Aller au contenu


Recette Du Pain Essénien


47 réponses dans ce topic

#1 maxitranse

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 4 Messages :

Posté 24 November 2004 à 21:52

Bonjour à tous :)

Je suis nouvelle sur ce forum.
Je suis passionnée par le pain (fait maison bien sur), la musique et je m'interresse au bio.

Qui pourrait m'expliquer comment faire du pain essénien aux graines de blé germées.
Merci d'avance :bisou:

#2 Corpse Grinder 666

    Membre régulier

  • Membres
  • 145 Messages :

Posté 25 November 2004 à 04:00

je n'ai hélas trouvé que ca :
http://www.abovie.com/cgi-bin/archive1/con...fig.pl?read=750

:(

#3 Mireille

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 3167 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 25 November 2004 à 07:57

Bienvenue maxitranse :fleurs: j'ai essayé il y a longtemps de faire la recette donnée dans un livre sur les évangiles des esseniens ( que je vais rechercher ), ça n'avait pas eu un franc succès :pleur: mais j'ai retrouvé ces 2 recettes qui peuvent t'aider dans le livre "LES PAINS DES QUATRE SAISONS "(recettes des lecteurs de la revue les 4 saisons du jardinage ). éd.Terre Vivante : à essayer !

GALETTES, CHAPATIS ET AUTRES PAINS NON LEVÉS

Citation

Pain de graines germées

Pour un pain d'environ 1 kg : 750 g de blé (ou 5O % épeautre et 50 % blé ; on peut aussi utiliser 10 % de seigle) 1 c. à c. de sel

Laisser tremper dans l'eau pendant 24 heures, égoutter, rincer toutes les 12 heures.
Dès l'apparition d'un petit point blanc (pas de germination avancée car le pain, trop riche en diastases, deviendrait peu digeste et collant), broyer les graines dans un hachoir à viande à travers la grille de 4 ou 4,5 centimètres ; réserver 10 % de grains entiers qui seront ajoutés ultérieurement à la pâte.
Recueillir la pâte à la sortie du hachoir et la mouiller jusqu'à obtenir une pâte très humide, ajouter le sel et les 10 % de grains réservés entiers, bien mélanger le tout.
Prendre un moule avec couvercle, le huiler et l'enfariner copieusement. Y déposer la pâte aux deux tiers du volume utile, laisser fermenter à température ambiante pendant 10 à 12 heures (ou plus si nécessaire). La fermentation se fera dans le moule sans couvercle mais recouvert d'un linge humide.

Dès que la pâte est levée, mettre le couvercle et enfourner dans un four froid réglé à 160 °C. Cuire environ 2 heures.

Pour démouler plus facilement, laisser refroidir dans le moule.

Pour la conservation, envelopper le pain dans un papier sulfurisé et dans un linge.

Le pain sera agréable au goût sans présenter de « goût lactique ».

Remarque : le levain spontané naturel se forme lors du trempage des grains; il n'est donc pas nécessaire d'y ajouter une touche de levain quelconque.

L'eau de trempage peut être utilisée pour mouiller la pâte, mais il faut en surveiller l'acidité: il s'agit en réalité du levain ; cette utilisation se fera avec précaution en fonction du goût recherché, plus ou moins acide.
(Hubert DESCAMP SUISSE)

Citation

Chapatis au blé germé

600 g de farine 1 poignée de blé germé Eau Sel (facultatif)

Faire tremper le blé pendant 12 heures. Rincer et égoutter toutes les 12 heures pendant 36 heures. Passer les grains germés au moulin à viande. Mélanger la pâte obtenue avec les carottes râpées et le sel. Former une grosse galette d'environ 5 centimètres d'épaisseur et la déposer sur un lit de graines de tournesol décortiquées. Parsemer la surface de graines de tournesol.
Cuire au four, enveloppé dans un papier d'aluminium, 50 à 60 minutes à 190 °C.
Très riche. A consommer en quantités modérées.
Écraser le blé germé au pilon, et le mélanger avec la farine et l'eau. Couvrir d'un linge humide et laisser lever entre 4 heures (par temps chaud) et 12 heures (par temps froid).
Former des petites boules et les laisser reposer 1 heure. Les étaler en galettes, à la main plutôt qu'au rouleau, les laisser reposer à nouveau une demi-heure et les cuire 1 ou 2 minutes de chaque côté dans une poêle sèche, à feu moyen. La pâte gonfle immédiatement dans la poêle. Remettre à cuire 3 ou 4 minutes de chaque côté. Le chapati gonfle comme un petit ballon.

N.B. : L'absence de sel est beaucoup moins sensible au palais que pour d'autres types de pain.
(Dominique FARHI 75 - PARIS)


#4 maxitranse

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 4 Messages :

Posté 25 November 2004 à 20:52

Merci a vous. :bisou:

Je savais dejà que c'est un pain qui ne se cuit pas, il est séché au soleil (ou éventuellement au four doux).
Avec ces indications, je vais essayer d'en faire un.
Je vous tiendrai au courant.

#5 dedebard@yahoo.fr

    Membre régulier

  • Membres
  • 112 Messages :

Posté 26 November 2004 à 05:16

Salut ,

salut maxitranse ,
j'ai moi-même fait du pain essénien , j'ai passé les graines germées mélangées avec un peu d'eau au hachoir électrique . Puis j'ai étalé le tout sur un plat , j'ai mis cela au four , pas plus de 40° et porte entrouverte , si mes souvenirs sont exacts 2 à 3 heures à peu près .
Je n'ai mis que des graines germées mélangées à un peu d'eau , pas d'ajout de sel ni de sucre , mais selon les recettes tu peux y a jouter des amandes , raisins sec ...ect.

Deux à trois heures ainsi au four à 40° porte entrouverte , quand tu n'as pas le loisir de le laisser exposé au soleil dans un jardin en été !

C'était assez bon , avec un goût sucré ( c ' est le sucre naturel de blé ) .
Hélàs , j'ai réessayé dernièrement et je n'arrive plus à le faire aussi bien , et je ne retrouve pas ce bon goût sucré ! Peut-être que je le fais trop germer ? Ou peut-être que c'est le blé qui est différent ?

--- Apparté :
D'après ce que j'ai lu , dans un grain de blé il y a X quantité de vitamine C , une fois moulu et cuit il y en a moins , mais une fois germé il y en a 500 fois plus ! Cela pour le blé . Pour les autres graines ce n'est peut-être pas 500 fois plus , mais c'est tout de même plus , c'est une usine naturelle à vitamine , et sans compter les enzimes !

Pour les faire germer , nul besoin d'acheter un germoir ; c'est cher et si tu ne fais pas une petite consommation de graines germées cela ne suffira pas .
Le mieux c'est une bouteille d'eau minérale de 1,5 litre que tu coupes au goulot , de manière à ce que la circonférence du haut soit la même que celle du fond . Tu mets cinq ou six cuillères à soupe de blé dedans , tu recouvres d'eau jusqu'à dépasser au double ou un peu moins , sur l'ouverture tu mets un morceau de toile moustiquaire maintenue par un élastique et tu laisses ainsi toute la nuit . Tu peux trouver de la toile moustiquaire dans des magasins où est vendu du tissu au mètre , pour deux à trois euros tu devrais en avoir plus d'un mètre .
Le lendemain , sans enlever la toile moustiquaire , tu vides l'eau , tu rinces deux ou trois fois sous le robinet , tu vides l'eau et tu mets la bouteille en biais sur un plateau en prenant soin à ce que les graines soient bien étalées sur la longueur de la bouteille , le coté toile moustiquaire en bas , et tu recouvres le tout d'un tissu pour que cela soit dans l'obscurité . Et tu fais cela chaque jour . En été quand il fait très chaud , il vaut mieux renouveler l'opération deux ou trois fois par jour afin d'éviter que cela moisisse .

Pour la consommation courante tu peux le faire germer assez bien , jusqu'à ce que cela soit un peu vert . Si tu as du mal à le digérer ne le mange pas cru mais mets le tout dans la soupe en fin de cuisson après avoir arrêté le feu . Tu mets le tout dedans et tu laisses deux à trois minutes et cela sera plus digeste . Ou si tu fais bouillir la soupe , tu mets le tout dans la dernière minute ou cela bouillonne .

C'est ce que je fais car j'ai du mal à digérer le blé germé cru alors que pour le soja vert et les lentilles je n'ai pas ce problème . Mais il faut dire que je ne le mange pas dès que le germe est sorti , je le fais germer tout de même un peu plus .

Pour les graines de soja vert :
Ce n'est pas du vrai soja mais du haricot mungo , le soja véritable est toxique et il ne faut jamais le manger cru . Une fois broyé ou en jus après à peu près avoir été deux heures en ébullition , et en grain après quatres heures environ .
Pour les graines de soja vert , c'est le même principe de germination .
Il faut mettre deux cuillères à soupe de graine , et après 10 à 15 jours la bouteille est pleine ! tout se mange , même la racine . Le plus enquiquinant pour les graines de soja vert ( haricot mungo ) , c'est d'enlever les peaux qui paraît-il ne sont pas très disgestes . Il faut mettre le tout dans un grand récipient et le remplir d'eau ; les peaux flottent au dessus , et il suffit de les enlever . Enfin , ils ne surnagent pas toutes , il y en a qui reste au fond .

Pour les lentilles c'est à peu près pareil , avec le problème des peaux en moins pour les lentilles vertes . Je mets trois cuillères à soupe et au bout de plusieurs jours la bouteille est pleine !

Je ne couvre d'un linge que les premiers jours .

Les graines germées c'est bon pour la santé , et c'est économique .
A plus.
Bye.

Ps :
Toutes les graines germées ne sont pas comestibles , comme par exemple les graines de tomate , du moins crues car cuites je ne sais pas ( mais à mon avis elles ne le sont pas même en étant cuites ! ) .
Je disais plus haut qu'une bouteille d'eau minérale en plastique c'est mieux qu'un germoir . C'est vrai car c'est moins cher et l'on peut en faire d'assez grande quantité , pour ma part j'utilise plusieurs bouteilles pour différentes graines , il m'arrive d'avoir un roulement avec six à sept bouteilles , mais c'est toutefois pour les graines assez grosses comme le blé , lentilles , soja vert ( haricot mungo ) , tournesol ...ect.
Mais pour les petites graines ( du moins certaines petites graines ) cela peut poser problème . J'ai eu un problème avec une petite graine , je ne me rappelle plus laquelle , de la moutarde peut-être ? car l'eau ne pouvait pas bien s'écouler à travers la toile moustiquaire , le tout étant devenu assez gluant . Et si mes souvenirs sont exacts , cela est même devenu moisit .

#6 maxitranse

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 4 Messages :

Posté 28 November 2004 à 11:09

Je me lance ce matin. ;)
J'ai mis le blé à germer.
Je vous tiendrai au courant de mon expérience.
:bisou: :bisou:

#7 estouest

    Membre régulier

  • Membres
  • 104 Messages :
  • Genre:Homme
  • Commune:Fontaine-Daniel (53)

Posté 23 February 2005 à 18:13

Alors qu'en est-il de la réussite du pain essénien ?

#8 maxitranse

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 4 Messages :

Posté 24 February 2005 à 20:48

Ben justement, :wacko: pas une réussite. Je pense que mon blé était trop germé (ca germe rapidement le blé).
Je retenterai peut-être un jour.
Tenez-moi au courant si vous faites des essais !

#9 mushotoku

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 1 Messages :

Posté 31 March 2005 à 16:54

J'ai essayé la recette de Hubert Descamps, c'était pas convaincant :doute:

J'ai fait 2 essais :
pour le premier, j'avais broyé mes graines germées sans ajout d'eau puis je l'ai mis dans le moule pour la nuit. ça n'a pas levé du tout, je l'ai quand même fait cuire et c'était très bon, sucré mais dense.

deuxième essai, je broies les graines dans un peu d'eau, je filtre avec une passoire, j'égoute bien et je mets le broyat dans le moule. Après une nuit et un petite journée (j'ai pas eu le temps de le farie cuire le matin !), ça n'avait pas monté non plus. je l'ai fait cuire et c'est trop acide.

J'espère que le prochain essai sera plus réussi !

Bon, tenez nous au courant de vos essais !

#10 Eric

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 1876 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 12 August 2005 à 21:12

Bonsoir,

Pour info, je me suis lancé aussi dans le pain essénien grâce à un livre en anglais, assez détaillé sur le sujet (kitchen garden cookbook par Steve Meyrerowitz) et lui ne dit pas du tout de laisser lever ce pain là, il dit de l'enfourner à basse température dès qu'il a été broyé. Autre info aussi : il faut broyer les graines dès que la taille du germe (minuscule) égale la taille de la petite racine : 1/4 cm !
Voilà, des nouvelles de ce pain dès qu'il est prêt !

Eric

#11 La Sauvagine

    Visiteur occasionnel

  • Membres
  • 3 Messages :

Posté 27 September 2005 à 20:15

Eric,

Le apin Essénien il était réussi?
Tu sais nous en dire plus

Bien merci
Françoise

#12 Liana

    Membre régulier

  • Membres
  • 83 Messages :
  • Commune:Sud Est de la France

Posté 25 March 2006 à 14:08

Bonjour,

alors des nouvelles de vos pains aux graines germées ???

Vous avez réussis ?

Laissez vous ou non lever avant enfournement ?

Merci de nous faire partager vos expériences.

#13 Eric

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 1876 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 25 March 2006 à 14:31

Bonjour,

Je fais depuis cette lecture du pain essénien régulièrement avec du blé germé et soit des raisons soit des figues en morceaux.

Le principe est extrèmement simple; je laisse germer 1 à 2 jours du blé (le germe doit être de la même taille que la racine, soit 1/2 cm maxi), puis je passe le blé germé au samson. Avant, je le faisait "cuire" au four sur la position minimale pendant deux heures. Maintenant, une amie m'a ramené deux plateaux de déshydrateur spéciaux, où il est possible d'enlever la grille, et cela permet donc de déshydrater des aliments épais à 42°. C'est ce que je fais.
Ca n'a certes rien à voir avec du vrai pain (moi qui suis fils de boulanger meilleur ouvrier de France !) mais au niveau nutritionnel non plus, ça n'a rien à voir. Les enfants en mangent aussi.

Eric

#14 Liana

    Membre régulier

  • Membres
  • 83 Messages :
  • Commune:Sud Est de la France

Posté 28 March 2006 à 10:52

Bonjour Eric et merci d'avoir répondu à ma question.

Je vais tenter également.

Comme Mireille j'ai regardé le livre "LES PAINS DES QUATRE SAISONS "(recettes des lecteurs de la revue les 4 saisons du jardinage). éd.Terre Vivante.

Je serai tentée par l'essai d'un pain au graines germées (selon Hubert DESCAMP SUISSE) sans aucune levure achetée ni levain rajouté (les céréales germées faisant naître un levain spontané) et avec une cuisson en moule couvert au four.

Mais aussi par le pain selon les esséniens (selon la recette de Jean-Marc Burglin 68 - "LES PAINS DES QUATRE SAISONS " p. 67)(sans addition de sel ni de levure).

Même début de recette mais aucune cuisson, les grains écrasés sont façonnés en galettes mises à sécher. Elles sont retournées en cours de séchage. Aucun des principes du grain n'a été détruit par une cuisson.

Mais je ne possède aucun matériel sophistiqué.

Je vous tiendrai au courant de la suite.

Bons pains.

#15 Liana

    Membre régulier

  • Membres
  • 83 Messages :
  • Commune:Sud Est de la France

Posté 03 April 2006 à 10:05

Citation

...

Comme Mireille j'ai regardé le livre "LES PAINS DES QUATRE SAISONS "(recettes des lecteurs de la revue les 4 saisons du jardinage). éd.Terre Vivante.

Je serai tentée par l'essai d'un pain au graines germées (selon Hubert DESCAMP SUISSE) sans aucune levure achetée ni levain rajouté (les céréales germées faisant naître un levain spontané) et avec une cuisson en moule couvert au four....

En ce qui concerne le pain aux graines germées qu'il faut enfourner quand le pâton est monté dans le moule... Je n'ai pas réussi.

En fait si on attend que le pâton gonfle naturellement dans le moule sans adjonction de levure ou de levain rajouté, cela revient à attendre que la pâte fermente et devienne un levain.

Le pain qu'on pourrait obtenir après cuisson d'un pâton naturellement gonflé dans le moule seront donc un levain cuit, ce qui devrait il me semble donner au pain un goût très acide.

Cependant j'avais obtenu une belle pâte et mis en moule et j'ai attendu que ça lève mais au bout de 5 jours je n'ai pu constater aucune levée. Je l'ai jeté car il sentait mauvais et commençait à moisir sur le dessus. (Pourtant j'ai l'habitude de créer des levains naturels et là rien...).

#16 Liana

    Membre régulier

  • Membres
  • 83 Messages :
  • Commune:Sud Est de la France

Posté 03 April 2006 à 10:11

Citation

...le pain selon les esséniens (selon la recette de Jean-Marc Burglin 68 - "LES PAINS DES QUATRE SAISONS " p. 67)(sans addition de sel ni de levure).

Même début de recette mais aucune cuisson, les grains écrasés sont façonnés en galettes mises à sécher. Elles sont retournées en cours de séchage.  Aucun des principes du grain n'a été détruit par une cuisson.

Mais je ne possède aucun matériel sophistiqué.

...

Pour la recette du pain des esséniens sans cuisson :

J’ai profité du beau temps et du mistral pour sécher la « galette » en plein air. Cependant je n’avais pas graissé l’assiette et je n’ai pas réussi à décoller le pain très mince de l’assiette sans le briser. (Faudrait peut être graisser l’assiette ou mettre un papier cuisson...).

Ce fut quand même mangeable, sans pour autant avoir le goût du pain.

Image IPB

#17 marithe

    Membre habitué

  • Membres
  • 12 Messages :

Posté 26 May 2007 à 18:25

bonjour,
j'aimerais faire du pain essenne, et je cherche des recettes et des conseils, car j'avais déjà essayé il y a un certain temps mais c'était tantot pas assez cuit, tantot trop cuit...
merci pour les infos.

#18 Mireille

    Membre régulier

  • Administrateur
  • 3167 Messages :
  • Genre:Femme

Posté 30 May 2007 à 17:51

:flowers: Bonjour marithé, il y avait déjà un vieux sujet ouvert sur la question, j'ai combiné les sujets.
si ça peut t'aider...

#19 yvv

    Membre habitué

  • Membres
  • 48 Messages :
  • Genre:Homme

Posté 02 June 2007 à 16:11

Bon quelques mises au point :

1-le pain essenne est par prinipe cru. si tu le cuis tu flingues tout, alors plus rien à voir.

2-l'avantage du pain essenne germé (du moins sur la papier) c'est qu'il transforme ses amidons en sucre et que son taux de gluten disparaitrait. en fait c'est en thérorie, parce qu'en pratique ça reveille tjs mes allergies au gluten...

3-le pain esseine vendu par Gaïa est "triché". pour réussir leur boule et la faire lever ils rajoutent du gluten. sans prévenir personne et sans le marquer sur l'emballage : pas glop, j'achete plus...

4-faites germer votre blé (mais mieux je le fais au sarasin - tout plus mieux et pas de gluten. sarasin la graine magique ! la seule en forme de pyramide !), dés que le germe est sorti uniformement sur toute la quantité le passer au mixer. mais là il y a un grand secret. il faut que le grain ne soit ni trop sec, ni trop humide ! question de coup de main.... lorsque son humidité est idéale tout se fait tout seul : au bout de quelques minutes la pate s'aglutine d'elle même en une boule pas trop collante (trop collante=trop humide. pas assez agglutinée=pas assez humide). Surtout ne rajouter pas d'eau, garantie d'échec. faut just etre bien vigilant, et réduire la graine lorsqu'elle est sufisament germée et humide ! c'est ici qu'intervient le savoir faire.....
ensuite vous faites une boule que vous posez sur du papier sulfurisé (celui pour les tartes) et hop au four, porte ente-ouverte, pas plus de 40°, pas plus d'une demi heure. il s'agit just de le sécher un peu autour. pas de le cuire ! s'il est trop humide galère ! il cuit, il sèche mal, etc.......
ou bien (mieux à mon sens, surtout avec le sarasin) vous faites des petites galettes (style wasa ou équivalent) d'à peine 3 ou 4 mm d'épaisseur. posée sur le même papier sulfurisé, et hop au soleil (sous une vitre ça peut aller plus vite lorsque le soleil est pas trop fort), on surveille et retourne régulièrement, et en 2, 3h c'est prés. il ne faut pas les dessécher trop. faut que ça reste un poil humide à l'intérieur, sinon le gout et plus dur, plus acide.
Avantage avec le soleil c'est la meilleure énergie. pas de gaz, pas de bois, gratuit. de plus en qualitatif c'est le top. il rajoute son énergie et sa conscience à ta galette, c'est pas rien !

5-pour alléger les galettes ou la boule, ne pas rajouter de gluten (hérésie du style la marque Gaïa !), mais au contraire incorporer d'autres ingrédients réduits : style carottes, courgettes, olives noires, basilic, orties, autres....., chacun à son gout et à son immagination. les ingrédients se mélangent tous ensembles dans le mixeur.

Alchimie : la graine de sarasin (élement terre) trempée dans l'eau (élement eau) mise à germer dans le bocal tête en bas (en verre le bocal, pas en plastique comme j'ai lut......) germe. puis séchée au soleil (élément feu) avant de passer dans votre organisme ou toute la combinaison de ces 4 éléments vous délivrera le 5ème, à savoir : le prana. Elle est pas belle et simple la vie ?

voilà, amusez vous bien.

Om
Yv

#20 thierry pasteque

    Membre régulier

  • Membres
  • 440 Messages :

Posté 03 June 2007 à 08:49

Voir le messageyvv, le 2 Jun 2007, 17:11, dit :

2-l'avantage du pain essenne germé (du moins sur la papier) c'est qu'il transforme ses amidons en sucre et que son taux de gluten disparaitrait. en fait c'est en thérorie, parce qu'en pratique ça reveille tjs mes allergies au gluten...

c'est pas tout a fait exact ...
ses amidons (sucres complexes) sont transformés en sucres simples et la chaine proteique que l'on nomme gluten est partiellement hydrolysée ( décomposée) en structures plus courtes et plus facilement assimilables , c'est pas un "taux qui disparait"

3-le pain esseine vendu par Gaïa est "triché". pour réussir leur boule et la faire lever ils rajoutent du gluten. sans prévenir personne et sans le marquer sur l'emballage : pas glop, j'achete plus...

apres enquete chez gaia , ils ne rajoutent pas de gluten , désolé!
par contre il est notoire que ce pain est cuit ( ils ne s'en defendent pas ) et bien trop peu a mon avis pour etre digeste!

Alchimie : la graine de sarasin (élement terre) trempée dans l'eau (élement eau) mise à germer dans le bocal tête en bas (en verre le bocal, pas en plastique comme j'ai lut......) germe. puis séchée au soleil (élément feu) avant de passer dans votre organisme ou toute la combinaison de ces 4 éléments vous délivrera le 5ème, à savoir : le prana. Elle est pas belle et simple la vie ?

cette alchimie est deja presente dans la croissance de toute plante , mais aussi dans le pain industriel que banette refourgue chaque matin!!

bises
diWan"pas steack"






2 utilisateur(s) sur ce sujet

0 invité(s) et 2 utilisateur(s) anonyme(s)


Ce site existe depuis 1999 et représente plusieurs centaines d'heures passées à sa gestion et à son développement. Je fais cela avec joie et par passion. L'augmentation des visites et la qualité du référencement m'ont amené à mettre en place des outils professionnels pour pouvoir faire face à la fréquentation importante. 

Eco Bio Info reste un 
Si Eco Bio Info vous apporte quelque chose dans votre vie et que vous avez envie de me soutenir dans ma démarche, vous pouvez effectuer un don par paypal à partir d'1 Euro à l'aide du bouton ci dessous. Vous pouvez aussi faire connaitre Eco Bio Info à vos amis à l'aide du lien Facebook. Je serai heureux de recevoir votre don et d'utiliser ce don pour financer l'hébergement et l'abonnement aux mises à jour du forum (environ 500 Euros/an). Merci de tout 

Soutenez Eco Bio Info en faisant connaitre ce forum à vos amis :