec précision le nombre de malades. Ainsi dénombre-t-on chaque année une vingtaine de cas dont très peu sont mortels. Les progrès en réanimation permettent de sauver les gens en milieu hospitalier. Ne pas oublier que le chlorure de magnésium est souverain contre le tétanos, la diphtérie et la polio, n'en déplaise aux autorités qui refusent de reconnaître ses vertus (attention, il s'agit de suivre des prescriptions particulières). Dans ces conditions, pourquoi vacciner avec un vaccin sans effet et pour une maladie si peu fréquente et qui n'est pas contagieuse ? Sans oublier que le vaccin (qui contient un adjuvant à base d'aluminium) provoque toute une série d'effets secondaires répertoriés dans la littérature médicale [voir encadré]. Pour quelle raison maintenir cette protection illusoire et mettre en danger la santé des bien-portants ?"

Françoise Joët, Présidente de l'association ALIS (Association Liberté Information Santé).

Française née le 17/03/1945.

*) Autres références :

1. JAMA 19 février 1997

2. Médecine et Hygiène 15 août 1986 p. 2216

3. Revue du Praticien tome 10, n° 354 (14 octobre 1996) p. 3

4. La Recherche avril 1999 p. 38

5. Le Monde 21 décembre 1977 p. 17

:chapeau:

coucou Nestor !

J'avais déjà entendu parler de cette polémique sur l'inefficacité du vaccin tétanos.

Mais par contre je n'irais pas dire qu'il ne s'agit pas d'une maladie "non redoutable" en voyant de quoi il s'agit

Et elle atteint aussi les enfants, plus chez nous, mais dans les pays en voie de développement, bien.

De même j'avais déjà entendu parler du tétanos du nouveau-né assez courant dans certaines régions d'Afrique de part la tradition de recouvrir le cordon ombilical avec de l'argile souillée.

Sinon je pense que c'est une maladie qui fait peur peut-être, justement elle n'est pas contagieuse, et que dans la conscience collective on peut "la chopper n'importe où" puisque le bacille de la maladie est présent partout et que personne n'est à l'abri d'un accident ...

Par contre je m'interroge aussi sur l'utilité de la vaccination : Lorsqu'on est blessé et qu'on va aux urgences, ils vous font quand même une injection de je ne sais quel sérum ... Pourtant, en déclarant être vacciné, à part suturer la plaie, pourquoi faire une injection anti-tétanique, ce ne devrait inquiéter personne n'est-ce-pas ?

Le danger du vaccin tétanos c'est l'aluminium qu'il contient. Par contre il dure longtemps. J'ai ainsi lu un témoignage de quelqu'un souhaitant se faire le rappel du vaccin, son médecin a eu l'idée de faire doser les anticorps dans une prise de sang et on lui a dit qu'il était encore ok pour au moins 10 ans, idem pour la polio !!!! En dehors de l'utilité et du danger de la vaccination, combien de vaccin et rappel sont fait sans vérifier qu'ils soient effectivement nécessaire ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

 Et allez, c'est reparti pour un tour, la propagande anti-vaccination, toujours bien au chaud dans son confort d'occidental, évidemment.

Simplement-Naturelle, je suis plutôt d'accord avec toi, mais je ferai juste deux remarques :

- on ne va pas aux urgences chaque fois qu'on se pique avec un aiguillon de rosier.

- il me semble qu'il existe un ou des vaccins anti-tétaniques sans aluminium.

Une discussion animée avec d'ailleurs le fameux docteur Méric (dentiste de son état). Et aussi l'inévitable Wikipédia qui fait un bilan des controverses sur les vaccins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tétue, va!!!!rolleyes.gif24.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

gytha ... tu confonds propagande avec informations de part et d'autre

tu as certainement le droit de dire ce que tu dis, mais c'est pas utile d'accuser aucun membre de ce forum d'être propagandiste, la plupart ici sont des gens qui cherchent à faire circuler des infos et des connaissances qui sont moins transmises ou carrément occultées à l'intéreiur du système ''officiel''.

C'est tout de même un forum où les mesures alternatives sont en libre circulation et même recherchées.

Concernant le tétanos, comme toute autre maladie virale, l'immunité naturelle existe en proportion plus grande que l'inverse parmi la population humaine... sinon, depuis le temps, des milliers d'années avant l'invention ( controversée) des vaccins, on serait pas là pour en parler flowers.gif .

Share this post


Link to post
Share on other sites
toujours bien au chaud dans son confort d'occidental, évidemment.

Oui enfin on m'ôtera pas de l'idée que si les millions de dollars (que dis-je les milliards) utilisés pour acheter des vaccins pour le tiers monde étaient plutôt utilisés pour améliorer leur accès à l'eau potable ben il serait en bien meilleur santé. (pareil pour une alimentation équilibré d'ailleurs).

Share this post


Link to post
Share on other sites

gytha ... tu confonds propagande avec informations de part et d'autre

tu as certainement le droit de dire ce que tu dis

Ouf, je l'ai échappé belle ! :lol:

mais c'est pas utile d'accuser aucun membre de ce forum d'être propagandiste, la plupart ici sont des gens qui cherchent à faire circuler des infos et des connaissances qui sont moins transmises ou carrément occultées à l'intéreiur du système ''officiel''.

En vente dans toutes les librairies, disponibles à foison sur internet...

C'est tout de même un forum où les mesures alternatives sont en libre circulation et même recherchées.

Concernant le tétanos, comme toute autre maladie virale, l'immunité naturelle existe en proportion plus grande que l'inverse parmi la population humaine...

Désolée, mais je ne comprends pas cette phrase.
sinon, depuis le temps, des milliers d'années avant l'invention ( controversée) des vaccins, on serait pas là pour en parler flowers.gif  .

Une maladie qui exterminerait tous ses hôtes serait une grosse erreur de l'évolution et n'irait, elle-même, pas loin. Le tétanos cause environ 500.000 morts par an, mais pourquoi se faire du souci, ça ne met pas en danger l'espèce humaine, et ceux qui meurent sont surtout des pauvres.  :noexpression:

Oui enfin on m'ôtera pas de l'idée que si les millions de dollars (que dis-je les milliards) utilisés pour acheter des vaccins pour le tiers monde étaient plutôt utilisés pour améliorer leur accès à l'eau potable ben il serait en bien meilleur santé. (pareil pour une alimentation équilibré d'ailleurs).

Pourquoi l'un empêcherait-il l'autre ? L'hygiène est certes la première prévention et tu as bien raison de mentionner l'accès à l'eau potable comme la priorité des priorités.

Mais on accuse assez souvent les laboratoires (non sans raison) de ne pas faire de recherches pour les maladies qui concernent surtout les pays pauvres. Vas-tu critiquer le fait qu'on fasse enfin des recherches pour un vaccin contre le paludisme ? Penses-tu que distribuer des vaccins anti-tétaniques en Afrique soit une perte de temps et d'argent ?

D'autre part, crois-tu que les gentils médecins qui pondent des livres « à scandale » ou proposant des régimes miracles anti-cancer, anti-gras, anti-vieillissement (etc) soient tous des « chevaliers blancs » désintéressés ?

J'avoue que la logique de certains raisonnement m'échappe un peu...  :closedeyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

En vente dans toutes les librairies, disponibles à foison sur internet...

Mais pas à la télé.

Tu peux me donner la proportion de gens qui lisent ? Pas beaucoup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

loulie veut sans doute parler de la regulation "normale" des populations, de l'immunitée qui finis "toujours" par arriver... un peu comme la peste du moyen age... des millions de morts(90% de la population europeene de l'epoque) mais la peste a ete eradiquer/ a disparue sans aucun vaccin....au bout de plusieur decennies et de morts ce fut long... ok! mais sans aucune intervention medicamenteuse ou vaccinale... donc c'est faisablevictory.gif !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

. Le tétanos cause environ 500.000 morts par an, mais pourquoi se faire du souci, ça ne met pas en danger l'espèce humaine, et ceux qui meurent sont surtout des pauvres. bression.gif

..............J'avoue que la logique de certains raisonnement m'échappe un peu...

la ''logique'' et surtout le bon sens, de l'utilité de la première phrase citée ci-haut et son sous-entendu m'échappe aussi !

à moins que tu t'adresse ( ou agresse ?? ) à d'autres membres que nous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La barbe, ces topics qui partent en vrille à tout bout de champ...

"J'ai pas dit que"

"tu m'as agressé"

"Je comprends pas ta logique"

"Je supporte pas"

"tu t'es relu ?"

...

Bref : c'est, je trouve, de pire en pire. Aucune discussion autre que pratique n'y échappe, et c'est bien dommage !

Et si on essayait de se calmer, d'accepter les avis divergents... De discuter calmement ?

Bien à tous,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

HS en suivi...

oui nico... tu as raison... je suis désolée quant à ce que j'ai pu écrire qui dérange vraiment ... mais j'ai pas aimé les insinuations ... insinuer , en me citant, que ce que je dis est par indifférence, sans souci, pour des humains soi disant parce qu'ils sont pauvres alors là, c'est trop fort...blushing.gif

je devrais pas répondre la prochaine fois ... ça aussi c'est illogique de tenter de communiquer dans ces conditions ... c'est vrai que c'est de pire en pire... et pas seulement ici... sur oplf et sur eco-citoyen, bio-diversité, décroissance-info, etc... c'est partout la guerre dans toutes sortes de sujet, et je ne parle pas uniquement des sujets où je poste, je lis les autres et c'est pas beau... il se passe quelque chose, une espèce de panique ?

soyons vigilants

il y a parfois des ''arrivages'' bizarres sur les forums, comme si certains avaient trouvé là un exutoire, matière à commerce, défouloir ... les accrochages sont possibles, mais il faut savoir se ramener à de meilleures sentiments et positions les uns envers les autres... je dis pas une question de tolérance, mais une question d'ouverture et de mise en commun réelle au-delà de nos petites psychologies personnelles

amour toujours

lou

Share this post


Link to post
Share on other sites

loulie veut sans doute parler de la regulation "normale" des populations, de l'immunitée qui finis "toujours" par arriver... un peu comme la peste du moyen age... des millions de morts(90% de la population europeene de l'epoque) mais la peste a ete eradiquer/ a disparue sans aucun vaccin....au bout de plusieur decennies et de morts ce fut long... ok! mais sans aucune intervention medicamenteuse ou vaccinale... donc c'est faisablevictory.gif !!!!

Je pense que c'est ça, en effet (et pas sur plusieurs décennies, mais en gros sur 500 ans).  :siffle:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi l'un empêcherait-il l'autre ? L'hygiène est certes la première prévention et tu as bien raison de mentionner l'accès à l'eau potable comme la priorité des priorités.

Mais on accuse assez souvent les laboratoires (non sans raison) de ne pas faire de recherches pour les maladies qui concernent surtout les pays pauvres. Vas-tu critiquer le fait qu'on fasse enfin des recherches pour un vaccin contre le paludisme ? Penses-tu que distribuer des vaccins anti-tétaniques en Afrique soit une perte de temps et d'argent ?

D'autre part, crois-tu que les gentils médecins qui pondent des livres « à scandale » ou proposant des régimes miracles anti-cancer, anti-gras, anti-vieillissement (etc) soient tous des « chevaliers blancs » désintéressés ?

J'avoue que la logique de certains raisonnement m'échappe un peu... :closedeyes:

D'abord, en tant que scientifique, je pense que l'efficacité des vaccins est au mieux à voir au cas par cas, au pire proche du néant (voir le livre "Vaccinations" de Michel Georget qui est une référence sur le sujet).

Ensuite l'un n'empêcherait pas l'autre c'est vrai ... cependant l'un rendrait l'autre inutile. Et accessoirement si on a des milliards a dépenser autant les dépenser à quelque chose d'efficace. J'accuse les laboratoires de faire de l'argent en créant des conditions iatrogènes voire des maladies de toutes pièces. Si ils arrêtaient leurs recherches et laissaient les remèdes simples, alimentaires ou naturels, faire leur office plutôt que de faire obstruction on aurait moins de maladies (bon c'est aussi une question de civilisation c'est sur).

Pour ta gouverne, même s'il y a effectivement des charlatans, les "gentils médecins" qui pondent des livres sont souvent des scientifiques mondialement reconnus qui se font mettre en prison/exilés/rayés de l'ordre des médecins/attaqués en justice pour avoir osé dire quelque chose qui va à l'encontre des intérêts des labos et non, ils n'en tirent aucun profit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'abord, en tant que scientifique, je pense que l'efficacité des vaccins est au mieux à voir au cas par cas, au pire proche du néant (voir le livre "Vaccinations" de Michel Georget qui est une référence sur le sujet).

Ensuite l'un n'empêcherait pas l'autre c'est vrai ... cependant l'un rendrait l'autre inutile. Et accessoirement si on a des milliards a dépenser autant les dépenser à quelque chose d'efficace. J'accuse les laboratoires de faire de l'argent en créant des conditions iatrogènes voire des maladies de toutes pièces. Si ils arrêtaient leurs recherches et laissaient les remèdes simples, alimentaires ou naturels, faire leur office plutôt que de faire obstruction on aurait moins de maladies (bon c'est aussi une question de civilisation c'est sur).

Pour ta gouverne, même s'il y a effectivement des charlatans, les "gentils médecins" qui pondent des livres sont souvent des scientifiques mondialement reconnus qui se font mettre en prison/exilés/rayés de l'ordre des médecins/attaqués en justice pour avoir osé dire quelque chose qui va à l'encontre des intérêts des labos et non, ils n'en tirent aucun profit.

« L'avantage » des forums internet, c'est qu'on peut se prévaloir de n'importe quel titre (remarque, « scientifique », c'est suffisamment vague...). Je trouve lamentable la campagne de vaccination pour le H1N1 (et les dépenses afférentes), car elle a ouvert un boulevard à la propagande anti-vaccination. Pour ma part, je ne me fais jamais vacciner contre la grippe (j'y ai « droit ») car je n'en vois pas la nécessité, bref, chacun fait les choix qui le regarde. De même, j'ai de gros doutes sur l'efficacité du vaccin contre le papillomavirus (pour les jeunes filles). Comme je l'ai déjà dit, les raisonnements binaires (tout bon ou tout mauvais), c'est pas ma tasse de thé.

Le coup des médecins mis en prison, exilés simplement pour avoir fait du tort aux labos, je demande à voir... Rayés de l'ordre des médecins, pareil, ça m'étonnerait que dire du mal des labos suffise, il n'est pas si facile de se faire radier. Attaqués en justice, il y en a forcément, vu que la mode est d'attaquer tout et tout le monde sur n'importe quoi. Quant au fait qu'ils n'en tirent aucun profit, on peut, au mieux, en sourire...

Pour moi, cette mode de l'anti-vaccination systématique n'est pas plus raisonnable que le « tout vaccination », et même probablement bien moins, et c'est juste un caprice d'enfants occidentaux trop gâtés et trop protégés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense que si des personnes aujourd'hui peuvent se permettre de ne pas se vacciner... c'est justement parce qu'1 grand nombre se vaccine/c'est vacciner:ni scientifique, docteur ou meme maline.. alors mon avis... ne pese pas lourd!je l'ai dit.. j'ai eu le pire dans mon entourage par la non vaccination!ce vacciner pour tout et n'importe quoi? NON!mais peut etre faut il etre souple et accepter de baisser parfois sa garde/ses convictions et etre ouvert dans un sens comme dans l'autre?chapeau.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne me réfère pas au H1N1 j'ai même pas suivi l'affaire à vrai dire. Et si le "scientifique" te gène oublie le, contente toi de lire le très bon ouvrage de vulgarisation de Michel Georget, et compare avec les dires des pro-vaccins labos et conseil de l'ordre.

D'un coté tu as un spécialiste en physiologie qui t'explique de A à Z comment ça marche à l'aide des théories modernes de l'immunologie et en s'appuyant sur des dizaines d'articles publiés dans The Lancet et autres du genre. De l'autre coté tu as des businessmans en manque d'argent qui incantent le nom de Pasteur et des statistiques truqués.

Après je ne vais pas te forcer ... mais bon je me demande quand même ce qui te fait dire que le vaccin contre le tétanos est efficace -pour ne prendre que celui là. Scientifiquement parlant (ou logiquement parlant si tu préfères) c'est aussi ridicule que les saignées (encore que pour rendre justice aux saignées, elles sont au moins efficace contre l'hémochromatose, le vaccin on a pas encore trouvé xd). Hé tiens, pourquoi il serait plus fiable que le vaccin contre le papillomavirus? Parce que la maladie est plus grave?

Pour le coup des médecins je te citerais Beljanski. D'autres ont juste été persécuté comme Hamer, Maschi et Gernez. Ou discrédité, quels officiels se souviennent encore des travaux de Pauling sur la vitamine C?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semblerait que Santé Canada est en train de mener une enquête concernant le lien entre la vaccination H1N1 et la hausse de naissances prématurées au Québec présentement (près de 40% depuis quelques mois, m'a-t-on dit). Je n'ai pas de source infaillible, c'est une collègue de ma belle-mère qui aurait reçu la visite d'une agente après avoir donné naissance à un bébé prématuré pour lui poser des questions, entre autres sur la vaccination.

Il est à noter qu'ici, les femmes enceintes se sont fait vacciner en premier et ce, avant que n'arrivent les doses sans adjuvant.

Si d'autres d'entre vous ont entendu quelque chose qui va dans ce sens (ou dans un autre), j'aimerais vous lire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je suis déjà intervenue sur ce sujet (le forum avait été fermé en raison de dIscussions houleuse entre certins intervenants. Mais je vais répéter en substance ce que j'avais écrtit.

1- ne pas se vacciner est en effet un luxe que peuvent se permettrent des occidentaux bien nourris et surtout protégés par leur compatriotes vaccinés (la vaccination diminue considérablement la circulaltion d'un virus)

2 - certaines pathologies sont redoutables dans les pays en voie de développement : je pense en particulier à la rougeole qui tue plus d'un millions d'enfant et qu'un ocidental non vacciné pourrait exporter en se rendant comme touriste dans ces pays.

Travaillant en particulier sur la réception des messages d'alerte sanitaires et les évènements à déclaration obligatoire, je suis comme d'autres collègues confrontée à une recrudescence de cas de rougeole avec un certain nombre d'hospitalisations pour détresse respiratoire notamment chez de jeunes enfants.(..et des parents qui regrettent par la suite d'avoir refusé la vaccination)

3 - autres info : le tétanos n'est pas une maladie virale mais bactérienne (attention à ne pas être trop péremptoire sur certains sujets) ; il me semble également très imprudent de ne considérer la polituqe vacinale qu'à la seule lecture d'un ouvrage c'est pourquoi affirmer l'inefficacite du vaccin antitétanique relève pour moi de la désinformation.je pense également que les parents d'enfanst de la région de Rouen sont contents de pouvoir bénéficier d'un vaccin pour prévenir un type de méningite bactérienne particulière dont l'incidence est très élevée sur cette zone et dont la mortalité est loin d'être éngligeable....

Enfin même si l'intérêt des labo est réel, les autorités sanitaires, lorsqu'elles établissent les recommandations vaccinales se préoccupent avant tout de la santé publique et sollicitent le conseil supérieur d'hygiène publique de France (= instance d'expertise)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je suis déjà intervenue sur ce sujet (le forum avait été fermé en raison de dIscussions houleuse entre certins intervenants. Mais je vais répéter en substance ce que j'avais écrtit.

1- ne pas se vacciner est en effet un luxe que peuvent se permettrent des occidentaux bien nourris et surtout protégés par leur compatriotes vaccinés (la vaccination diminue considérablement la circulaltion d'un virus)

2 - certaines pathologies sont redoutables dans les pays en voie de développement : je pense en particulier à la rougeole qui tue plus d'un millions d'enfant et qu'un ocidental non vacciné pourrait exporter en se rendant comme touriste dans ces pays.

Travaillant en particulier sur la réception des messages d'alerte sanitaires et les évènements à déclaration obligatoire, je suis comme d'autres collègues confrontée à une recrudescence de cas de rougeole avec un certain nombre d'hospitalisations pour détresse respiratoire notamment chez de jeunes enfants.(..et des parents qui regrettent par la suite d'avoir refusé la vaccination)

3 - autres info : le tétanos n'est pas une maladie virale mais bactérienne (attention à ne pas être trop péremptoire sur certains sujets) ; il me semble également très imprudent de ne considérer la polituqe vacinale qu'à la seule lecture d'un ouvrage c'est pourquoi affirmer l'inefficacite du vaccin antitétanique relève pour moi de la désinformation.je pense également que les parents d'enfanst de la région de Rouen sont contents de pouvoir bénéficier d'un vaccin pour prévenir un type de méningite bactérienne particulière dont l'incidence est très élevée sur cette zone et dont la mortalité est loin d'être éngligeable....

Enfin même si l'intérêt des labo est réel, les autorités sanitaires, lorsqu'elles établissent les recommandations vaccinales se préoccupent avant tout de la santé publique et sollicitent le conseil supérieur d'hygiène publique de France (= instance d'expertise)

Clafoutis, je parlais de la vaccination pour la grippe H1N1... Je crois que dans l'histoire de la vaccination, cette campagne a soulevé des doutes plus que légitimes de la part de toutes les couches de la société, ce qui n'est pas le cas pour la vaccination préventive infantile, pas aussi fortement du moins. Pour moi, administrer à des femmes enceintes un vaccin sans avoir testé complètement ses effets secondaires relève de l'irresponsabilité.

Dans les hôpitaux québécois, toutes les infirmières travaillant en obstétrique s'inquiètent de cette recrudescence de naissances prématurées et Santé Canada (qui n'est pas un organisme ésotérique ni complot-mondialiste) fait enquête... Il me semble que ce n'est pas exagéré de dire que CE vaccin a été administré sans toutes les précautions nécessaires. D'ailleurs des journaux très sérieux ici remettent en cause la transparence et l'impartialité de l'OMS dans cette affaire. La santé publique des différentes nations a fait de son mieux, j'en conviens, mais avec un message faussé à la base...

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est vrai que cette histoire de vaccins H1N1 a fait grand tort/mauvaise pub à la vaccination! je me suis posé de nombreuses questions.. mais sous la pression scolaire j'ai fait vacciner mes fils .... je le regrette.... à la prochaine "epidemie" je le ferai pas! et je pense ne pas etre la seule dans ce cas!... à tort ou à raison:chapeau:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now