nomade

Enfance sous surveillance ?

14 posts in this topic

(Avant de commencer ce post, Eric, si tu trouves une meilleure place pour ce fil, ne te gêne pas , je ne sais pas où le mettre !)

Je viens de découvrir que notre réalité depasse la pire des fictions, avec ce questionnaire test remis par la mgen (qui ne l'oublions pas est acoquinée avec l'inserm), dans une école primaire parisienne. Test avant de le faire à grande échelle ? :blink:

A savoir qu'il existe donc un questionnaire que les parents remplissent eux-même (allez voir surtout quelles questions on leur pose, sur eux et sur leurs enfants, c'est hallucinant !), un pour l'enseignant (et qui ne transite donc pas par l'accord des parents sur les réponses qui y sont inscrites !) lors d'une simple visite médicale scolaire...

C'est tout à fait effrayant, car cela ne fait que me confirmer que l'état commence des enquêtes douteuses, des recherches sur les "gênes de jeunes délinquants", sur le système de délation !

Tout cela est totalement contraire à la fois à toute déontologie, à la liberté de chacun, et ne risque pas d'améliorer le sort des enfants à problèmes...A quand le même questionnaire douteux concernant les parents qui éduquent à domicile ?

http://www.fondationmgen.org/PDF/quest_parents_paris.pdf

http://www.rue89.com/2007/05/14/une_etrang...fants_parisiens

(oui on va encore me dire que le média est orienté, mais l'info vaut le coup d'oeil...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Etant éducateur (directeur d'une structure accueillant des enfants de 3 à 12 ans) je trouve tout bonnement ce questionnaire scandaleux et à fiortiori inutile.

J'invite tous les parents quil l'ont reçu à la boïcotter: rien ne nous oblige à remplir ce genre de torchon dont on ne connait pas les aboutissants.

Etant moi-même père, il est hors de question que ce genre d'enquête n'aille plus loin que la poubelle !!!

post-3854-1179253623_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

La réalité dépasse la fiction...

Share this post


Link to post
Share on other sites

( :victory: merci Eric, effectivement c'est mieux là !!!)

A priori, pour le moment le truc n'a été mis en test que dans une école primaire parisienne et à Marseille...mais je fais confiance à notre nouveau gouvernement pour le mettre en place partout d'ici peu...si perconne ne réagit ! faites circuler l'info...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve effectivement que c'est scandaleux... on va vers un fichage des enfants (et des parents).

A quoi rime ce questionnaire ? il n'a aucune utilité, à part cataloguer l'enfant selon ses origines sociales, ses antécédents... où est la liberté, l'égalité et la fraternité dans ce pays ?

Je trouve personnellement que ce questionnaire est une atteinte à la vie privée ... espérons que sa longueur décourage plus d'un parent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

:huh: cette fois ça se confirme vraiment, voici ce que je trouve en fouinant encore, même les éducateurs sont inquiets :

http://www.sudeducation.org/article1288.html

Cette fois il s'agit d'un système informatique de fichage des élèves, nommé "base-élèves", qui ne respecte absolument pas les lois de la cnil...et qui abonde dans le sens d'une surveillance étroite des plus jeunes par le gouvernement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça fait vraiment peur surtout qu'il n'existe pas de gene de la

Share this post


Link to post
Share on other sites

OUPS :siffle:

je reprend il n'existe pas donc de gene de la delinquance ( ou autre comportementale) on ne nait pas delinquant ou autre on le devient (milieu social, education...)!!!!

ces messieurs dames dont fait parti notre nouveau president ( :crying: ) ferait mieux de lire des livres comme ceux de alice miller!!!

franchement notre fille doit rentrer à l'école à la rentrée et j'ai de moins en moins envie de l'y mettre!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une quinzaine de directeurs d'école se sont opposés à ce fichier base-élèves, qu'ils ont refusé de remplir, et ils ont reçu en janvier lors des Big Brother Awards le prix Voltaire - vigilence citoyenne, prix attribué à des personnes, des collectifs ou des projets qui, en luttant et manifestant contre la surveillance arbitraire des individus, se sont engagées de façon exemplaire pour informer le public sur les dérives du traitement automatisé et de l'arme technologique, que ce soit pour leurs écrits, actions, ou projets de société....

A noter, notre nouveau président a été nominé 6 fois aux BBA, en 7 ans d'existence du prix....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

l'enquête évoquée a apparemment été supprimée comme l'indique l'info ci-dessous reprise du site de France3 Paris-Ile-de-France Centre:

"Inquiétude de parents au sujet d'un questionnaire

L'enquête concernant 2 800 enfants scolarisés à Paris a été suspendue après la protestation de parents

(par Pierre-Olivier CASABIANCA)

La FCPE et la mairie de Paris ont demandé le retrait du questionnaire de la Fondation Mgen visant à mieux connaître la santé mentale et physique d'enfants âgés de 5 ans. Certains parents ont jugés que les questions posées étaient trop personnelles et craignaient que l'anonymat ne soit pas respecté.

L'enquête menée par la fondation de la Mgen (Mutuelle générale de l'Education nationale) dans 200 écoles de Paris Intra-muros a soulevé une vague de protestation des parents d'élèves. Ces derniers se sont émus de la trop grande indiscrétion des questions posées aux 2 800 enfants âgés de 5 ans. Conçu sur la base du volontariat, ce questionnaire devait servir à obtenir des données sur la santé mentale et physique des enfants.

Parmi les nombreuses questions certaines concernaient les parents et auraient permis à la fondation de la Mgen d'analyser les relations parents-enfants. Seulement, pour mener à bien l'étude, les parents devaient fournir des renseignements sur leurs antécédents familiaux (divorce, alcoolisme, dépression, violence...). Des questions trop précises pour certains d'entre eux qui craignaient que leur anonymat ne soit pas respecté et que des enfants à risque soient ainsi identifiés.

La FCPE-Paris, la principale fédération de parents d'élèves, a demandé sa suspension. Tout comme la mairie de Paris, qui a annoncé mercredi 23 mai dans un communiqué qu'elle suspendait sa convention avec la fondation de la Mgen. Et d'ajouter que ce questionnaire a " suscité des incompréhensions majeures et légitimes parmi les parents d'élèves, notamment parce que certaines questions sont apparues comme critiquables".

Il y a deux ans une enquête similaire avait été menée sans encombre dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. A Paris, la majorité des formulaires, une fois remplis, ont également été retournés sans que les participants ne trouve à redire."

Voilà une bonne fin... Mais restons mobilisés pour les prochains !!! :clap_1:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:victory:

ah ! eh bien en voici une excellente nouvelle !!!

comme quoi la mobilisation des fois, ça paye .

Mais effectivement, il va falloir rester d'une vigilance de tous les instants...car il n'y a pas que sur ce sujet que le terrain est miné.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me fais de nouveau le relais d'une information qui arrive de bretagne, à priori. Le fantôme est visiblement re-né de ses cendres...et pour changer personne n'aurait son mot à dire.

http://www.onpeutlefaire.com/forum/index.p...mp;#entry122120

même histoire, même système...faites vous également le relais de l'info ! Base-élève continue de faire son mauvais travail de fichage des enfants...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une fois, il faut avertir et faire barrage.

Le fichage des élèves, avec des questions personnelles ou sans aucun rapport avec un qeulconque programme de gestion d'en établissement, est intolérable :furious:

A quoi sert donc ce genre de fichier pour le Gouvernement ?

L'intérêt serait de connaître le but final...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les parents qui seraient concernés par ce fichage inadmissible, sudéducation a édité un tract informatif à faire circuler (signé également par les syndicats de la magistrature et des avocats) : ici

http://www.sudeducation.org/article2205.html

un journal des parents d'élève sur le sujet :

http://www.sudeducation.org/IMG/pdf/journa...ts_oct_2007.pdf

et le texte de la pétition écrite par les parents de l'aveyron, pour donner un exemple de ce qui est faisable...

http://www.sudeducation.org/article1042.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now