←  Hypermarché ou magasin bio ?

Les forums d'Eco Bio Info

»

Avoir Sa Micro Boulangerie

michel2 Photo michel2 26 Jun 2008

moi,j'ai rien contre les diplomés en général,ni les boulangers en particulier.....(mon beauf est petit boulanger de campagne!)
sauf que....certains diplomés font un peu de "complexe de supériorité",ça c'est domage et ça m'agace...(comme a dit Brassens,si la connerie n'a rien à voir avec l'age,la perfection et le bon savoir faire n'ont pas grand chose en commun avec la possétion d'un diplôme,mais ne sont heureusement, pas incompatible!)
pour les boulangers,ceux qui utilisent de la levure achetée font un peu un "complexe de supériorité" par rapport à ceux qui n'utilisent que le levain,car c'est sur ils ont un pain artificiellement plus gonflé(c'est un peu comme en agriculture quand on compare une céréale forcée à l'azote ou naturelle) les vrais bons boulangers sont ceux qui font du bon pain bien levé sans jamais avoir acheté un gramme de levure,comme les vrais bons paysans sont ceux qui produisent sans acheter d'azote chimique polluante et forte consommatrice de pétrole et ça diplôme ou pas l'expérience prouve que c'est pas gagné pour tout le monde.............
Répondre

colisbri Photo colisbri 10 Jul 2009

Bonjour,

Dans la maison de campagne se trouve un 'vieux' four à bois qui servait autrefois à cuire le pain de la maisonnée. QUe devrais je faire pour m'assurer qu'il est en état de marche? Avez vous des contacts que je pourrais activer près de chez moi. Je suis basé près de Tarbes dans les Hautes Pyrénées.

Merci de votra aide

nous,nous avons une micro boulangerie,avec un four à bois avec foyer et gueulard(il n'ya que la flamme qui va dans le four,un coup de serpillère pour enlever les cendres et hop,on enfourne!)ce four,c'est moi qui l'ai bati,en briques réfractaires spéciales (elles viennent d'aix sur vienne)les mêmes que les fours "voisin",et avec de la terre réfractaire pour faire les joints(coulis),c'est faisable,je peux éventuellement donner des conseils à ceux qui le souhaitent.
ma femme fait le pain 1 fois par semaine pour nous et pour vendre(un peu)on n'en vend que un peu car il n'est pas toujours régulier (boulanger c'est un métier!) et comme il faut en même temps(le même jour disons,ramasser les légumes,laver les légumes pour le marché aller chercher les enfants à l'école..etc)il y a des fois où ça beugue et les clients n'aiment pas ça du tout,l'irrégularité,mais ça ne fait rien,on mange le pain de notre blé fait dans le four qu'on a bati et ça c'est un luxe que peu de gens se permettent,nous,avec beaucoup de travail,oui!
[/quote]
Répondre

michel2 Photo michel2 11 Jul 2009

vous pouvez me contacter si vous croyez que je peux vous aider.........
autrement vore four,vous l'allumez,vous verreza bien si ça roule ou pas.....
Répondre

laboulange14 Photo laboulange14 30 Sep 2009

bonjour michel2,

moi c damien je vis en normandie et je pense m installer paysan boulanger, tu as un four que tu as construit toi meme et j aimerais avoir quelques conseils pour batir le mien.

egalement discuter du metier et de la conception de mon projet.

merci d avance
Répondre

michel2 Photo michel2 05 Oct 2009

oui,oui,j'arrive,c'est quoi les questions????si c'est particulier,envoyer en MP,autrement,c'est mieux que d'autres puissent en profiter...
je vais essayer de résumer,d'abord,trouver le bon endroit (chez soi de préférence!)car ,si on fait un four c'est pour longtemps...il faut prévoir à proximité un lieu de stockage du bois au sec,aprés choisir la taille et la sorte de four,soit direct (où on fait le feu dedans),soit à gueulard (où on fait le feu dans un foyer dessous et où c'est juste la flamme qui va dans le four)où encore mieux à chauffage indirect avec fluide caloriporteur (il y en a un de 1959,mon age,à coté de chez moi)mais là je ne suis pas compétent pour le tubulaire et le fluide..)ce n'est pas la même sorte de bois qui sera utilisée:bois à braise (petit chène) et fagots pour le four direct et bois à flamme (peuplier...)pour le four à gueulard et nimporte quoi pourvu que ça chauffe pour l'indirect...
autrement,il faut choisir le lien des briques,soit le ciment réfractaire (trés cher) soit le "coulis" terre réfractaire mélangée à de la chaux (travailler avec des gants étanches car au bout de 2 jours on a les mains à vif car la chaux les attaque...),moi,j'ai fait avec le coulis pour le four et le ciment pour le foyer et depuis 10 ans au moins aucune brique n'est tombée...
il faut trouver les BONNES briques (pas trop chères),moi,je les ai achetées à un paysan double actif qui en produit vers aix/vienne(87)la qualité de la terre est trés importante,il vend des grosses pour le dallage de la sole,des pavés pour le tour et des briquettes pour la voute.
j'arrète les détails pour aujourd'hui,si vous voulez que je continue,relancez la machine....
Répondre

MarkFAR Photo MarkFAR 29 Dec 2010

Bonjour tout le monde,

Je fais partie d'un collectif autogéré qui s'appelle la FAR (Ferme autogérée de la Roya), et on est en train d'essayer de mettre en place une activité rémunératrice de boulangerie d'ici l'été prochain. Un four à pain existe déjà dans la ferme, et même si le fournil n'est pas en état neuf neuf on pense se lancer en utilisant celui-là dans un premier temps, pour ensuite essayer d'en construire un 'mieux' nous même. On vend déjà du fromage sur plusieurs marché, donc l'aspect vente ne présente pas trop de problèmes.
En revanche, j'ai une expérience toute relative en panification ; en gros ça fait un moment que je fais des fournées hebdomadaires de pain (du style entre 5 et 15 kg) au four électrique ou à gaz pour moi ou pour le collectif, et que je gère mon levain. Je n'ai en revanche que très très peu d'expérience en ce qui concerne les fours à bois, surtout de la taille de celui qui se trouve à la ferme : supposément 30kg par fournée... bref il est suffisamment grand pour que j'ai du mal à atteindre le fond avec une raclette de 4m...

J'ai pour projet de faire un petit tour de France des paysans-boulangers, pour comparer les différentes techniques et pratiques, pour en apprendre un peu plus sur la panification et surtout l'utilisation et la construction de fours à bois. J'ai déjà quelque contactes parmi les relations de la ferme, mais j'aimerais savoir si certains d'entre-vous qui faites déjà du pain sur leur exploitation et qui fréquentent ce forum serraient disposés à me recevoir une petite journée (ou plus si affinité, bien sûr je suis disposé à donner un coup de main si c'est bienvenu...) sur leur ferme.

Je serrai également très intéressé d'en apprendre un peu plus sur la réglementation concernant la vente, la culture, la transformation etc ... mais j'avoue franchement qu'on ne va pas se laisser arrêter dans nos projets par ce qui me semble a priori être un tas de lois insensées dans lesquelles pas grand monde ne s'y retrouve de toute façon.

Je vous laisse donc mes contactes si quelqu'un peut m'aider, ne serrait-ce qu'en me donnant conseils ou infos, je lui serrai très reconnaissant.
Bon pain à tous!

Mark
Ferme autogérée de la Roya
06430 LA BRIGUE
Tel : 0493027065
Mail : tera_1225 AT hotmail DOT com.
Répondre

fermedechabannes Photo fermedechabannes 03 Jan 2011

bonjour, je vends du pain sur les marchés depuis septembre, en tant que paysan boulanger.

pour l'instant j'achete ma farine chez un producteur. au debut je pensait planter chez moi, mais mes terrains sont difficilement accesibles pour des engins agricoles...

je pense donc stopper mon statut d'agriculteur et prendre une licence commercial, d'apres un ami boulanger, ca se fait, surtout chez les grands distributeurs de pain.

d'apres lui il suffit d'ouvrir un fournil, mais interdiction de s'appeler "boulanger".

est ce que quelqu'un aurai entendu parler de ce statut? aurai des infos ou des pistes?

Répondre

libellulie Photo libellulie 30 Dec 2011

bonjour à tous, je travaille dans une boulangerie au "" fourneau "" depuis quelques années, et je compte très bientot me lancer dans ma propre boulangerie. J'ai eu mon CAP il y a quelques années. Bon, je ne suis pas vraiment d accord quand je lis la comparaison suivante : c comme faire passer un diplome à un enfant pour marcher... Je suis fier de ce diplome et il n'apporte pas rien ! On n'y apprends la base. Si la "base" est pas bonne, c'est comme un chateau de carte, c'est bancal. Je pense que c est un passage conseillé, surtout si on veut se lancer dans le monde de la boulangerie et en ouvrir une soi même !!!!!! D ailleur il y a 20 ans , je sais que tout le monde pouvait devenir boulanger. aujourd hui , je ne sais plus. (ça depend si tu fait de la patisserie aussi ?)
Pour ce qui est de la legislation consernant son entreprise, je crois qu il faut voir avec APCE. Pour ce qui est des éventuels couts : il faut aussi penser à l'embauche de personnel (si on le souhaite) + les charges. Après, je me souviens que mon patron, qui a sa boulangerie depuis 3 ans et qui commencent vraiment bien à marcher, m'a dit avoir galérer au debut. La boulangerie était pas connue, il s'est vraiment bouger pour se faire connaitre! ( cest une boulangerie/patisserie artisanale) : petite carte, démarche pour travailler avec des traiteurs, site internet, présence sur le web sur les guide d'activités pour ce faire de la pub gratuitement , signalitique devant la boulangerie, façade pour que celle ci soit voyante... cela n'a pas été de tout repos, surtout au debut !
si vous avez aussi des expériences à faire partagées, je suis tout ouïe ! Je n ai pour l instant fait aucune démarche pour la création d une boulangerie, mais je me refererai à mon patron.
Répondre