wylke

Membres
  • Content count

    3
  • Joined

  • Last visited

About wylke

  • Rank
    Visiteur occasionnel

Contact Methods

  • Website URL http://wylke.over-blog.fr
  • ICQ 0

Profile Information

  • Genre Homme
  • Commune Roubaix
  1. Les Magasins Bio Dans Le Nord

    Aprobio (le GABNOR est partenaire également il me semble) a édité un guide pour le Nord avec les magasins/fermes/marchés bio du département (ou peut être même de la région). Il y'a quelques adresses ici. En gros il y'a Tou'bio rue de wazemmes, Vert'ige aux halles du marché de wazemmes, label vie rue solferino, la ferme aux sens rue des fusillés à Villeneuve d'ascq, un supermarché bio à Bois blanc, un label vie à Marcq en baroeul, un magasin biocoop à rue de Lille à roncq, un restaurant bio "la cantine" rue du coq francais à Roubaix, un petit magasin plutot orienté santé dans une petite rue perpendiculaire au boulevard de fourmie à Roubaix, un magasin dans le meme genre rue de la clef à Lille, le magasin artisans du monde à rihour qui propose des fringues bio... Comme c'est de tête je n'ai pas toutes les adresses et je ne met pas tout en détail non plus. Chaque enseigne est differente, a des spécificités, des avantages et des inconvénients. vous pouvez également télécharger le guide du petit Alternactif de Chiche! qui est très bien foutu et qui ce trouve ici en pdf. Il est également disponible en version papier. Si vous avez envie de leur donner un petit quelque chose en récompense c'est sympa pour eux, il le mérite.
  2. Tout d'abord attention à ne pas faire d'amalgames. Les verts sont pour la liberté de circulation, bien évidemment la France ne peut pas accueillir toute la population mondiale. La fameuse phrase on ne peut pas accueillir toute la misère du monde est souvent employée, je suis tout à fait d'accord, mais que ceci ne nous empêche pas d'accueillir la richesse de ce monde, notamment en matière culturelle. Il faut sortir des préjugés, des jolies phrases réac, et regarder la réalité en face. La régularisation massive des sans papiers serait non pas un frein mais au contraire un moteur pour l'économie. Ensuite pour ce qui est de l'insécurité comme elle est appelé. Ou as tu vu que les verts souhaitent diminués les moyens dans la lutte contre la délinquance? Evidemment certaines méthodes ne sont pas très télégéniques, mais pour les verts le tout repressif (ce vers quoi on va actuellement) n'est pas du tout la bonne solution et tend au contraire à aggraver la situation. Comme le dit le vieil adage "mieux vaut prévenir que guérir". Ceci s'applique d'ailleurs dans de nombreux domaines, que ce soit la délinquance, dans la santé, pour l'immigration... Un problème traité à sa source coutera moins cher à traiter et évitera les désagrements qui lui sont liés. Evidemment la repression est utile également mais à utiliser avec modération, point trop n'en faut. L'intégrisme n'est jamais la bonne solution, et le tout repressif en est une forme. Il faut toujours savoir prendre le bon coté de chaque méthode Enfin il serait idiot de soutenir un projet économique absolument contraire à la protection de l'environnement, et d'un autre coté se dire écologique. Ceci est vrai dans d'autres domaines que l'économique. Soutenir un gouvernement qui construit des autoroutes partout, mais dire qu'il est écologique parce que des arbres et des buissons sont plantés le long, dire qu'il respecte la pollution sonore parce que des murs anti bruits sont bétonnés sur les cotés ce n'est pas de l'écologie c'est du foutage de gueule. L'écologie politique est un tout, tous les domaines sont liés les uns aux autres, une mesure prise pour la politique des transport à un impact sur l'économie, sur la santé, sur la réinsertion ou au contraire l'enclavement de certaines zones, etc... Voici une petite reflexion que j'ai écrite il y'a quelques jours à ce sujet, un peu plus détaillée mais un peu plus générale : L'écologie est elle de gauche ou de droite? vant de se poser la question l'écologie est elle de gauche ou de droite, il faudrait commencer par donner une définition de la gauche et de la droite. Tout d'abord, pour parler de gauche et de droite il faut se baser dans un réferentiel, ce qui pose un premier obstacle. En effet le seul que nous puissions avoir est determiné par les partis politiques, et la position qu'ils disent avoir sur l'échiquier politique. Pour mettre en place ce repère, il faut une référence, un point de départ duquel il est possible de partir à gauche ou à droite, c'est à dire un centre. Par centre je ne parle pas du modem, mais de l'equilibre entre la gauche et la droite. La question qui se pose ensuite est: comment déterminer ce centre. Plusieurs solutions sont enviseageables. La première se base sur la population: en prenant la moité de la population à droite, et l'autre moitié à gauche on détermine où se situe le centre. Facile à dire, mais comment determiner qu'une personne est plus à gauche ou plus à droite qu'une autre? La deuxième se base sur des grands thèmes. On determine une échelle en fonctions de réponses à diverses questions. Quel politique énergétique? Que faire pour les sans papiers? comment aider les entreprises? ... La troisième se base sur des réferences historiques. Il faut pour ceci placer des personnes ayant écrit une page de l'histoire, dans un repère. Mais la encore le problème du repère se pose. Combien de dimensions 1, 2 3 plus? J'ai déjà eu l'occasion de voir un repère en 2 axes, un concernant plutot l'économie, anti-libérale/libérale , l'autre ce qui touche à la vie en société et le moeurs libertaires/conservateurs. C'est une ébauche de solutions qui permet de traiter de nombreux cas. J'apprécie cette solution même si je ne la trouve pas assez globale. Je pense que l'axe principal de la différenciation gauche/droite devrait être un axe solidarité/individualisme. Ce classement relativement simple peut être mis en application dans de nombreux domaines pour ne pas dire tous (ou presque). Ma préference va à ce mode de classement qui se décline à l'infini. Si on accepte ce mode de classement il faut quelque peu sortir des habitudes que l'on a de classer les partis. Ainsi les verts seraient beaucoup plus à gauche, voir le parti le plus à gauche sur la scène politique française. Les partis dit "de droite" seraient sans doute moins boulversés. Toujours est il qu'en faisant l'hypothèse d'un seul axe solidarité/individualisme qui me parait tout à fait probant, il apparait clairement que l'écologie est de gauche. L'écologie est avant tout une évolution de l'humanisme. Aider les autres c'est s'aider soit même. C'est bien connu que l'union fait la force, et pourtant notre société s'individualise de plus en plus, dans le même temps l'homme se laisse dépérir et devient son propre prédateur. l'homme est un danger pour l'homme tant que chaque individu se retranche chez soit, fuit les autres. La seule solution à la crise écologique, économique, religieuse et sociétale mondiale c'est la solidarité. Et quelle mouvance mieux que n'importe quelle autre prone cette solidarité à tous les échelons de la vie: l'écologie politique avec l'embleme que sont les verts. Pour donner quelques exemple de cette "solidarité de gauche" tant voulue chez les vert on peut parler de l'allocation universelle, la régularisation de tous les sans papiers, la mise en place d'une vraie démocratie, la diminution des inégalités (que ce soit au sein d'un meme pays ou d'un point de vue nord/sud), la protection de l'environnement et donc de tous les humains, la non violence à la base du respect d'autrui ... J'espère que ceci permettra de mieux recentrer le débat, mais selon mes critères (que je vous invite à critiquer que vous y adhériez ou non), nul doute que l'écologie est de gauche.
  3. Salut à Tous

    Je suis tombé par hasard sur ce forum et cherchant des infos sur des matelas bio (car j'enmenage très prochainement) et comme ca à l'air sympa ici je pense bien y rester. Voila je voulais simplement me présenter, je vais aller faire un petit tour pour visiter.