assia2009

Membres
  • Content count

    2
  • Joined

  • Last visited

About assia2009

  • Rank
    Visiteur occasionnel

Contact Methods

  • ICQ 0
  1. Même son de cloche que Dadou pour l'accouchement à Saint-Joseph. J'en garde un excellent souvenir. J'avais tellement peu envie de me retrouver à l'hôpital pour accoucher que je suis arrivée dilatée à 9 (mais complètement en panique) et ai presque aspergé de mes eaux la sage femme qui a mesuré la dilatation de mon col. J'ai bénéficié d'une prise en charge super rapide, mais sans stress. J'ai juste eu le temps de me poser sur la table d'accouchement et la poussée a commencé. On m'a laissé continuer mon travail à quatre pattes, comme je l'avais fait à la maison et comme ça bloquait et que je n'en pouvais plus, j'ai suivi la proposition de la sage-femme et me suis couchée sur le dos. 1/2 heure après mon arrivée, le soleil de ma vie était déjà là... sans monitoring, ni piqures...
  2. Me voilà enceinte depuis quelques semaines d'un premier enfant. Premier réflexe, je suis allée voir un gynéco recommandée par une amie et là je tombe tout de suite dans le circuit archi-contrôlé et aseptisé de la grossesse (genre la grossesse est une maladie prise en charge par la sécu) et tel un poulet de batterie j'ai déjà mon numéro de matricule à la maternité. Hormis la liste sans fin et à répétition des tests sanguins et urinaires, la gynéco m'interdit le vélo, le lait cru, les viandes rouges et plus généralement les produits de la ferme et me dit que je peux aller "les yeux fermés sur les produits industriels et les congelés", et ce moins d'une semaine après le scandale du lait frolatré chinois... Panique à bord ; je ne veux pas accoucher d'un produit industrialisé mais en même temps je ne voudrais pas mettre en danger cette nouvelle vie qui débute à peine dans mon ventre. Je suis donc à la recherche à Marseille d'un(e) gynéco ou d'une sage-femme moins formatée à Monsanto et Cie pour m'accompagner et me conseiller dans ce voyage. Quelqu'un a-t-il une piste ?