LeMondeDeLulu

A Propos Du Papier Toilette ...

55 posts in this topic

j'essaie de passer petit à petit à l'alimentation vivante mais comme je te disais dans un autre topic ça ne se fait pas en un jour !

contre les diarrhées il y a aussi l'argile qui est bien efficace

quant à se servir des doigts je ne crois pas que je pourrais y arriver un jour moi qui aie déjà horreur en temps normal d'avoir les mains sales, maios la lingette ou le gant ça doit pouvoir se faire

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour dépenser aucun papier

faites caca dans un aspirateur (en route)

(Notre démonstrateur a préféré garder l'anonymat)

post-4300-1185484948_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'achète du papier WC recyclé dans mon intermarché

c'est la marque "idées vertes", à 1,68€ les 6 rouleaux

on trouve aussi du PQ recyclé chez carrefour, champion et monoprix

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'achète du papier WC recyclé dans mon intermarché

c'est la marque "idées vertes", à 1,68€ les 6 rouleaux

on trouve aussi du PQ recyclé chez carrefour, champion et monoprix

Quel dommage : On en trouve aussi dans les petits magasins bios... C'est tellement plus sympa, d'y aller... Et tellement plus tout : écolo, social, convivial, agréable...

Pourquoi s'empoisonner dans une grande surface !?

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tout simplement parce que je suis étudiante et qu'en mag bio le PQ coute dans les 2€ les 6 rouleaux, contre 1,68€ à mon inter

en plus l'inter est à 3 minutes à pied de chez moi, alors qu'il me faut la voiture pour aller au mag bio

ne t'en fais pas, je vais au mag bio tous les 15 jours environ, mais j'espère que tu comprendras que j'achète bio pour le moins cher possible

idem pour les jus de fruits : je prends les marques bio de supermarché car j'en bois tous les jours et je ne peux pas me permettre d'en acheter à 3€ le litre dans mon mag bio

Share this post


Link to post
Share on other sites

petit soucis : j'ai acheté du papier WC recyclé en rouleaux compacts (moins d'emballage), mais il est fin comme du papier à cigarettes !! :zero:

du coup il faut en utiliser plus...

avez-vous le même soucis avec ces papiers compactés ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut, j'ai deja pensé à la même chose, s'essuyer avec des petits carrés en tissu et les laver ensuite, mais c'est pas forcement adapté à tous, par exemple, pour ma part ce ne serait pas genant car je fais ma commission très seche... mais il y en a a qui font ça plutôt gras... donc bonjour l'état des torchettes :27:

Donc, bonne idée, mais a reserver aux gens qui font "sec".

on y pense serieusement ...

par contre, pour la grosse commission, on garderai un petit stock de PQ ... et aussi pour quand on recois des invité, je ne me vois pas leur imposer mes lingettes, on va me prendre (encore plus) pour une extra terrestre...

mais l'idée des lingettes tissu a laver regulierement , ca me plais bien...

Share this post


Link to post
Share on other sites
on y pense serieusement ...

par contre, pour la grosse commission, on garderai un petit stock de PQ ... et aussi pour quand on recois des invité, je ne me vois pas leur imposer mes lingettes, on va me prendre (encore plus) pour une extra terrestre...

mais l'idée des lingettes tissu a laver regulierement , ca me plais bien...

lol, c'est sur que je me vois pas non plus imposer des lingettes aux invités, déja qu'on me prends pour un detraqué quand je parle de mes toilettes seches!

Share this post


Link to post
Share on other sites
lol, c'est sur que je me vois pas non plus imposer des lingettes aux invités, déja qu'on me prends pour un detraqué quand je parle de mes toilettes seches!

les toilettes seches, ca ne me derangerais pas,

mais en appartement, 3eme etage, ... pas evident ... car ou jeter les déchet ensuite ???? :what:

Share this post


Link to post
Share on other sites
les toilettes seches, ca ne me derangerais pas,

mais en appartement, 3eme etage, ... pas evident ... car ou jeter les déchet ensuite ???? :what:

Pas evident en effet, j'ai habité moi aussi au 3eme etage sans ascenseur lol, et pas de toilettes seches car pas de jardin, l'ideal est d'avoir une maison avec un petit terrain, ou alors trouver quelqu'un qui à un terrain et qui accepterait de recevoir ton "offrende".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas evident en effet, j'ai habité moi aussi au 3eme etage sans ascenseur lol, et pas de toilettes seches car pas de jardin, l'ideal est d'avoir une maison avec un petit terrain, ou alors trouver quelqu'un qui à un terrain et qui accepterait de recevoir ton "offrende".

Ce week-end, je suis allée à la fête de l'environnement à Bruxelles. Un groupe de personnes y avaient construit deux toilettes sèches, pour démonstration, et usage direct aussi. Nous étions plusieurs personnes à parler avec ceux qui présentaient les toilettes, et le problème de la toilette sèche en appartement a été évoqué. La première réponse est de dire, oui, mais on connait toujours quelqu'un qui a un jardin. Mouis, cela ne me paraît pas vraiment réalisable. Si 1/4 des gens vivant en appartement commençaient à évacuer leur seau de toilettes sèches chez tous leurs amis à jardin, je pense qu'on serait bien vite à saturation. (L'idée, à terme, devrait être tout de même d'augmenter le nombre de gens qui en ont, de manière significative).

Une autre idée a alors été évoquée. Si la toilette sèche devait devenir une chose courante en ville, il serait possible d'organiser un système de dépôt de sciure de bois et de ramassage de déchets-toilette. Je ne sais pas bien comment cela pourrait être organisé, mais on organise bien le ramassage des poubelles, et même des poubelles triées. On commence aussi à créer des compost collectifs dans certains quartiers. Donc, si les mentalités continuent à évoluer, on finira par songer à rendre la toilette sèche possible dans les immeubles à appartement.

Bon, j'ai un peu dérivé du sujet.

Pour en revenir au papier toilette, je vais laisser l'idée des lingettes lavables faire son chemin. Pour l'urine en tout cas, cela me paraît plus accessible à ma petite mentalité occidentale ;) C'est finalement un peu le même principe que le lange, la serviette menstruelle ou le protège slip, lavables.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edit : sujet combiné

Bonjour, C'est un drôle de topic pour ma première intervention, mais bon...Mon amoureux travaille depuis quelques années comme reboiseur dans le nord du Québec durant l'été. Témoin des coupes à blanc, de forêts reboisées, détruites et re-reboisées pour planter plus d'arbres et avoir plus de subventions gouvernementales, des coupes dites sélectives qui finissent de toute façon par devenir totales lorsque la machine à faire les sillons passe dedans plus tard, détruisant ainsi le sol et la vie qui l'habite, déversement d'huile et d'essence massif par la machinerie, bois sain coupé et abandonné à la pourriture en quantités ahurissantes... et j'en passe ! Consterné de s'essuyer les fesses avec le papier fabriqué par la même compagnie qui coupe et reboise et de penser aux forêts entières rasées pour le confort de nos popotins, mon chéri m'a proposé de penser à de nouvelles façons de se nettoyer après usage... On a pensé aux petites débarbouillettes en tissu pour bébé et à les mettre à laver en même temps que les couches des petits. On a pensé à un bidet, mais reste le problème de l'eau...L'idée de m'essuyer avec mes mains... bon je ne suis pas prête à cela pour l'instant !Y a-t-il des gens parmi vous qui ont osé délaisser le sacro-saint pq ? Comment y arrivez-vous ?Merci !Xiao Ma

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après les couches lavables, le pq lavable! C'est vraiment tout bête, et logique! Merci pour cette idée!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edit : sujet combiné

Bonjour à tous ;

J'aimerais lancé ce sujet qui me suit depuis quelques années.

Que pensez-vous du papier toilette, comment le gérer, comment ne plus l'utiliser, hygiène autour du papier toilette, combien d'être humains utilise de papier toilette ?

En gros...

À en voir certains article de presse comme celui-ci avec son rapport WWF, je m'inquiète qu'on n'essaye pas de trouver de solutions, ou qu'au moins on en parle pas.

Et pire qu'on ne soit pas conscient de notre impact, en ne faisant que nous rassurer avec du papier certes biodégradable avec label y tuti.

Mais biodégradable, ne veut pas dire qu'on a pas utiliser d'arbre pour le faire.

S'est -on demandé d'où provient le bois, combien à coûter le transport en argent, en pétrole et en pollution, combien d'arbre coupé par jour etc. ???

À en lire cet article et d'autres, et ce rapport, en Suisse la moyenne par habitant serait de 21Kg en une seule année qu'est 2004.

La quantité utilisée de PQ serait plus importante que celle du carton ou du papier normal.

Un Européen utiliserait 13 kilogrammes de PQ par année.

"70 000 arbres sont utilisés chaque jour sur la planète pour la production de ces produits ménagers"

Le débat, sauf si vous le désirez ne repose pas sur l'exploitation qualifié de durable des arbres...

Fort de mes expériences estivales en rassemblement en pleine nature et d'une vie qui me convient, me fait du bien et me rappel à moi-même, que certains qualifieront de "dévolution" (mot plein de sens que j'ai lu pour la première fois ici), je pense aujourd'hui que l'hygiène est plus importante à ne pas utiliser de papiers chiottes pour se nettoyer le cul.

Veuillez excuser mon langage qui n'est pas du tout le reflet d'une colère, mais juste que j'aime utiliser ces mots.

S'assoir dans la nature, après avoir fait un trou (pour un seule personne ou pour tout un rassemblement) assez profond loin des sources d'eau ou de d'autre point d'eau, ou bien dans une boite à caca transportable des randonneurs (bien connues dans certaines régions nord américaine, mais pas en Europe...) ; pour finir par avec la main droite se verser de l'eau dans la main gauche et avec cette dernière se nettoyer le derrière.

On le fait bien tous dans la douche, et on se sent bien mieux après.

Bien entendu avant de rejoindre ses amis, se nettoyer les mains avec de l'eau et du savon, voir de la cendre de bois propre, ou mieux encore une solution nettoyante (comme par exemple avec du Tea Tree au préalablement simplement et efficacement distillé dans de l'eau chaude). Comme je le ferais pour avant et après la cuisine, avant et après manger (surtout si je fais tout avec les mains... comme dans beaucoup de pays).

Personnellement pour résumé cette partie, je préfère me nettoyer le fondement avec de l'eau et correctement, qu'avec du PQ qui ne me donne vraiment jamais l'impression d'être propre (même à mon âge 33 ans).

Enfin, j'ai entendu, que nous (utilisateur de PQ) ne représenterions que 1/4 de la planète (?).

En Inde ais-je crue comprendre, beaucoup de personnes (en dehors des zones civilisées à l'occidentale) se lave avec de l'eau (pluie et reste...), dans la région africaine, Moyen-Orient, Asie, Asie centrale, l'Europe orientale... et les peuples aborigènes et indiens nord américain, certains pays sud américain.

Extrait wikipédien (je ne discuterais pas sa véracité, même si je discuterais bien celle de Wikipédia...)

Les alternatives

En France, l'invention du bidet a permis parfois un changement des pratiques.

Au Japon, les toilettes (privées et publiques) disposent de jet d'eau et de séchoir.

Le jet d'eau pressurisé est également employé notamment en Indonésie, en Malaisie, aux Philippines et en Thaïlande, où il est généralement considéré comme étant plus hygiénique que le papier toilette. Ce jet d'eau est la version moderne d'une manière plus traditionnelle qui consiste à se laver le fondement en tenant d'une main une cruche ou une bouteille d'eau et en utilisant l'autre main pour le nettoyage, plus précisément l'extrémité des doigts.

Je propose donc d'en parler, sans trop dévier de sujet, comme le papier publicitaire de nos chères boites aux lettres, l'eau qu'on utilise (on peut partir déjà du principe que les toilettes sèches existent bels et biens), ou encore les arbres servent à ça et les couper ferait soi-disant du bien à la planète etc.

Je préfère cent fois utiliser le bois (local, j'imagine même pas si en France on utilisait que notre bois...) pour la construction, menuiserie... et la demande ne manque pas.

Ma pensée générale pour ce débat est "nous avons le choix et la connaissance, si nous pouvons faire autrement pourquoi ne pas le faire et comment le faire, même en ville ?"

Merci à vous.

JiPé

PS : les liens proposés ne sont qu'exemple, ils ne sont pas à prendre comme comptant (surtout celui de presse) mais si vous avez de meilleurs sources, affirmant ou contredisant, je suis ouvert.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gaspiller de l'eau pour se torcher et se récurer longuement les mains ensuite serait-il écologique (en plus, cela revient à contaminer les eaux grises avec des matières fécales) ? J'en doute, et laver des « torchettes » nécessiterait forcément de l'eau et de l'électricité, donc en plus d'être très malcommode, cette méthode me paraît très très douteuse au niveau du bilan écologique. 

Je lis ici que seulement 40% du papier hygiénique consommé en Europe est issu de papier recyclé (seulement 2% aux États-Unis !). Le problème ne serait-il pas là ? Il ne faut pas confondre le problème du PQ avec celui des couches, car le PQ se décompose très vite contrairement aux couches, c'est sa fabrication qui pose problème, du moins tant qu'on utilise des forêts pour ça. Évidemment, fuir les papiers imprégnés de parfums chimiques et autres cochonneries, de même que les papiers très épais (gaspillage qui en plus peut boucher les canalisations). 

Share this post


Link to post
Share on other sites

"nous avons le choix et la connaissance, si nous pouvons faire autrement pourquoi ne pas le faire et comment le faire, même en ville ?"

Le wc avec jet d'eau pressurisé c'est vraiment le top du top ! J'ai testé en Asie, il y en a surtout dans les hôtels d'une certaine classe, sinon la plupart du temps c'est le "mandi", la gamelle en plastique qu'on plonge dans un réservoir d'eau, et les doigts. Je peux comprendre que ça rebute un peu, mais en fait c'est la manière la plus douce de se nettoyer. En général, le mandi est associé à des wc à la turques, donc c'est aussi plus pratique que nos cuvettes. Je me demande quand même si ça ne pourrait pas aller de garder un flacon d'eau dans les cabinets et un essuie. Je vais tester chez moi, histoire de voir. Ça ne me dérange pas d'utiliser les doigts, parce que c'est pas si terrible, et que ce soit papier ou doigts, je vais toujours me laver les mains après.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un Européen utiliserait 13 kilogrammes de PQ par année.

Je pense utiliser du pq dans des quantités "classiques", peut-être un peu moins que la moyenne par mon côté écolo / économe... Mais la différence ne doit pas être flagrante...

Or le constat est simple : je n'en achète et n'en transporte pas 13 kilo par an, c'est certain ! Je serais même très étonné d'en utiliser 1 kilo dans l'année pour ma femme et moi...

13 kilo... Ça revient à en acheter plus d'un kilo par mois !

Ça me semble tellement énorme que j'ai été en chercher un rouleau neuf et que je l'ai pesé sur mon pèse-lettre (c'est tellement léger !). Bilan : 50 grammes. Soit 20 rouleaux par kilo... Soit, pour faire 13 kilos, 260 rouleaux par an...

Bref : c'est évidemment sur-dimensionné.

Et je me demande, comme Gytha, si le bilan est meilleur d'utiliser de l'eau, de salir l'eau grise et d'utiliser des huiles essentielles pour se laver... Connais-tu le bilan énergétique d'une goutte d'HE ? Il doit être énorme, quand on sait la quantité de plantes qu'il faut...

Donc oui pour limiter sa quantité de pq, oui pour éviter les pq parfumés ou divers "luxe", oui pour les toilettes sèches... Mais le reste me semble tout à fait acceptable...

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir :D

Vous semblez n'avoir retenu que ce que vous vouliez pour argumenter.

C'est censé être un débat, pas un monologue ou chacun ne fait que défendre son point de vue ou plutôt sa situation sans écouter vraiment l'autre. Sinon autant aller discuter avec une personne qui ni complètement l'intérêt de l'écologie.

Je sais que c'est difficile à travers l'internet...

Vivre en respectant le plus possible la nature me semble être impossible à faire complètement en ville, juste parce que par exemple simplement mettre en place des toilettes sèche reste une gymnastique voir impossible parfois, sans parler de quoi faire de notre caca.

Il faudra toujours au moins de la terre, un jardin assez grand pour cultiver au moins, faire un compost pour cultiver et dans un coin aussi construire un compost à caca.

Partant de se principe, je m'imagine bien qu'utiliser de l'eau "filtré (soi disant) par des centrale" n'est pas économe, peut-être pas écologique. Maintenant le côté écologique de plus ou moins utiliser de l'eau ne se pose pas en campagne ou dans la nature plus profonde, car cette eau retourne à la terre, un cultivateur ou une personne vivant dans une forêt rira bien quand on lui dira ce n'est pas écolo/économe d'utiliser autant d'eau de la rivière. L'eau utilisée retourne à la terre, ce qui n'est peut-être pas écolo/économe c'est d'utiliser l'eau qui a nécessité des construction en béton et de l'énergie pour être à peu de chose près "propre et saine" (suivant la définition de chacun...).

Bon d'accord, mais la différence reste dans le choix, cette eau sera de toute manière filtré, on parle plus d'un cas d'économie d'argent alors ?

Et encore là, je me pose des questions, faire le choix entre me laver le cul avec du papier et de l'eau... (?)

Le premier à eu besoin d'eau pour être fabriqué, d'arbre et d'énergie et que sais-je ensuite, peut-être même pour un grand nombre, de produits chimiques.

Le second à eu besoin de construction massives, et d'énergie. ET là je parle des eaux de ville !!!! Celles de nos robinets !!!

Mais au fait !

Comment y arrive-t-il tous ces pays, on devrait croire que NOUS nous faisons mieux qu'eux ?

À comparer en bon français ce qui n'a aucun sens à être comparé. :P

L'eau n'est pas une excuse, en dehors des villes, il y a les eaux des rivières, des fleuves, des lacs etc. et de pluie.

Notre caca n'est pas nuisible tant qu'on ne chie proche des points d'eau, car il sera filtré, absorbé, digéré et servira de compost à l'environnement. Tant qu'on est loin des points d'eau et qu'on ne chie pas à même la surface du sol, sinon il (celui des humains) devient la cause première des pollutions des eaux mondiales, à plus 75% polluées par le caca humain. Comme l'explique Kathleen Meyer dans "Comment chier dans les bois ?" (un livre pour exemple, il doit y en avoir de nombreux qui récupère ce même genre de recherches).

Alors quoi ? L'eau est là, elle n'est pas polluante, elle est économe si en plus on la remet à la terre. Mais le papier... en plus d'être magnifiquement représenté dans nos forêts française et campagne ?

En plus du traitement que cela ajoute, car lui est un PLUS généré entièrement par l'homme, qui suit les chemins du traitement... qu'il soit centralisé ce traitement ou à la maison.

Cette chaîne de traitement serait peut-être bien plus légère sans nos PQ ? ...

Je remarque que la source d'information de Gytha Ogg, confirme qu' "Un Européen utiliserait 13 kilogrammes de PQ par année"...

cette même source rajoute que le papier toilette à partir de fibres de récupération utilise 50 % d‘énergie en moins que celle à partir de fibres vierges. 50% de moins, sur combien ? Et n'est ce pas déjà de trop pour quelque-chose dont beaucoup de culture se passe sans problèmes ?

Petite apparté : le bilan énergétique d'un goute d'HE ? oui à peu près, mais ça dépend de quoi tu parle. De celles achetées en surface ou celles que tu fais toi-même à la maison ?

À la maison, une source de chaleur comme un simple feu de bois sur plusieurs heure suffit (en fonction du type et de la quantité de plantes), mais le bilan énergétique (toujours) s'alourdit avec les nombreux kilo voir tonne de plantes pour un kilo d'HE.

1 kilo d'HE c'est énorme en même temps, mais ce qui est important et rassurant c'est que dans mon cas d'utilisation je pourrais avec 10 ml obtenir entre 15 et 17 l de solutions nettoyante. Expérience

faite, une bouteille de 1.5l de cette solution placé auprès des chiottes dure entre 3 et 5 jours pour une communauté de 40 personnes environs. Tu fais le calcul pour 1 L ? ;)

Maintenant le mieux reste un bon gros bloc de savon genre de Marseille, mais l'HE n'est pas le sujet... et le bloc communautaire de savon est aussi lui discutable...

Ce qui est "acceptable", veut dire qu'on peut faire mieux, non ? ;):D

Share this post


Link to post
Share on other sites
...Je me demande quand même si ça ne pourrait pas aller de garder un flacon d'eau dans les cabinets et un essuie. Je vais tester chez moi, histoire de voir. Ça ne me dérange pas d'utiliser les doigts, parce que c'est pas si terrible, et que ce soit papier ou doigts, je vais toujours me laver les mains après.

C'est ce que je pratique.

Je trouve aussi c'est plus agréable et même plus propre. D'une chose on nettoie, de l'autre on enlève et étale.

Ne prenant pas systématiquement une douche par jour, parfois je me douche directement après.

C'est comme pisser dans la douche, au Brésil il en ont fait une campagne publicitaire, histoire de rappeler que tirer la chasse d'eau juste pour la pisse est complètement irrespectueux de l'envirronement et non économe.

ET je me sens sains et propre, me lave les mains très souvent... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, je me vois mal me laver le derrière avec les mains après un caca :noexpression:

Même si je me lave les mains après, je ne me les désinfecte pas non plus à tout bout de champs, j'aurai peur quand même question d'hygiène, de toxines ou je sais pas quoi moi ... Non vraiment ça me tente pas.

Mais cela dit, je considère aussi le gaspillage de papier toilette comme un non-sens.

Utiliser du papier quand on a fait une goutte de pipi ou qu'on fait caca "propre" c'est un peu fort, alors pour ce cas, l'idée de serviette lavable, humidifiée ou non, me paraît judicieuse. Cela permettrait d'éviter une surconsommation de papier.

A éviter néanmoins, je trouve, en cas de gastro ou pour les habitués du transit TGV ... :ermm:

Après, la remarque de Gytha sur la pollution des eaux grises me parle, y compris pour le lavage des couches en machines ...

Une autre problématique à prendre en compte !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi parlez-vous de pollution des eaux grises ?

L'évacuation des toilettes n'est-elle pas la même que celle de la douche ou l'évier ?

Il me semblait qu'il y a avait un réseau d'eau usagée et un autre d'eau de pluie (caniveaux) ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

eaux grises : eaux de lessive, douche, cuisine, ...

eaux vannes : eaux des WC

eaux pluviales : gouttières, caniveaux

Dans la plupart des cas, les eaux vannes et les eaux grises sont mélangées pour aller au tout à l'égout ou dans la fosse septique

Share this post


Link to post
Share on other sites

eaux grises : eaux de lessive, douche, cuisine, ...

eaux vannes : eaux des WC

eaux pluviales : gouttières, caniveaux

Dans la plupart des cas, les eaux vannes et les eaux grises sont mélangées pour aller au tout à l'égout ou dans la fosse septique

Oui, et même je dirais que les eaux de pluie vont aussi en partie à l'égout. (gouttière etc)

Donc dans la plupart des cas, ok.

Sauf que je veux dire que si on prône les TLB pour la raison de ne pas contaminer les eaux par les rejets humains, ça n'a pas de sens de les contaminer par un autre canal que la toilette. C'est ce qui me questionne et auquel je n'y avais pas pensé.

Mis à part ça, pour ceux qui essaye de récupérer et organiser leur recyclage d'eau ça peut pê poser problème ?

Genre : si j'ai une TBL chez moi + je récupère l'eau de pluie + j'envoie mes eaux grises dans un lagon ou une station d'épuration individuelle pour la réutiliser ensuite (usage domestique pas pour la boire), est-ce que si les eaux grises sont contaminées ça pose un problème ?

Dsl si je mélange tout, jsuis pas experte, je m'interroge c'est tout :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est comme pisser dans la douche, au Brésil il en ont fait une campagne publicitaire, histoire de rappeler que tirer la chasse d'eau juste pour la pisse est complètement irrespectueux de l'envirronement et non économe.

Oui, va falloir que je m'y mette sérieusement d'ailleurs, j'ai toujours le réflexe de tirer la chasse d'eau à tout bout de champ, même pour quelques gouttes...:zero:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now