Aller au contenu


une formation ds la naturopathie ?


34 réponses dans ce topic

#21 Delfe

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 8 Messages :
  • Commune:Orange

Posté 10 April 2009 à 10:12

j'ai suivi l'école de Naturo UNIVERS Philippe Dargère, et je suis satisfaite de leur enseignement.

J'ai beaucoup apprécié leur coté puriste, apprendre et comprendre le corps et la maladie en fonction de l'hygiène de vie, et ainsi pouvoir agir avec peu de produits (même naturels), mais surtout avec des petits réajustements de comportements faciles et réaliser, peu coûteux (ce que les clients en ces temps de crise apprécient) et très efficaces.

Ancienne infirmière j'avais pourtant déjà étudié la physiologie et l'anatomie, sauf que là avec la naturo, je l'ai vraiment comprise, et du coup tout est simple et facile à retenir, et il est possible d'agir sur presque tout, sans faire de naturothérapie (avec les danger de diagnostic et de prescription de produits naturels pouvant être associé à une pratique illégale de la médecine).

J'ai également grâce à des contacts noués dans cette école eu la chance d'avoir accès à l'enseignement complet de PV Marchesseau et d'autres grands chercheurs.

Et les résultats obtenus après une consultation et la mise en place d'une réforme de vie (quand elle est suivie correctement) ne cessent de stupéfier l'ancienne infirmière qui est en moi et qui ne pensait même pas possible d'agir sur certaines de ces maladies.

Elle n'est pas parfaite, il y a quelques incohérences, mais qu'elle école n'en à pas?, qui n'en a pas? et la qualité de ce que j'ai appris compense es petits imperfections et vaut largement le prix de la formation, alors si c'était à refaire, je la rechoisirai sans hésiter.

Je suis d'accord avec d'autres post, il y a beaucoup d'écoles différentes, mais nous sommes tous différents, donc chaque école correspondra à une vision différente de ce que vous recherchez dans la naturopathie.

Cordialement

Delphine

#22 sv17

    Membre habitué

  • Membres
  • 22 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:Rochefort sur mer
  • Centres d'intérêt:la Terre et ses habitants

Posté 10 April 2009 à 14:16

Bonjour à tous,

J'ai lu attentivement tous vos post et me risque à une intervention pour citer l'école dans laquelle je suis : le CNR
Avant de vous lire j'en été pleinement satisfaite partant du principe qu'aucune ne peut être parfaite puisque l'enseignement transmis est basé sur des principes expérimentaux non figés servant de base à une évolution, un enrichissement permanent.
Maintenant, j'en suis encore plus satisfaite car j'ai trouvé dans les arguments de chacun, ce que le CNR (pourma part plus précisément le CNRI) prône ( l'humilité, le travail en collaboration avec les autres médécines, une naturopathie indépendante, un enseignement complet et le plus accessible possible par un choix entre plusieurs formules et refuse (naturopathie commerciale qui travaille la forme plus que le fond)
Certes, les prix demandés représentent un effort important mais si on y a trouvé son compte, n'est-ce pas là le plus important?Moi je préfère investir dans une telle formation plutôt que dans un énorme laveur de cerveau (nom commercial télévision écran plat super HD bidule) ou un gros machin qui pollue... ^_^

Je refuse de juger les autres écoles, car c'est selon moi en fonction de l'attente de chacun, mais je signale juste cette école qui fait partie à mon sens, des écoles à considérer!

:victory: :victory:

#23 Guest_Franck_*

  • Guests

Posté 20 August 2009 à 08:30

Voir le messageBiobio, le 08 April 2009 à 20:51, dit :



J'ignore quels comptes Franck semble vouloir régler à Cenatho et à Kieffer en particulier, mais à mon sens c'est davantage ce type de postures qui fait du tort à la naturopathie...


Si j'en avais le temps et les moyens, j'enrichirais ma formation en allant suivre les cours de Kieffer : ils ne correspondaient pas à ce que je cherchais à l'époque, mais aujourd'hui je pense que j'en tirerais grand profit... même en sachant que je peux y croiser des fumeurs :sick: et des carnivores ! :chris: :chris: :chris:






Je réagis à ton message avec beaucoup de retard car à l'epoque, je n'avais meme pas envie de repondre à lire ton message méprisant à mon égard ; mais une conversation aujourd'hui sur la naturopathie me rappelle ton attaque personnelle.
Je ne crois pas que l'on fait du tort à dénoncer des dérives dans un domaine.
Ce n'est pas, contrairement aux apparences, en prenant la position du non impliqué, du non jugeur, de celui de qui jamais émanera une critique que l'on fait le bien (seulement à sa propre image). Un des pires épisodes de l'histoire s'est déroulé parce que justement tout le monde laissait faire, sans critiquer. Et à la fin, les acteurs ne comprenaient meme pas pourquoi ils etaient considérés comme coupables.
C'est de l'histoire mais c'est transposable à tout domaine : regarder des dérives sans les dénoncer, c'est etre acteur meme de ces dérives. Je pense à cette citation expliquant que la critique n'est pas forcément nuisance ou destruction : Pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes de bien ne fassent rien E. Burke

Ce n'est pas que Cenatho est le mal, il ne faut quand meme pas exagéré, j'ai choisi cette citation uniquement parce qu'elle parle d'un principe ; mais si cette ecole affaiblie la naturopathie en cherchant à tout prix la reconnaissance, alors ne pas le dire quand cela est possible est participer à cet affaiblissement.
Apres tu peux ne pas etre d'accord avec le fait que Cénatho affaiblisse la naturopathie, qu'elle ne délivre pas un enseignement correct... mais inutile d'attaquer celui qui l'est. Seuls tes arguments contraires sont interessants.

Je le repete : des eleves quittent cette ecole en criant au scandale question enseignement, ce qui est parlant... mais bien sur, il existe des eleves heureux comme partout... par contre, le fait que des eleves quittent la formation en plein cursus, perdant les milliers d'euros des années précédentes, disant que l'enseignement est une arnaque n'est pas fréquent (il est dénoncé que l'enseignement n'est pas de qualité sur la totalité du parcours, que c'est souvent du vent, que le but semble etre de faire plus des années que des matières) ; ensuite, question reconnaissance officielle, le Cénatho cherchant à tout prix à obtenir ce pouvoir en négociant avec les autorités (fenhaman) pense plus à sa position d'établissement formateur qu'à celle d'un naturopathe... et ce n'est pas que mon avis perso que j'expose ici bien sur... On peut chercher la reconnaissance d'une profession, mais tout le monde conviendra que cette reconnaissance peut aussi bien la servir que la desservir.
C'est un sujet complexe, les parametres sont nombreux. Imagine que la séance d'un naturopathe ne peut plus durer une heure si la reglementation l'interdit à cause de la prise en charge, de taxes, de controle des honoraires ou autres... dans ce cas, c'est l'extinction pure et simple de la naturopathie --> soit elle ne sera pas de qualité et courra à sa perte sur le long terme les patients la considerant comme inneficace, soit les naturopathes ne gagneront pas assez pour perdurer dans le temps.
Ensuite, le chemin de Cénatho peut etre pavé de bonnes intentions, mais la façon dont il procède amène le doute dans les rangs ; j'espere que tout ceux partageant mon avis se trompent, j'espere juste que si il a gain de cause, il fera de l'avenir de la naturopathie, un autre que celui de l'homéopathie (qui a été confisqué par les medecins et qui connait maintenant le déclin actuel... pas que la naturopathie serait confisqué par les medecins, mais que certaines normes legales ne lui preparent pas un avenir tout aussi funeste...aussi, si l'herboristerie a été purement et simplement rayé des formations diplomantes depuis 60 ans, si aujourd'hui, il n'y a plus aucun herboriste, il n'est pas utile d'etre sherlock holmes pour se rendre compte que "l'officiel", soit raye de la carte une profession, soit la reconnait pour restreindre sa progression.)

Ensuite, on peut dire que tout le monde il est gentil, que toutes les ecoles sont bonnes etc... on est alors hors de tout raisonnement, on est dans l'émotionnel...
Tu écris justement dans un forum qui prône une forme d'alimentation. C'est parce qu'il y a eu tout un raisonnement, tout un travail intellectuel, qu'un courant alimentaire se propose comme étant un voie à suivre. Meme si ici n'est pas dénigré les autres formes d'alimentation, il y a un choix qui est fait, celui de mettre en avant une forme d'alimentation et non une autre. Imagine qu'il soit dans cette attitude qui consiste à dire qu'il y a du bien dans tout ; imagine que chaque façon de s'alimenter soit egalement exposée, qu'il n'y ait aucun parti pris, aucune comparaison disant qu'avec cette forme d'alimentation on evite l'encrassement des aliments proscrits, qu'on a plus de vitamines et enzymes en évitant la cuisson etc ... et bien, à lire que toute forme d'alimentation est bonne interdisant toute critique comparative, tu n'aurais en consequence aucune information, aucun renseignement pouvant t'aiguiller sur tes propres choix.

#24 kkouettte

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 1 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:paris
  • Centres d'intérêt:informatique photos videos

Posté 30 October 2009 à 10:53

l'université (fac de médecine) PARIS XIII propose une formation en naturo

il existe deux filières une pour les médecins une autre pour les non médecins

http://dumenat.smbh.univ-paris13.fr/

#25 laetitia63

    Membre régulier

  • Membres
  • 118 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:auvergne

Posté 04 January 2010 à 13:33

bonjour,

je cherche deseperement une ecole de naturopathie . j'ai fait le tour et éliminé certaines
il m'en reste 7

l'ecole dargere
CNR
Robert MASSON
IFSH
CERFPA
FLME
vie et action

pouvez vous me donner votre avis pour ceux ou celles qui suivent une formation

merci , j'en ai mal a la tête !!!!!!! :tete-cogne:

#26 coraliera

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 1 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:paris
  • Centres d'intérêt:sport, voyage, nature

Posté 11 March 2010 à 16:58

Edit modération : message combiné, merci de faire une recherche avant de créer un nouveau sujet.



Bonjour, je souhaiterais commencer une formation de naturopathie à la rentrée mais pour cela j'aurai besoin de conseils
Je me suis renseigné sur plusieurs écoles et deux ont retenus mon attention : Cenatho et Robert Masson
je souhaiterais avoir l'avis d'anciens élèves de ces écoles pour m'aider dans mon choix
Merci d'avance

#27 Guest_muguet_*

  • Guests

Posté 11 March 2010 à 20:45

le cenatho est branché végétarisme, robert masson y est opposé. je pense que c'est la différence principale. le mieux est de lire les livres des auteurs pour voir si tu te sens en affinité avec le discours et les personnes. tu trouveras des élèves satisfaits dans toutes les écoles, il vaut mieux te faire ton opinion propre avant de t'inscrire.

#28 serezeta

    Membre régulier

  • Membres
  • 148 Messages :
  • Commune:Bullion - Yvelines

Posté 12 March 2010 à 10:35

Bonjour,

je suis élève du Cenatho depuis septembre dernier.
Je ne peux pas parler de différences entre Cenatho et Masson, je peux juste dire que j'avais exclu Masson après avoir connu des personnes formées à cette école. Pour moi il n'étaient simplement pas compétents, je n'aurais pas confié ma santé à ces personnes. Mais les bouquins de Masson sont super!
Par contre je peux parler de Cenatho, si vous avez des questions je veux bien répondre.

Serena;

#29 Guest_muguet_*

  • Guests

Posté 12 March 2010 à 11:23

j'ai personnellement consulté une naturopathe du cenatho (au cenatho même) et tout ce qu'elle m'a dit et prescrit à l'époque ne m'a absolument pas aidée. après, je pense qu'elle a dû aider d'autres clients mais moi, en l'occurence, non. il y a toujours un mode de pensée qui préside à la conduite de ces consultations naturopathiques. ce mode de pensée induit une manière de prescrire et de conseiller, et je pense que parfois cela tombe juste car la personne a besoin de ce type de conseils et prescriptions. et parfois cela tombe à côté et cela n'est pas efficace. cela ne veut pas dire que le mode de pensée et prescription est objectivement faux, cela veut juste dire que dans un cas précis, ce n'est pas de cela dont la personne a besoin.

je suis élève chez robert masson et j'apprends beaucoup de choses. si c'était à refaire, je me réinscrirais. mais je pense que toutes les écoles ont leurs points forts et je me garderais bien de dénigrer les autres formations. je pense que cela dépend aussi de ce que l'on recherche, et c'est pour ça qu'il me semble nécessaire de lire des livres des auteurs concernés.

#30 serezeta

    Membre régulier

  • Membres
  • 148 Messages :
  • Commune:Bullion - Yvelines

Posté 12 March 2010 à 13:18

Bonjour Muguet,

j'aimerais bien échanger avec toi sur les différences entre nos deux écoles, en MP si tu préfères,
ou sur le forum si ça peut intéresser d'autres personnes.
Une chose qui m'avait laissé perplexe quand j'avais parlé à une élève de Masson c'est qu'elle me dise qu'elle ne savait pas dans quelle branche de Naturo se spécialiser, entre alimentation et massage!!!
Comme si l'alimentation était une option!
Bien sur pour les biothérapies d'appoint on en connaîtra une mieux qu'une autre (certains se spécialisent en réflexo, d'autres en massage, d'autres en phyto, d'autres en aromathérapie, etc. etc)
mais la nutrition est tellement à la base de tout, qu'on ne peut pas appliquer des biothérapies sans avoir
revu entièrement l'hygiène de vie de la personne!
Qu'en penses-tu?

Serena.

#31 Guest_muguet_*

  • Guests

Posté 12 March 2010 à 14:08

je ne peux pas répondre à la place de cette personne, je ne sais pas ce qu'elle entendait par "se spécialiser dans la nutrition". peut être voulait-elle dire qu'elle envisageait de faire une autre formation plus pointue pour compléter sa formation initiale, et qu'elle hésitait entre la nutrition et les massages??? (la flmne a un cursus d'un an intitulé "nutrithérapie" je crois)

la formation chez robert masson est axée d'abord et avant tout sur l'alimentation, c'est pour la nutrition je pense que beaucoup de gens viennent s'inscrire chez lui. l'alimentation, c'est vraiment son point fort, sa spécialité, il en parle tout le temps, c'est sa petite passion. selon lui, avec un réglage alimentaire, on devrait pouvoir régler presque tous les problèmes de santé (évidemment, si on prend la personne lorsqu'elle est devenue diabétique ou hypertendue à 60 ans, des médicaments seront devenus nécessaires, encore que pour le diabète, une approche alternative soit possible). je crois qu'il serait désespéré d'apprendre qu'on dise de son enseignement qu'il néglige l'alimentation, lui qui a passé sa vie à y penser et à en parler!

je crois vraiment qu'il est difficile de porter un jugement sur une formation tant qu'on ne l'a pas suivie. chaque élève est différent, il arrive avec un bagage théorique et personnel spécifique qui influence forcément sa manière de recevoir l'enseignement. tu sais, c'est un peu comme lorsqu'une conversation a lieu entre plusieurs personnes: on en reparle deux semaines après, et chacun a retenu des choses différentes et il serait bien difficile de juger de ce qui a été dit à l'aune de ces témoignages parfois contradictoires.

je ne dis pas qu'on ne peut pas prendre des informations auprès d'anciens élèves, c'est intéressant d'avoir des témoignages. mais enfin, quand je lis que l'alimentation pourrait ne pas être prise au sérieux chez robert masson, là tout de même, je me dis qu'il y a quelque chose qui cloche, quand on connaît le bonhomme! lol

la meilleure manière de décider chez qui on se forme, c'est de se renseigner directement auprès des formateurs, en lisant leurs livres, leurs articles et, si on le peut, en essayant d'assister à des conférences (daniel kieffer et robert masson donnent tous les deux des conférences dans des salons bios type Marjolaine etc).

ce serait dommage de se livrer à des jugements rapides et à des condamnations sans avoir été examiner de quoi il retourne exactement. chaque école a sa place dans le paysage des formations naturopathiques, et elles sont sûrement toutes complémentaires.

j'ajoute que je me tiens généralement plutôt à l'écart des conversations comparant les écoles. je les ai lues avec intérêt mais j'ai également souvent trouvé que cela finissait en "mon école est la meilleure, la tienne est moins bien". et c'est un peu dommage quand même. c'est comme si entre deux livres de naturopathie on disait que l'un était parfait et l'autre sans intérêt. mon vécu est fait de lectures contradictoires et d'expériences qui l'ont parfois été aussi. il faut faire attention aux dogmes et aux certitudes qui conduisent à s'entre-déchirer pour LA vérité ou pour L'Ecole qui l'enseignerait.

#32 serezeta

    Membre régulier

  • Membres
  • 148 Messages :
  • Commune:Bullion - Yvelines

Posté 12 March 2010 à 15:17

"la formation chez robert masson est axée d'abord et avant tout sur l'alimentation, c'est pour la nutrition je pense que beaucoup de gens viennent s'inscrire chez lui. l'alimentation, c'est vraiment son point fort, sa spécialité, il en parle tout le temps, c'est sa petite passion. selon lui, avec un réglage alimentaire, on devrait pouvoir régler presque tous les problèmes de santé"

Il n'y a pas que masson qui dit ça: les trois techniques fondamentales de la naturo sont justement
alimentation, éducation physique et psychologie.

Sinon je ne dis pas qu'il y a une école qui est bonne en absolu et les autres sont nulles,
mais il y a quand même un minimum: les écoles qui proposent des formation par correspondance par exemple.
Il s'agit d'un métier où l'expérience compte autant que la formation voire plus,
et comment ils peuvent arriver à accompagner des patients ceux qui ont fait une formation sans travaux pratiques dirigés?

#33 Puce

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 1 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 11 May 2011 à 20:53

Bonjour Sereza,

celà fait plus d'un an que tu as commencé ta formation de naturopathie au Cenatho.
Alors quelles sont tes impressions ? Tes satisfactions et insatisfactions ?
Comme toi, je souhaite démarrer ce type de formation à Paris, et je tourne en rond à force de lire des choses contradictoires.

Par curiosité, quel métier ou formation faisais-tu avant d'entreprendre la naturopathie ?

Merci d'avance pour ton aide.

#34 indiantigre

    Membre régulier

  • Membres
  • 159 Messages :
  • Genre:Femme
  • Commune:nantes

Posté 12 May 2011 à 13:42

Voir le messageserezeta, le 12 March 2010 à 15:17, dit :



Sinon je ne dis pas qu'il y a une école qui est bonne en absolu et les autres sont nulles,
mais il y a quand même un minimum: les écoles qui proposent des formation par correspondance par exemple.
Il s'agit d'un métier où l'expérience compte autant que la formation voire plus,
et comment ils peuvent arriver à accompagner des patients ceux qui ont fait une formation sans travaux pratiques dirigés?



Après ça dépend pour qui les formations par correspondance. Et personnellement je trouve cela intéressant
Je prends mon cas dans deux ans je décroche mon diplôme de pharmacienne mais comme mon objectif de longue date est de devenir naturo
Déjà d'une j'ai à ce jour un parcours autodidacte dans les médecines alternatives et j'en sais déjà très large sur le sujet.
De deux cela me ferait bien chier de ré assister à des cours pour qu'on me redise toute ce que j'ai appris dans mon cursus de pharma, notamment la physiologie la biochimie et plus tout ce que j'ai appris de façon autodidacte.
Donc pour moi la formation par correspondance reste un plus car me permet de ne pas avoir à me déplacer en permanence, ce qui est pas facile quand on a un boulot et que l'on bosse tous les samedis.
Je sais déjà depuis longtemps que je vais faire Dargère.

#35 JulieC

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 1 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 21 February 2012 à 20:42

Salut,

Je suis moi aussi à la recherche d'une formation de naturopathe. J'ai trouvé tout ceux qui ont été mentionnés dans ce topic, plus celui-ci : http://www.eenh.eu

Quelqu'un a un avis à donner ?





4 utilisateur(s) sur ce sujet

0 invité(s) et 4 utilisateur(s) anonyme(s)


Ce site existe depuis 1999 et représente plusieurs centaines d'heures passées à sa gestion et à son développement. Je fais cela avec joie et par passion. L'augmentation des visites et la qualité du référencement m'ont amené à mettre en place des outils professionnels pour pouvoir faire face à la fréquentation importante. 

Eco Bio Info reste un 
Si Eco Bio Info vous apporte quelque chose dans votre vie et que vous avez envie de me soutenir dans ma démarche, vous pouvez effectuer un don par paypal à partir d'1 Euro à l'aide du bouton ci dessous. Vous pouvez aussi faire connaitre Eco Bio Info à vos amis à l'aide du lien Facebook. Je serai heureux de recevoir votre don et d'utiliser ce don pour financer l'hébergement et l'abonnement aux mises à jour du forum (environ 500 Euros/an). Merci de tout 

Soutenez Eco Bio Info en faisant connaitre ce forum à vos amis :