Sign in to follow this  
Followers 0
bluegreen

Propolis Et Echinacea Pendant La Grossesse

4 posts in this topic

Bonjour à tous et toutes,

Je n'arrive pas à trouver réponse à ma question sur le net, et ma sage femme étant injoignable... , je souhaiterais prendre de la propolis et de l'echinacea pour soigner un début de sinusite (comme je le faisais avant ma grossesse: enceinte de 28 semaines), est-ce qu'il pourrait y avoir une contre indication?

Merci pour vos réponses :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur l'échinacée :

En 2000, on a publié une étude portant sur le suivi de 412 femmes enceintes. La moitié d'entre elles avaient pris de l'échinacée durant leur grossesse tandis que l’autre moitié n’en avait pas absorbé. On n'a observé aucune différence statistiquement significative entre les deux groupes de femmes quant au nombre de naissances saines, d'avortements spontanés ou de malformations à la naissance27. La Commission E, quant à elle, estime que la prise d'échinacée durant la grossesse ou l'allaitement est sûre et sans danger. Par contre, des auteurs recommandent d'éviter l'échinacée en cas de grossesse, en raison de l'absence de données toxicologiques complètes. Certains essais menés sur des souris enceintes indiquent un risque pour le foetus durant le premier trimestre28.

(sur passeport santé, un site que je consulte souvent parce qu'il est en général très complet)

sur la propolis ils mettent juste en garde sur les risques éventuels d'allergies, il ne parle pas de grossesse.

voilà ...

Sinon appelle un médecin ou un herboriste pour être rassurée.

:flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à vous,

Je glisse ma question dans cette rubrique dont le sous-titre "Se soigner naturellement pendant la grossesse" m'interpelle...

Comme tous les printemps, grand nettoyage interne et rhino-pharyngite au programme ! Sauf, que cette année, je suis enceinte de 7 mois... Je ne peux donc recourir à l'un de mes remèdes favoris : les huiles essentielles, que j'utilise sinon très volontiers dans ce cas.

Une visite chez le généraliste (pour me donner bonne conscience, il est vrai :siffle: ) m'a conforté dans mon scepticisme croissant face à la médecine symptomatique : une liste effrayante de médicaments dont la plupart font frémir quand on prend le temps de lire la notice dans le détail. Une chose, en particulier, m'a étonnée : deux ou trois des "remèdes" prescrits étaient contre-indiqués, voire carrément déconseillés pendant la grossesse !!! Après quelques secondes de doutes :unsure: , j'ai soigneusement remis les boîtes de comprimés, de spray et de sirop dans leur sachet, avant de les retourner prochainement à la pharmacie (sans compter ce que cela m'aura coûté en frais inutiles de médecin et de médocs : quelque chose comme 40 €, dont la moitié non remboursée...).

Bref, je continue à prendre de l'extrait de pépin de pamplemousse, eau salée dans le nez et en gargarisme et inhalations à la balsofumine. Par contre, j'ai une toux parfois un peu grasse et mon conjoint me suggère en friction externe quelques gouttes d'huile essentielle de romarin. D'après lui, les huiles essentielles seraient surtout dangereuses dans les trois premiers mois de la grossesse. Qu'en savez-vous ? Sinon, avez-vous été dans ce cas et qu'avez-vous fait ?

Merci pour vos réponses, toujours très utiles.

nanabio

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour à vous tous!

une sinusite, une rhino, un rhume...brefff...toutes ces choses là se règlent super bien avec des ampoules d'eau de mer (Quinton ou autres)! Pas de danger pour l'enfant ni pour la mère et trés efficace... :coeur-anime:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0